Coffret 2 CD + BD Gene Kelly

Coralie Bru | 3 juin 2005
Coralie Bru | 3 juin 2005

Vous vouliez vous démarquer et briser le train-train de toujours chanter « Singing in the rain » sous la douche ? Voilà de quoi vous donner des idées avec 39 titres à la sauce Gene Kelly. Certes, il n'y a pas les paroles, mais vous pouvez bien faire un petit effort (vous aviez bien réussi à chanter « Singing in the rain », même approximativement…). D'autant plus que les deux CD sont présentés de façon très esthétique avec une petite bande dessinée visant à retracer la carrière du troubadour à claquettes, de Broadway à Hollywood. Pas de grandes informations sur ces pages, il s'agit surtout d'une approche ludique et moderne de morceaux à redécouvrir. Dans la BD, tout le monde chante. La gaieté ambiante est représentée par des croches et double-croches qui valsent autour de la narration et des bulles. C'était un pari difficile : l'éditeur Caritte l'a fait, plus ou moins habilement. Il semblerait curieusement que tel un film, les dialogues aient souffert d'un passage de l'américain au français, alors même qu'ils ont été écrits directement dans la langue de Molière. Gene Kelly est si associé à l'anglais et à Broadway que le petit personnage au visage évidemment sympathique paraît avoir perdu une part de son identité dans ce monde aux rimes en français pas toujours des plus fines, mais « vouloir atteindre la perfection demande beaucoup d'abnégation ».

Cela dit ne boudons pas notre plaisir : cette édition est un excellent moyen de découvrir ou de faire découvrir l'univers tout en couleurs de Gene Kelly, et de tomber amoureux(se) du monde entier, du boulanger et de la postière, car c'est ça du vrai Gene Kelly : pouvoir donner envie d'aller voir un match de base-ball en le vendant comme un spectacle de cirque, ou de descendre la rue commerçante d'une ville perdue des États-Unis en saluant tout le monde (« Take me Out to the ball game » et « When you walk down mainstreet with me »). C'est une Amérique guillerette que chante Gene Kelly au bras de diverses jeunes femmes. De partout quelqu'un semble avoir quelque chose à ajouter aux morceaux, créant parfois un joyeux désordre parfaitement maîtrisé. Grâce à ces surprises constantes, le disque est très agréable et évite le piège de la saturation. Que dire en effet de la dernière chanson du premier disque, au titre – déroutant – « Heavenly music », qui alterne imitations de cris de basse-cour, d'étable…et de tyroliens suisses. On est en plein délire dans cette sorte de « Old Mc Donald had a farm » à la sauce Broadway. Mais être Gene Kelly ce n'est pas que ça : c'est aussi être capable de lâcher ses amis tyroliens et de troquer sa salopette contre un smoking pour chanter à sa muse « You wonderful You », ballade-déclaration de toute beauté qui allumerait à elle-seule des chandelles. Peut-être doit-il chanter cette chanson à Suzie (« If you knew Suzie like I knew Suzie »), personnage principal d'une rigolote chanson-nouvelle sur une jeune fille très courtisée du film Anchors Aweigh. Ce morceau ravira surtout les anglophones car ce sont surtout les paroles qui sont amusantes. La chanson manque un peu de piquant à certains moments, brisant le rythme si enlevé de cette véritable déclaration d'amour de tous les garçons du quartier pour Suzie.

Si vous vous dites que tout cela n'est pas bien accessible pour un renouveau de vos hits de douche, « We hate to leave » est fait pour vous. Sérieux concurrent de « Singing in the rain » (bien sûr présent dans cette sélection) mais à plusieurs voix, l'exercice est plus corsé mais vous êtes entraînés. Cette chanson d'adieux est d'une joie surprenante, et même étonnamment remplie d'autodérision puisque de désolés, les chanteurs passent à désespérés et osent même de grands sanglots étouffés…qui font largement sourire. Ce « We hate to leave » est assurément une des plus belles fleurs de ce bouquet de Gene Kelly…
…la plus belle plante étant sans conteste Moonlight bay. Bien qu'enregistrée en studio, cette ballade au rythme entraînant évoque une série étonnante de décors majestueux et variés, tant la voix de Gene Kelly se fait profonde et imaginative, supportée juste au bon moment par de magnifiques-et discrets- chœurs. Sur un support CD on ne regrette pas l'absence de comédie musicale à son nom, et on goûte simplement au bonheur de cette ritournelle. On aime ce Gene Kelly mi-heureux mi-mélancolique, d'ailleurs on découvre que finalement, on aime tout Gene Kelly et que ce n'est peut-être pas un hasard si c'est lui qui nous donne le plus envie de chanter le matin.

Track listing :

CD 1:
1. For me and my gal (For me and my gal)
2. Whe you wore a tulip (For me and my gal)
3. Ballin' the jack (For me and my gal)
4. Long ago and far away (Cover girl)
5. The king who couldn't dance(the worry song) (Anchors Aweigh)
6. We hate to leave (Anchors Aweigh)
7. I begged her (Anchors Aweigh)
8. If you knew Susie like I know Susie (Anchors Aweigh)
9. The Babbitt and the bromide (Ziegfeld follies)
10. Fido and me (Living in a big way)
11. Nina (The pirate)
12. Be a clown (The pirate)
13. Take me out to the ball game (Take me out to the ball game)
14. Yes indeedy (Take me out to the ball game)
15. O'Brien, to Ryan to Goldberg (Take me out to the ball game)
16. New York, New York (On the town)
17. When you walk down mainstreet with me (On the town)
18. You, wonderful you (Summer stock)
19. Dig-dig-dig for your dinner (Summer stock)
20. Heavenly music (Summer stock)

CD 2 :
1. Tra-la-la (An American in Paris)
2. Love is here to stay (An American in Paris)
3. I got rhythm (An American in Paris)
4. 's wonderful (An American in Paris)
5. Fit as a fiddle (and ready for love) (Singin' in the rain)
6. Singin' in the rain (Singin' in the rain)
7. You were meant for me (Singin' in the rain)
8. Moses (Singin' in the rain)
9. Broadway melody ballet (Singin' in the rain)
10. Would you? (Singin' in the rain)
11. You are my lucky star (Singin' in the rain)
12. Almost like being in love (Brigadoon)
13. The Heather on the hill (Brigadoon)
14. The daughter of Rosie O'Grady (Bonus track)
15. Grand Old Flag / Yankee Doodle Boy (Bonus track)
16. Ida, sweet as apple cider (Bonus track)
17. Doin' the new low-down (Bonus track)
18. Moonlight Bay (Bonus track)
19. Let yourself go (Bonus track)

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire