Films

Cannes 2015 : le nouveau film de Philippe Garrel en ouvrira la Quinzaine des Réalisateurs

Par Jacques-Henry Poucave
16 avril 2015
MAJ : 21 septembre 2018
2 commentaires
default_large

La Quinzaine des réalisateurs vient de dévoiler son film d’ouverture. Sans surprise cette sélection, parmi les plus pointues du Festival a décidé de faire la part belle au cinéma d’auteur hexagonal.

En effet, c’est le nouveau film de Philippe Garrel, L’Ombre des femmes, qui ouvrira les hostilités le 14 mai. On y retrouvera Clotilde Couran, Lena Paugam et Stanislas Merhar. Si on n’a rien contre les œuvres complexes et le cinéma d’auteur en général chez Ecran Large, on se méfie grandement de ses ambassadeurs français, souvent confis dans leur jus ou en voie de momification avancée. Et la déclaration d’Edouard Waintrop, délégué général de la Quinzaine, n’est pas là pour nous rassurer.

« Un film d’amour et sur l’amour, sur les trahisons, les grandes et les petites, celles qui prennent place dans l’histoire et celles qui nous empoisonnent la vie. Un film élégant, cruel et tendre sur la lâcheté ordinaire des hommes, l’intelligence des femmes, l’héroïsme quotidien des amoureuses, leur lucidité. »

Si vous avez l’impression d’avoir déjà vu ça 40 fois dans les films de la famille Garrel, c’est normal. Mais sait-on jamais, on n’est pas à l’abri d’une bonne surprise.

Rédacteurs :
Suivez-nous sur google news
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Dirty Harry

oula ça a l’air pompeux et très déjà-vu, une sorte de pitch pour film d’étudiant qui veut plaire à ses profs…

Hi Hi Ho Ho

Et bah dites donc, les films d’ouverture cette année… Les festivaliers vont avoir les orbites et les esgourdes passés au papier de verre dès le premier jour.