Game of thrones saison 4 épisode 8 : résumé

Par Simon Riaux
3 juin 2014
MAJ : 4 octobre 2018
0 commentaire
default_large

Auto-proclamée Meilleure série de tous les temps, Game of thrones est indiscutablement une des plus ambitieuses et adulée de son époque. Après une troisième saison qui eut bien du mal à dynamiser ce soap opera politique de grande ampleur, la quatrième nous arrive avec pour mission de démultiplier le culte qui entoure la saga. Game of thrones saura-t-il nous tenir en haleine malgré son rythme de plus en plus languissant ?

Attention spoilers

 

 

Résumé :

Décidément, les résumés de Game of thrones deviennent de plus en plus facile à rédiger. Pendant qu'à Meereen, ça commence à flirter sévère entre dames de compagnie et eunuques, ser Jorah se fait renvoyer pour trahison, sa nature d'espion au service de Varys ayant été révélée. Sansa explique aux nobles du Val que son tonton n'en pince pas du tout pour elle mais est un chic type et que sa tante s'est suicidée. Tonton la regarde intensément, avant d'envoyer son beau-fils crapahuter dans la nature. Arya marche toujours avec le limier, mais elle est presque arrivée au Val désormais, elle apprend la mort de sa tante qu'elle n'avait jamais connue. Jon Snow s'ennuie toujours à Castle Black. Les Sauvageons tuent encore des gens dans la campagne. Le bâtard Bolton est finalement honoré du nom de son père, pour service rendu dans la reconquête du nord, qu'il orchestre grâce à Theon Greyjoy, toujours dans un sale état.

Histoire de nous réveiller, l'épisode nous offre cinq minutes d'accents ridicules, de cascadeurs bien payés et de violence. Il est venu le temps du duel entre Oberyn et la Montagne. Oberyn fait le malin, mais finalement, la Montagne, malgré ses blessures fatales lui écrase la tête à mains nues, c'est très gore, les femmes hurlent et les geeks ont le pantalon tout dur. 

Rédacteurs :
Suivez-nous sur google news
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires