Bandes-originales africaines (Blood diamond + Le dernier roi d'Ecosse)

Erwan Desbois | 30 janvier 2007
Erwan Desbois | 30 janvier 2007

L'Afrique est un sujet à double tranchant pour les compositeurs de musique de film. L'éventail des sonorités offertes est en effet décuplé, mais le risque de tomber dans un traitement folklorique est également bien présent. Deux bandes-originales de longs-métrages se prêtent à cet exercice ces jours-ci, celles de Blood diamond par James Newton Howard et du Dernier roi d'Ecosse par Alex Heffes.

Si ce dernier est relativement inconnu (ses principaux travaux sont les précédents films de Kevin Macdonald, le réalisateur du Dernier roi d'Ecosse), James Newton Howard est aujourd'hui l'un des grands noms de la musique de film, jouant entre autres le rôle de collaborateur attitré de M. Night Shyamalan. Sa bande-originale pour Blood diamond démarre pourtant très mollement, avec des thèmes trop courts pour échapper aux clichés du « genre » africain : une base de percussions exotiques, quelques cuivres en soutien et un trait de flûte plus ou moins appuyé (suivant la tonalité voulue) pour couronner le tout. Le manque d'ampleur de ses morceaux comme avortés les rend tout à fait banals. Pendant ce temps, l'album du Dernier roi d'Ecosse tire bien mieux son épingle du jeu grâce à l'équilibre trouvé entre les compositions de Heffes et une compilation de chansons interprétées par des artistes africains sans pour autant chercher à faire couleur locale. Parmi celles-ci, les plus plaisantes sont celles mêlant les rythmes africains aux sonorités des années 70 dans lesquelles baigne le film (Afro disco beat, Bukom mashie).

La B.O. de Blood diamond ne s'éveille qu'à partir de Diamond mine bombed, un morceau long (près de cinq minutes) tel qu'Howard les affectionne. Alors que le film rentre dans son explosif et plus calibré dernier acte, le compositeur semble retrouver ses marques et se déchaîne en terrain connu – un mélange de drame et d'action subtilement dosé et diablement efficace comme le personnage de Djimon Hounsou (Solomon's helping hand, I can carry you). Et malgré les réticences du début, force est de constater que lorsque Howard lance les chœurs pour le final (London et Solomon Vandy), la larme nous monte à l'œil.

Le dénouement du récit correspond également dans Le dernier roi d'Ecosse au retour de la bande-originale vers des mélodies plus classiques. On sent alors qu'Alex Heffes n'a pas l'envergure de Howard, même s'il se défend plutôt bien pour créer l'émotion et maintenir la tension. Sa bande-originale prend d'ailleurs une dernière fois l'avantage sur les chansons de générique de fin : Acholi pot song et Voice of the forgotten sont respectivement entraînante et poignante, là où le trio proposé par Blood diamond ne vole pas beaucoup plus haut qu'une musique de club de vacances.

Tracklisting Blood diamond :
1. Blood Diamond Titles
2. Crossing the Bridge
3. Village Attack
4. Ruf Kidnaps Dia
5. Archer & Solomon Hike
6. Maddy & Archer
7. Solomon Finds Family
8. Fall of Freetown
9. Did You Bury It?
10. Archer Sells Diamond
11. Goodbyes
12. Your Son Is Gone
13. Diamond Mine Bombed
14. Solomon's Helping Hand
15. G8 Conference
16. Solomon & Archer Escape
17. I Can Carry You
18. Your Mother Loves You
19. Thought I'd Never Call?
20. London
21. Solomon Vandy
22. Ankala (performed by Sierra Leone's Refugee All Stars)
23. Baai (performed by Emmanuel Jal with Abdel Gadir Salim)
24. When Da Dawgs Come Out To Play (performed by Bal Burea feat. Masta Kent and Bullet Rhymes)

Tracklisting Le dernier roi d'Ecosse :
1. Toko Momo (by Wandel)
2. Nakawunde (by Percussion Discussion Africa)
3. Idi's Story
4. Afro Disco Beat (by Tony Allen)
5. Save Me (by E.T. Mensah & The Tempos Band)
6. Ambush
7. Me and Bobby McGee (by Angela Kalule)
8. Kasongo (by Afrigo Band)
9. Fever (by Jingo)
10. The Bonnie Banks O' Loch Lomond (by Nyzonza Singers)
11. Bukom Mashie (by Oscar Sulley & The Uhuru Dance Band)
12. Press Conference
13. Love Is You (by Ofo The Black Company)
14. Getting the Evil of Nicolas
15. On the Runway
16. Down Over Lake Victoria
17. Acholi Pot Song (by Ndere Dance Troupe)
18. Voice of the Forgotten f(eaturing Kawesa)

Tout savoir sur Blood Diamond

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire