Pour Jane Fonda la chirurgie esthétique est une conséquence d'abus sexuels

Jacques-Henry Poucave | 22 mai 2015
Jacques-Henry Poucave | 22 mai 2015

Pourquoi certains individus, les stars en particuliers, abusent-ils de la chirurgie esthétique, quitte à déformer durablement leur visage ? Jane Fonda a sa petite idée, et elle est assez surprenante.

Pour la comédienne de 77 ans, l’usage intensif du bistouri ne serait pas lié fondamentalement au jeunisme d’Hollywood ou à l’obsession de certaines célébrités de vouloir conserver leur jeunesse. Pas du tout.

Il s’agirait en réalité des conséquences d’abus sexuels survenus des décennies plutôt, qui pousserait hommes et femmes à transformer leurs traits, comme elle l’a expliqué au Guardian.

« 30% des femmes ont été abusées sexuellement dans leur jeunesse. Et une femme qui a été victime d’abus sexuels aura une tendance à aller trop loin. 

Quand vous êtes jeune cela peut s’exprimer ainsi (elle mime une scarification), et quand vous êtes plus âgée, ça peut être la chirurgie esthétique. Quand je vois une femme qui a fait de son visage un masque je me dis « Je sais pourquoi. »

N’ayant aucun complexe à évoquer son propre recours à la chrirugie plastique, Jane Fonda s’est également exprimer sur l’usage qu’elle en avait fait.

« J’aurais aimé être assez courageuse pour ne pas y avoir eu recours, mais je pense que je me suis acheté une décennie. »

Voilà des propos qui devraient mettre en joie toutes les stars qui ont tendance à jouer un peu trop du scalpel. Coucou Mickey Rourke !

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire