Natalie Portman parle d'Israël et de sa vie en France

Jean-Luc Hassaique | 7 mai 2015
Jean-Luc Hassaique | 7 mai 2015

Natalie Portman est une comédienne particulièrement discrète au sujet de sa vie privée ou de ses engagements politiques. Alors qu’elle s’apprête à dévoiler son premier film en tant que réalisatrice au 68ème Festival de Cannes, elle vient de se livrer plus qu’à l’accoutumée.

C’est au cours d’un long entretien avec le Hollywood Reporter que l’artiste a accepté d’en direbeaucoup plus au sujet deson existence. Elle s’est notamment livrée sur sa perception de la situation politique en Israël, critiquant très durement l'actuel premier ministre et sa politique, mais elle a également parlé en détail de son rapport à la France et de sa vision de l’Hexagone.

Loin des clichés habituels, Natalie Portman analyse sa perception de Paris et son ressenti.

"C’est très intéressant. Je suis allé tant de fois à Paris au cours de mon existence que je me suis d’abord dit que cela n’avait rien de particulier et puis dès lors que vous vivez quelque part, vous commencez à réaliser combien vous êtes différent culturellement, profondément."

Et l’impression que se fait la réalisatrice de notre pays pourra surprendre.

"J’ai le sentiment que ce pays est très religieux et très libertaire dans sa conception de la chose, là-bas, la relation à la religion ressemble presque à un rapport amoureux.

L’amour et l’intellect sont inscrits dans leur mode de vie."

 

Quant à la réputation des français d’être de vilains marxistes, elle ne serait pas si usurpée… En effet, l’artiste a beau se définir comme plutôt à gauche, elle a été étonnée de l’orientation politique de nos concitoyens.

" On se sent vraiment comme un capitaliste, on ressent la particularité socialiste de manière très forte. Par exemple, ce truc des grèves, c’est un véritable phénomène. Vous vous dites qu’il ne s’agit que d’un stéréotype, mais là-bas pas du tout."

Heureusement, nous ne sommes pas que des gauchistes échangistes grévistes impénitents.

"J’adore le fait que les gens lors d’un dîner tiennent à avoir une discussion sérieuse – et vraiment une discussion sérieuse. Ils seront mécontents si rien d’important ne se passe."

Installée à Paris quelques mois à peine avant les attentats de janvier 2015. Natalie Portman est revenue sur la situation parisienne lorsque son intervieweur lui demande si elle est nerveuse, à l’idée d’être juive à Paris.

"Oui. Mais je me sentirais nerveuse en étant noir dans ce pays. Je serais nerveuse dans bien des endroits si j’étais musulmane."

Tout savoir sur Natalie Portman

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
dovahkiin
09/05/2015 à 20:53

Nathalie! tu es une juste ,mon amour pour toi s'en trouve grandi !

lol
08/05/2015 à 02:56

Dégage de la Natalie. Une perle comme toi n'a pas sa place dans ce trou à rat de bobos qu'est Paris.

Pol745
07/05/2015 à 20:33

Le CRIF et ses chiffres truqués font peur à Natalie Portman... c'est moche.

votre commentaire