Luc Besson, après Nikita : Angelina !

Simon Riaux | 7 décembre 2011
Simon Riaux | 7 décembre 2011
Nous vous parlions hier de la bande-annonce de MS One (ex Lock out) prod Europacorp de Sf qui venait de se répandre sur la toile. L'auteur de ces lignes avait à peine validé le dit article qu'un commando surentraîné de tueurs serbes se faufilait dans les locaux de la Team EL.

« Où se trouve le gourgandin qui a osé moquer nos productions ? » demandèrent-ils, avec un accent que la jurisprudence Joly nous interdit de retranscrire.

Prenant son courage à deux mains, le camarade Sandy me désigna et leur indiqua diligemment mon numéro de sécurité sociale, histoire de lever toute ambiguité. Disposé à parler, et à sauver ma frêle existence, je leur assurai mon amour inconditionnel pour Les Minimoys, John Travolta, et les jeunes femmes meurtrières, pour peu que leurs parents aient été préalablement massacrés. Le sourcil de Piotr, occupé à ronger mes ongles à coup de pinces crocodiles, s'arrondit, signe de curiosité.

« Ah bah voilà mon cochon (traduction approximative) ! Tu vas pouvoir parler d'un truc bien. Luc Besson a écrit un film qu'il s'apprêterait à réaliser, avec Angelina Jolie à l'affiche. Deadline en a parlé, ce sera un « thriller dramatique basé sur des faits scientifiques. » D'après eux, ce devrait être proche de Léon, donc de Nikita, voire Colombiana du coup. Sauf que c'est avec Angelina Jolie. »

J'ajoutais que la nouvelle était formidable, que voir Luc Besson retourner aux sujets qui firent sa renommée ne pouvait qu'exciter l'implacable critique que je ne méritais pas d'être. Pénitence bienvenue, qui fit sourire Piotr, lequel me rendit tout mes doigts avant de disparaître.

 

 


 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire