Timbuktu stupidement censuré par le maire de Villiers-sur-Marne

Simon Riaux | 16 janvier 2015
Simon Riaux | 16 janvier 2015

Présenté en grande pompe lors du dernier Festival de Cannes, Timbuktu a été presque unanimement considéré par le public et la critique comme une dénonciation de l'islamisme sensible et cinématographiquement bouleversante. La mairie de Villiers-sur-Marne n'en a pas moins décidé de l'interdire.

Programmé mercredi ainsi que samedi prochain, le très beau film d'Abderrahmane Sissako ne sera donc pas visible dans la commune du Val de Marne, suite à la décision unilatérale du maire UMP de la commune.

"J'ai peur que ce film ne fasse l'apologie du terrorisme" a justifié l'élu dans les colonnes du Parisien. Une déclaration sidérante, tant l'œuvre est limpide et clairement à charge contre les dérives de l'islamisme et de ceux qui en son nom imposent aux populations des règles totalitaires.

Il est important de noter que cette décision a été prise sans qu'aucune menace ou demande d'aucune sorte n'ait été transmise à la mairie. On ne saurait trop conseiller aux édiles locaux, plutôt que de céder à la panique ambiante, de visionner préalablement les films et créations qu'ils souhaiteraient interdire. Histoire de s'assurer qu'ils ne baillonnent pas des artistes dont ils partagent sans doute les convictions.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Missak
17/01/2015 à 16:29

d'accord avec Diez Monsieur le maire aurait besoin de réfléchir et se renseigner avant d'agir, c'est comme si on interdisait le film Shoa comme faisant l'apologie du nazisme !!
j'ai vu ce très beau film moi, il dénonce l'inculture la brutalité et la bêtise des fanatiques

diez
17/01/2015 à 12:39

Même reprogrammé, cette action reste un événement. Céder à la peur et interpréter un film de la sorte c'est juste idiot et dangereux.

votre commentaire