Terminator Genisys : Jason Clarke parle de l'énorme spoiler de la dernière bande-annonce

Christophe Foltzer | 16 avril 2015
Christophe Foltzer | 16 avril 2015

ATTENTION SPOILER. Passe ton chemin, noble lecteur, si tu veux te garder la surprise concernant Terminator : Genisys. Sinon, lis ce qui suit, Jason Clarke a deux mots à nous dire.

Petit flashback : Lundi dernier, nous découvrions, médusés, la dernière bande-annonce de Terminator : Genisys qui nous réservait un gros spoiler des familles en révélant que le grand méchant du film n'était autre que John Connor lui-même. On a encore un peu de mal à croire ce qui vient de nous arriver, mais surtout que le studio crame autant un revirement majeur de son film quelques mois avant sa sortie en salles.

Et nous ne sommes pas les seuls puisque Entertainment Weekly est allé demander à Jason Clarke directement ce qui se passait.

"Pour citer le film Spinal Tap : 'Nous allons jusqu'à 11'. On s'écarte du schéma typique de la machine qui poursuit les gentils pour aborder quelque chose de plus complexe. On ne parle plus que du Bien et du Mal chez un homme, mais chez un homme et une machine. La technologie  s'est tellement insinuée en nous que John Connor est devenu la réalisation ultime de tout ça."


Oui mais quand même, c'est un peu gonflé de changer à ce point un personnage aussi central de cet univers, d'autant que tout laisse à penser qu'il ne s'agit pas d'une réplique créée pour nous tromper mais bel et bien du vrai John Connor en version augmentée.

"S'il n'est plus totalement humain et pas complètement machine, il est plein de possibilités. Il est devenu quelque chose d'autre, en constante évolution. Il reste encore de nombreuses surprises le concernant, notamment le fait de savoir s'il contrôlable ou non. Il est le dernier lancé de dés de Skynet. [...] Quand John se fait tirer dessus, il fait l'expérience de la douleur, et bien qu'il soit déjà une machine à ce moment, il n'a pas encore exploré ses nouvelles capacités. Il apprend tout au long de l'histoire. J'ai décidé d'en faire un John plus libre, libéré de son statut de messie et du poids que lui impose de savoir que le futur ne peut pas être changé."

Tu joues un jeu dangereux, Terminator Genisys. Très dangereux.

Tout savoir sur Terminator : Genisys

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Terminated
16/04/2015 à 09:47

@rigolax : peut-être que tu as raison mais, peu importe l'évolution de John Connor dans le film, il n'empêche que c'est un élément crucial qui vient d'être balancé au public et sa révélation en salles fera l'effet d'un pétard mouillé...

rigolax
16/04/2015 à 00:13

C'est pourtant évident que Connor ne restera pas le méchant du film, on s'est tous fait avoir avec cette bande annonce...

tartuffe
15/04/2015 à 17:45

question : pourquoi envoyer un John Connor mi homme mi machine buter Sarah, alors qu'elle a déjà mis au monde son fils, qui par ailleurs devrait etre la principale cible des T 800, T 1000 and co?

Terminated
15/04/2015 à 15:39

Les première BA me faisaient fuir, celle-ci m'a convaincu mais je suis complètement d'accord avec Panatrog et ses arguments. L'idée de faire de John Connor un bad guy est carrément une bonne idée mais c'est l’élément ultime qu'il fallait surtout NE PAS SPOILER DANS UNE BANDE-ANNONCE MONDIALE !

Terminated.

mat
15/04/2015 à 13:04

Ca va être Eeeennnnooorrrmmmeee

mat
15/04/2015 à 13:03

Ca bloque

shiryan
15/04/2015 à 12:52

Mein got.....cameron doit pleurer a l'heure qu'il est : /

thierry
15/04/2015 à 12:06

j'ai pas voulu lire les détails pour me préserver un peu, mais la prod a du sacrement flipper pour aller aussi loin afin de nous convaincre que le film valait le coup.

Panatrog
15/04/2015 à 10:30

Nan mais là n'est pas la question. Le problème n'est pas John Connor qui devient le méchant histoire de relancer l'intérêt pour la franchise, mais de savoir tout ça à quelques semaines de la sortie du film. C'est assez délirant. C'est comme les gars de la Fox t"expliquaient qui est Tyler Durden directement dans la bande annonce de Fight Club. Y'a aucun intérêt à faire ça...sauf dans le cas où les bonhommes à la tête du film estiment que le rendu final est juste tout pourri et qu'il est impératif d'embrouiller les gens en leur balançant un max de trucs à la gueule via les trailers pour les motiver à faire péter le billet de 10 balles en allant voir le film au ciné.

J'suis prêt à faire mon deuil et à accepter le fait qu'après "Terminator 2", la franchise soit partie totalement en couilles. Je suis également prêt à accepter les deux films qui ont suivi comme étant des "propositions" de faire un truc cool avec le matériau de base et non comme de vraies tentatives de faire avancer la mythologie Skynetienne - même si le quatrième opus possède selon-moi son lot de bonnes idées. Tout ce que je demande en échange aux gars à la tête de la licence cybernétique, c'est d'avoir un minimum de pudeur et de décence vis à vis du public et d'éviter le viol intellectuel. Un minimum, quoi, c'est tout ce que je demande.

Simon Riaux - Rédaction
15/04/2015 à 10:26

Quoi ?! Mais qu'est-ce vous dites ? Ça ne pas arriver !

Plus
votre commentaire