Luc Besson adaptera Valerian au cinéma pour concurrencer Star Wars

Créé : 14 mai 2015 - Geoffrey Crété
Geoffrey Crété | 14 mai 2015
Affiche titre
15

Christophe Lambert, le directeur général d’EuropaCorp, considère Valerian and the City of a Thousand Planets comme la naissance d'une franchise ambitieuse.

Le directeur général d’EuropaCorp a ainsi confié aux Echos quelques mots sur Valerian and the City of a Thousand Planets, le prochain film de Luc Besson avec Dane DeHaan (Chronicle, The Amazing Spider-Man 2) et Cara Delavingne (Suicide Squad). 

"Ce sera notre Star Wars à nous. Cette franchise a le potentiel pour dix films"

Christophe Lambert a également parlé de la présence d'EuropaCorp sur le sol américain : "Nous avons fait sauter le verrou qui limitait notre croissance en faisant nous-mêmes la distribution là-bas. Dans la distribution, le marché américain est le plus gros. Surtout, il conditionne le reste : nos accords à l’international ont tous une clause d’exposition minimale aux Etats-Unis."

Avant d'assurer : "Même tournés en anglais, nos films sont français, car tournés en France avec des techniciens français. Ils sont simplement en anglais pour accéder au marché international".

 

Photo Valerian

 

Adapté des BD Valérian et Laureline de Pierre Christin et Jean-Claude Mézières, vendues à plus de 10 millions d'albums depuis 1967, la superproduction se déroulera au 28ème siècle. L'histoire tournera autour de Valérian et Laureline, un couple d'agents du Service Spatio-Temporel de Galaxity, une mégalopole terrienne et grande puissance de l'empire galactique, qui utilise les agents du SST pour préserver ses intérêts à travers le temps et l'espace. Avec une seule règle : ne pas changer le cours des événements du passé. A bord de leur vaisseau, Valérian et Laureline vivent ainsi un certain nombre d'aventures sur des planètes exotiques pour remplir diverses missions parfois périlleuses.

Tournage prévu en décembre pour une sortie en 2017.

 

Bande-dessinée

commentaires

mikegyver
15/05/2015 à 17:41

c'est peut-etre l'adaptation de l'album "l'empire des milles planetes", plus ou moins.

Le mieux aurait ete la rencontre entre Valerian et Laureline, ou le premier album carrement, mais le scenario peut changer c'est sur.

Etant grand fan de Valerian, je ne peux qu'etre content de l'annonce, meme si c'est Besson.

Bibi
15/05/2015 à 10:09

Merci, j'ai bien ri !

YOP YOP
14/05/2015 à 21:11

C'est bien franchouillard de râler et de descendre gratuitement des projets qui ont de l’ambition. Vous ne seriez même pas capable d'écrire un scénario potable parmi les génies que je vois poster ici, faites un film rentable et qui plaise plus ou moins à un grand nombre avant de la ramener grave.
Laissez lui le bénéfice de la création car je ne vois pas beaucoup de monde dans le cinéma français qui a les couilles assez grosses pour se frotter aux genre blockbuster américain.
Ensuite comparez Lucy à Matrix m'as fait exploser de rire, pourquoi ne pas comparer "Léon" avec "Un flic à la maternelle".

Bolderiz
14/05/2015 à 15:29

Oh la mauvaise nouvelle! Une BD aussi riche et foisonnante mérite mieux que le gros lourd de L. Besson! Bon, on est pas à l'abris d'une bonne surprise mais je n'y crois guère...

Kibuk
14/05/2015 à 13:05

Au moins dans celui-là, on n'aura pas de personnages de flics débiles et incompétents...

Quoique, à la réflexion, il en serait capable le bougre !!

Jair
13/05/2015 à 20:38

Décidément, ça m'énerve qu'ils décrètent que ces films sont français... Lucy, l'un des films français les plus rentables de 2014 ? Ce film, comme ils le disent, n'avait de français que l'équipe technique et les sous. Pour le reste, le style, le casting, l'intrigue, etc., c'était du bon vieux made in Hollywood.

Louig
13/05/2015 à 20:03

Notre star wars à nous j'y crois pas trop, par contre nos impôts à nous c'est plus probable ...

thierry
13/05/2015 à 19:23

moi je dis pourquoi pas.
certes, il a fait plus de bouses que de chef d’œuvres ces derniers temps.
(il faut juste espérer qu'il n'a pas trop touché au scénario.)
Cela faisait un moment qu'il voulait le faire, comme Adèle blanc sec (oups!), il avait d'ailleurs pas mal pillé la bd dans le 5eme.
Mais c'est juste l'acteur.. je comprend pas le casting d'une tête a claque pareille pour jouer un héros.

actar
13/05/2015 à 19:01

ça me rappelle l'époque de vercingétorix où notre totoph national lançait :"c'est notre braveheart à nous"...

lolilol
13/05/2015 à 17:43

Pourquoi pas mais j'ai déjà détesté la bouffonnerie "Le 5e Element" et c'était encore la grande époque de Sieur Besson alors un film de SF français Europacorp aujourd'hui...évidemment que ça ricane, surtout après les claques SW qui se préparent entretemps.

Plus

votre commentaire