Robin Wright perd le Penn

Julio Lopez | 29 décembre 2007
Julio Lopez | 29 décembre 2007

 

Le 27 avril 1996, Robin Wright avait rajouté un Penn à son nom, peut-être pour dire au monde entier et surtout Hollywood qu'il était loin le temps où elle était connue pour son rôle bouleversant dans la merveilleuse série Santa Barbara (la neuneue Kelly Capwell). Elle épousait Sean Penn (son concubin depuis 1991), le bad boy qui était resté marié quatre ans avec Madonna, et réussissait à casser une image trop lisse. Hélas, la belle n'a que trop rarement réussi à trouver des rôles mémorables et n'a jamais pu sortir de l'ombre de son illustre mari, qui a su gagner une respectabilité grâce à des nominations aux Oscars et des coups de gueule humanitaires. Hier, le couple a annoncé son divorce et Robin Wright retrouvera donc son nom de jeune fille. On lui conseille de regarder en boucle l'hilarant Team America, et on lui souhaite pour 2008 de vivre un conte de fée digne de son meilleur film, The Princess bride. A l'époque, il n' avait pas de Penn...

 

© Janet Mayer / PR Photos
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire