Les condoléances de Lindsay Lohan

Julien Foussereau | 28 novembre 2006
Julien Foussereau | 28 novembre 2006

Robert Altman n'est plus et une des façons pour rendre hommage au maître du cinéma choral est d'aller voir son ultime film au titre d'exploitation française de circonstances : The Last Show. Qu'il est agréable dans ce film de constater les capacités vocales de Meryl Streep en chanteuse country, le don pour le bon mot (pas toujours très fin) de Woody Harrelson et John C. Reilly, et la forme (toute relative) du grand L.Q. Jones. En revanche, le numéro musical, que nous concocte Lindsay Lohan, ostentatoire et plus proche du beuglement, s'avère nettement moins enthousiasmant. Et comme la jeune actrice ne rate jamais une occasion de se faire remarquer (surtout hors des tournages), elle s'est sentie obligée de rendre un vibrant hommage à Robert Altman… Nous avons essayé de retranscrire le plus fidèlement possible ses propos disponibles en v.o. à cette adresse. Ce fut chose ardue tant absurdités et contradictions dominent cette missive. Nous nous sommes assurés auprès de Perez de l'origine de cette déclaration : c'est l'attachée de presse de Lindsay qui l'a envoyée aux médias.


« Je souhaiterais faire part de mes sincères condoléances à Catherine, la femme de Robert Altman, à toute sa famille, ses amis proches, ses collaborateurs ainsi qu'à tous ceux qui formaient son premier cercle d'amitié. J'en ai le souffle coupé et mon cœur est à la peine. Il ne s'agit pas seulement du mien, mais aussi du cœur de Mme Altman, celui de toute sa famille, d'artistes et d'acteurs qui l'admiraient pour son travail et l'adoraient pour son sens de l'humour hors du commun.

Robert Altman a rendu possible les rêves de beaucoup d'aspirants réalisateurs indépendants et a offert des rôles à un nombre incalculable de comédiens. J'ai eu la chance d'être dirigée par Robert Altman au milieu des plus grands sur un film qui, on peut le dire, représente un tournant dans ma carrière. J'ai tellement appris d'Altman et il fut comme un père et un grand-père pour moi, plus présent et attentionné que n'a été mon vrai père pendant ses dernières années. Cela a fait une différence pour moi. Il nous a quittés avec une légende que nous avons la capacité de perpétuer. (Peut être nous manque-t-il un doctorat en aphorisme Lohan-Hiltonnien car le sens nous échappe complètement…)


Ainsi, chaque matin au saut du lit, regardez-vous dans le miroir, remerciez Dieu pour chaque seconde qu'il vous accorde, et chérissez ces instants. Le conflit, la colère et le drame sont pénibles. (Oh lala ! Mais c'est digne de la positive attitude de notre Lorie nationale, ambassadrice malgré elle de notre bien aimé ancien Premier Ministre Raffarin ! Les fins mélomanes ne pourront qu'encourager un duo de vocalises franco-américaines !)
Je vous en prie, appréciez la vie au jour le jour et estimez-vous heureux de respirer, de ressentir les choses qui vont entourent, de sourire. Soyez reconnaissants. La vie est une expérience, qui ne revient jamais en arrière et nous profitons tellement de ce que nous avons alors que l'on ne devrait pas (Faire compliqué quand on peut faire simple, une fin de phrase contredisant le début… Ne manque plus qu'un ersatz de « Les pommes, c'est vachement bon parce que c'est plein de peptides… Adam et Eve, c'est vraiment que des conneries ! », et Lindsay sera bonne pour le Van Damme d'Or !)


Faites votre propre introspection morale, sans complaisance. Chaque jour voit le triomphe d'un million d'âmes blessées, comme Altman. Savourez les victoires comme elles viennent (Car, en vérité, elle vous le dit, mes frères ! Et ça rentre bourrée au petit matin chaque jour que Dieu fait ! Alléluïa)

Si je peux faire quoi que ce soit pour ceux qui souffrent actuellement, tout comme moi à l'annonce de cette nouvelle, notez qu'il n'y a qu'un coup de fil qui nous sépare. (Pour parler sens de la vie avec Lindsay, tapez 1 ; pour parler philosophie tantrique, tapez 2 ; pour envoyer la rouquine écervelée dans un centre de désintoxication tapez 3)

Merci,

Lindsay »

Si, avec cela, on n'enregistre pas une secousse sismique dans le caveau Altman…

Cliquez ci-dessous et vous irez à une galerie photos de Lindsay (à Venise histoire de changer), et si vous allez en bas de page, vous trouverez quelques photos issues du dernier numéro de L'Officiel que nous conseillons vivement à ses admirateurs, car oui, elle en a.

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire