Spielberg parle de Robopocalypse

Simon Riaux | 13 janvier 2012
Simon Riaux | 13 janvier 2012
La seule raison valable de s'intéresser à Robopocalypse, en dehors de son titre à faire démissionner un orthophoniste, c'est la présence de Steven Spielberg en tant que producteur. Quand on sait qu'il est derrière la trilogie Transformers, la phrase précédente en devient logiquement toute relative, mais comprenez que l'enthousiasme généré par Cheval de guerre nous chatouille l'hyperbole. Que voilà une bonne raison pour écouter ce que le monsieur a à nous dire, quelques jours après sa très amusante sortie lors d'une conférence de presse parisienne des plus vivantes.

« C'est un film qui traite d'une guerre globale entre homme et machine. C'est un futur qui arrive bien plus vite qu'aucun d'entre nous ne l'a imaginé. Robopocalypse a lieu dans 15 ou 20 ans, ce sera donc un avenir dont nous nous sentirons proche. Il traitera des conséquences d'avoir voulu créer des technologies pour rendre nos vies plus faciles, et de ce qu'il se passe quand la technologie devient plus maline que nous. Ce n'est pas le thème le plus neuf qui soit, il a été utilisé tout le long de l'histoire de la science-fiction, mais il devient plus pertinent chaque année. »

Tout cela fleure bon le pot pourri de Terminator-Matrix-Minority Report, mais on est très curieux de découvrir ce « pop-corn movie à message »...

 

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire