La Scientologie par P.T. Anderson effraie Universal

Jean-Noël Nicolau | 18 mars 2010
Jean-Noël Nicolau | 18 mars 2010
Paul Thomas Anderson est un cinéaste génial, en particulier lorsqu'il s'agit de s'attaquer aux religions et aux gourous, comme le prouvaient fort bien les personnages de Tom Cruise dans Magnolia (« Respect the cock ! ») et de Paul Dano dans There will be blood (« God is a superstition ! »). C'est pour cela que son nouveau projet, The Master, enthousiasme les cinéphiles autant qu'il effraie Hollywood. En effet, l'histoire de cet homme qui inventa une organisation sectaire dans les années 50 avec un succès de plus en plus retentissant est clairement celle de la Scientologie.

Philip Seymour Hoffman (acteur fétiche du réalisateur) incarnera le pseudo Ron Hubbard. Et Jeremy Renner (Démineurs) devrait obtenir le rôle de son fidèle disciple qui prendra peu à peu conscience de l'arnaque dissimulée derrière les belles paroles. Universal devait produire le projet, mais a finalement reculé au dernier moment. Paul Thomas Anderson est donc reparti en quête de financement.

Le budget estimé est de 35 millions de dollars, et ce n'est certainement pas cela qui a du effrayer Universal. Même si le bide imprévu de Green zone a peut-être échaudé le studio sur les films aux sujets sensibles. C'est River Road, qui vient de produire Tree of life de Terrence Malick, qui devrait hériter de The Master. Dans tous les cas, on meurt d'envie de découvrir ce qui sera probablement une bombe cinématographique.

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire