Cannes 2015 : Benoît Poelvoorde, des nazis et Kung Fury sélectionnés par la Quinzaine des Réalisateurs !

Jacques-Henry Poucave | 21 avril 2015
Jacques-Henry Poucave | 21 avril 2015

La Quinzaine des réalisateurs vient de dévoiler sa sélection 2015. Et cette année encore, Cannes vaudra autant pour sa sélection officielle que ses sélections parallèles.

Plusieurs films retiennent ainsi tout particulièrement notre attention, dans ce qui s’avère une compétition aussi ouverte que variée.

On note avec beaucoup d’intérêt la présence du nouveau film de Jaco Von Dormael, Le Tout Nouveau Testament, dans lequel Benoît Poelvoorde interprétera Dieu, réfugié en Belgique et visiblement devenu un très sale type.

Toujours dans la catégorie sympathiquement bizarre, on découvrira également Les Cow Boys de Thomas Bridegain, où François Damiens jouera… un cow boy. Oui, mais dans l’est de la France, et là tout de suite, ça commence à nous titiller l’imagination.

On devrait également en prendre plein les yeux grâce au fou furieux Takashi Miike (Audition) dont on surveille beaucoup le Yakuza Apocalypse, décrit par Edouard Waintrop, grand patron de la Quinzaine, comme un sacré morceau de folie et de drôlerie.

Nous attendons également beaucoup de Green Room, de Jeremy Saulnier. Non pas que son Blue Ruin nous ait totalement convaincus, mais ce premier essai révélait les germes d'un véritable cinéaste non dénué de style. Green Room mettra un groupe de punk rock aux prises avec des néo-nazis. Un programme bien corsé donc.

Dans la catégorie hallucinogène de compétition, la Quinzaine des réalisateurs nous réserve une grosse surprise avec la présence de Kung Fury, dont les premières images ont mis le feu à tout ce que le web compte de geeks déviants et autres amateurs de grand n’importe quoi.

Enfin, n’oublions pas le As mil e uma noites du sieur Gomes, variation autour des Mille et une Nuits, qui avec sa durée de six heures, promet d’être un des évènements de la Croisette.

Bien sûr, les fans hardcore de cinoche français d’auteur ne seront pas totalement dépaysés, puisque le nouveau Desplechin (qu’on attendait en compétition officielle au vu de sa réputation faramineuse) et le nouveau film Philippe Garrel seront bien présents.

Vous retrouverez ci-dessous la sélection complète de la Quinzaine des réalisateurs de Cannes 2015.

Film d’ouverture: L’Ombre des femmes de Philippe Garrel, précédé d’un court métrage inédit de Philippe Garrel de 1968, Actua 1

A Perfect Day de Fernando León de Aranoa

Allende mi abuelo Allende de Marcia Tambutti

As mil e uma noites (Les Mille et une nuits) de Miguel Gomes

Les Cowboys de Thomas Bidegain

El abrazo de la serpiente de Ciro Guerra

Fatima de Philippe Faucon

Gokudo daisenso (Yakuza Apocalypse : The Great War of the Underworld) de Takashi Miike

Green Room de Jeremy Saulnier

Much Loved de Nabil Ayouch

Mustang de Deniz Gamze Ergüven

Peace to Us in Our Dreams de Sharunas Bartas

Songs My Brothers Taught Me de Chloé Zhao

Efterskalv (The Here After) de Magnus von Horn

Le Tout Nouveau Testament de Jaco Van Dormael

Trois souvenirs de ma jeunesse de Arnaud Desplechin

Film de clôture: Dope de Rick Famuyiwa

Tout savoir sur Takashi Miike

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire