Cette semaine dans les salles

Par Stéphane Argentin
28 septembre 2005
MAJ : 27 juillet 2018
0 commentaire
default_large

C’est une nouvelle semaine particulièrement chargée (tout comme les deux précédentes) qui s’annonce en ce dernier mercredi de septembre. Mais une fois encore, quantité n’est pas nécessairement synonyme de qualité. Pour preuve, seulement trois des huit films que nous mettons en avant cette semaine sont parvenus à séduire les heureux membres de la rédaction qui s’y sont rendus : la comédie en costumes Il ne faut jurer de rien !, assurément la grosse sortie de la semaine (française de surcroît) et, dans un registre plus modeste, Alice accompagné de Twist.

Pour le reste, on repassera ! Guy Ritchie, avec ou sans Revolver, semble désormais complètement À la dérive au grand désarroi de Patrick qui espérait bien retrouver les bonnes petites Arnarques, crimes et botanique d’antan du réalisateur. En guise de baptême du feu pour sa première critique ciné, Flavien a du, bien malgré lui, se coltiner les singeries de Rob Schneider dans la suite de Gigolo à tout prix. Sandy et Marilyne qui avaient décidé de tenter leur chance du côté des deux autres productions françaises de la semaine, Gabrielle et Les âmes grises, en sont ressortis la mine défaite. Enfin, notre corse de service (Patrick à nouveau), qui tentait de regagner le rivage à la rame suite à son précédent naufrage britannique, est resté impassible devant le nouveau front froid vampirique en provenance de Russie baptisé Night watch.

Espérons donc que l’entrée dans le dernier trimestre de l’année 2005 la semaine prochaine s’annoncera plus chaleureux…

LES FILMS À L’AFFICHE

Cliquez sur les affiches pour accéder aux critiques correspondantes.

Il ne faut jurer de rien !
Revolver


Alice
Twist
Night watch


Gabrielle
Les âmes grises
Gigolo malgré lui

Rédacteurs :
Rejoignez la communauté pngwing.com
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires