Cannes 2014 : DSK et Ferrara seront finalement sur internet

Maryne Baillon | 17 avril 2014
Maryne Baillon | 17 avril 2014

Il aurait pu régner sur Cannes un doux parfum de scandale. Parmi les films attendus dans la compétition officielle, on pensait le sulfureux Welcome to New York d'Abel Ferrara en tête des pronostics. Cela n'aurait été que justice dans la mesure où trois ans auparavant, l'affaire DSK avait éclaté durant les festivités cannoises. Pas de Gérard Depardieu sur les marches donc, mais le film devrait toutefois être présenté au marché du film par ses co-producteurs français, Vincent Maraval et Brahim Chioua lors d'une projection événement hors compétition.

Thierry Frémaux aurait-il été rebuté par la qualité moindre du film et le trop grand nombre de scènes de sexe incluant Gérard Depardieu ? Ou est-ce tout simplement la rumeur d'une sortie mondiale en VOD qui a refroidi le festival ? En effet, il fut décidé finalement par les producteurs du film que Welcome to New York sortirait simultanément sur Internet, sans passer par les salles de cinéma. Facturé 7 euros pour les internautes français, et à des prix similaires pour les internautes du monde entier, il sera mis en ligne pendant le Festival de Cannes, sur plusieurs plate- formes de vidéo à la demande. Puisqu'en France la loi interdit la simultanéité de la salle et de la VOD, ils ont fait le choix d'Internet.

 

 C'est aussi une décision qui fait écho à l'envie pour Vincent Maraval d'expérimenter la distribution en ligne. Une tentative qui fut possible car le film a été financé aux États-Unis. « Si Canal + ou France 2 avaient investi dans le film, il aurait fallu le sortir en salles pour qu'il soit qualifié d’œuvre de cinéma. » a-t-il confié. Une stratégie qui pourrait bien être payante tant l'attente autour du film est énorme.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire