Avengers 2 : Robert Downey Jr s'agace contre un journaliste et interrompt une interview

Jean-Luc Hassaique | 23 avril 2015
Jean-Luc Hassaique | 23 avril 2015

Robert Downey Jr. est connu pour être un très bon client en matière d’interview. À condition qu’on ne vienne pas le taquiner sur sa vie privée, ses positionnements politiques ou son passé tumultueux, comme un journaliste vient d’en faire l’expérience.

Dans le cadre de la promotion des blockbusters, les interviews sont de plus en plus contrôlées et tenues à un programme strictement marketing, du coup, quand un journaliste tente clairement de faire déraper le processus, ça se passe mal. Il faut dire que Krish­nan Guru-Murthy de Channel 4 a sans doute poussé le bouchon un peu loin.

L’intervieweur, plutôt que de se focaliser sur Avengers : L’Ère d’Ultron a d’abord tenu à évoquer le passé de Robert Downey Jr. qui lui valu d’être incarcéré et de manquer de peu de détruire totalement sa carrière.

Krish­nan Guru-Murthy lui demande alors de commenter une vieille déclaration, mais l’acteur, encore nanti d’un sourire bright quoiqu’un peu gêné botte en touche et refuse d’évoquer ses choix politiques, se contentant d’un sardonique :

« On fait bien la promotion du film là ? »

Après quoi l’interprète d’Iron Man, visiblement ulcéré va donner à son interlocuteur une petite leçon de charisme mêlé d’autorité, l’empressant de rapidement poser sa question suivante, tout en cherchant du regard le personnel (publiciste, agent, etc) l’entourant, pour signifier qu’une intervention serait bienvenue.

Nouvelle montée en pression quand le journaliste de Channel 4 revient à la charge pour lui demander s’il s’est vraiment défait de ses démons, notamment la drogue. « Excusez-moi, qu’est-ce qu’on fait là ? » lui demande l’artiste, pas franchement ravi de la tournure des choses.

Avant que l’intervieweur n’ait pu reprendre le contrôle de la situation, le comédien lui lâche un sardonique bye et quitte le plateau. Bien que visiblement ulcéré, Robert Downey Jr. prend bien soin de demeurer calme et souriant, comme pour totalement dévier le missile lancé sur lui.

Iron Man quoi.

Tout savoir sur Avengers : L'Ère d'Ultron

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
LambdaZero
24/04/2015 à 12:31

Et je rajouterai que les ricains sont habitués à ce genre d'exercice avec la presse (écrite) européenne. Il n'y a qu'à voir les portrait que fait Libé, par exemple, où l'on parle souvent du parcours de l'artiste, de son enfance, de sa jeunesse etc. et pas forcément du film. Et puis, Avengers 2, quoi. On va lui demander quoi ? "Comment faites-vous pour être formidable ?", "comment êtes vous rentré dans ce rôle pour la cinquième fois en tournant sur fond vert ?". Passionnant.

LambdaZero
24/04/2015 à 12:16

Le journaliste ne lui demande de se justifier, il le confronte à des déclarations faites publiquement. Il revient aussi sur la carrière de l'acteur. à aucun moment il lui demande des détails croustillants ou autres. L'acteur fait de la promo, mais le travail d'un journaliste n'est pas de faire de la promo, mais de donner des info et de mettre en perspective. Il fait le taf.

Yop Yop
24/04/2015 à 10:12

Je viens de comprendre un truc en désactivant le plugin "adblocker" pour voir l'interview. Ce site est un vrai encart publicitaire dites moi... dommage je le réactive et la prochaine fois je ferais une rechercher pour voir l'interview ailleurs.

Yamix
24/04/2015 à 08:09

Tout le monde sait que RDJ a eu ses problèmes. Et tout le monde sait qu'il est aujourd'hui la superstar qu'il est et que de toute façon, c'est un très bon acteur !

En quoi poser des questions sur sa vie privée (et là ca va même au-delà) a de l'intérêt ?
C'est de la persécution, du harcèlement, c'est inutile et pathétique.

J'aurais réagi de la même façon. Et le pire, c'est qu'on sent que le journaliste hésite dans la tournure de sa question. Il sait parfaitement ce qui va se passer il sait que ça va faire parler.

C'est une pratique honteuse et déloyale. Respect à RDJ. Fuck ce gros tas.

Mayl0
24/04/2015 à 03:25

Nan mais...
Je lis les commentaire ici, et je me demande : on en est a ça ?

Je veux dire, ce mec est un humain, comme vous, il a un travail, comme vous, et une vie a coté, comme vous. Si quelqu'un, pendant une réunion de travail, évoquait des anecdotes du trou du cul que vous étiez en primaire, vous réagiriez comment ?

On ne mélange pas le travail et la vie privée. Vous pensez que, parce qu'une personne est connue, elle doit pas avoir de vie privée ?

juldu59
24/04/2015 à 02:52

On s'en fou du passé de l'acteur, il y a plein de questions à poser sur le film et ce qui l'entoure.

Vincent
24/04/2015 à 00:33

C'est le même trou du cul qui avait beaucoup énervé Tarantino sur la violence de ses films.

Tirry
23/04/2015 à 23:40

Quand un journaliste se prend pour un juge ou un psychologue... pathétique

Hmmm
23/04/2015 à 22:39

Journalisme de caniveau, retour aux égouts.

Mener une interview ce n'est pas taper dans les potins.

yellow submarine
23/04/2015 à 21:26

Non mais vous êtes sérieux là??????????

Plus
votre commentaire