Tron 3 : Disney a abandonné la suite de Tron 2 à cause de Marvel et Star Wars

Déborah Lechner | 3 juin 2022 - MAJ : 03/06/2022 09:38
Déborah Lechner | 3 juin 2022 - MAJ : 03/06/2022 09:38

Le réalisateur Joseph Kosinski a expliqué que le développement de son Tron 3 a été abandonné par Disney à cause de Marvel et Star Wars.

Si le premier TRON de Disney reste un film culte pour le rôle pionnier qu'il a joué dans le cinéma de science-fiction grand public, le titre n'est jamais devenu une franchise phare du studio, qui a pourtant tenté de ressusciter et d'étendre l'univers de Steven Lisberger en 2010 avec Tron : L'Héritage. Cette suite réalisée par Joseph Kosinski n'a cependant encaissé que 172 millions de dollars à domicile pour 170 millions de budget, en plus de diviser la critique.

À l'internationale, le film a cependant empoché plus de 400 millions de dollars, soit assez pour qu'un troisième volet soit discuté dès 2013 et annoncé pour 2015 avec le retour de Joseph Kosinski derrière la caméra et celui des acteurs principaux Olivia Wilde et Garrett Hedlund à l'affiche. Mais le projet, qui aurait dû s'appeler Tron: Ascension, a finalement été abandonné par Disney en 2015, sans que les raisons soient forcément avancées.

 

Tron - L'Héritage : photo, Olivia Wilde, Garrett HedlundGarrett Hedlund et Olivia Wilde dans Tron : L'Héritage 

 

Depuis, le développement d'un troisième film a été relancé avec - aux dernières nouvelles - Garth Davis comme réalisateur et Jared Leto comme nouveau personnage principal. L'occasion pour l'acteur de trouver une nouvelle method acting bien barrée, mais aussi pour Joseph Kosinski de prendre du recul sur l'annulation de son projet. 

Lors d'une interview promotionnelle pour Top Gun : Maverick avec Vulture, le réalisateur a ainsi expliqué que la suite qu'il devait réaliser a été gelée par Disney à cause de la place prédominante qu'ont pris Star Wars et Marvel après leur rachat :

"J'étais si près du but. J'ai vraiment essayé. J'étais tout près en 2015, et Disney a tiré un trait sur le projet. Je n'avais rien construit, mais j'avais tout le scénario et les storyboards. J'étais vraiment excité parce que ça inversait le concept : c'était cette fois tous ces trucs qui débarquaient dans notre monde, et le film parlait de la rencontre des deux. Mais c'était un Disney différent en 2015. Quand j'ai fait Tron : Legacy, ils ne possédaient pas encore Marvel ni Star Wars. C'était nous la fantaisie et la science-fiction, mais une fois que Disney a eu ses deux autres licences, il est logique qu'ils aient misé leur argent sur une propriété connue et non sur l'étudiant en art bizarre avec des ongles noirs et dans son coin - ça, c'était Tron, et ce n'est pas grave."

 

Morbius : photo, Jared LetoJared Leto dans Morbius

 

Si Disney s'est effectivement concentré sur l'extension du MCU et celle de la galaxie de Lucasfilm au cinéma, l'émergence de Disney+ et des contenus destinés aux plateformes de streaming a probablement participé à la relance du projet Tron 3, qui a des chances - ou plutôt des risques - de terminer sur la plateforme de streaming, aux côtés des super-héros de Marvel et Jedi de Star Wars qui ont fait de l'ombre à la franchise. À défaut de terminer sur Disney+, Joseph Kosinski fera bientôt un tour sur Netflix avec le film Spiderhead attendu le 17 juin prochain.

Tout savoir sur Tron : L'Héritage

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
canadian
12/06/2022 à 19:27

tant mieux bazzwell

Hasgarn
05/06/2022 à 00:01

Tron Legacy!
Mais quelle merveille !
Visuelle, auditive et sensorielle.

Traitez moi de ce que vous voulez mais ce film m’a laissé une marque indélébile.

Je souhaite que Kosinski cartonne comme un porc avec Top Gun et qu’il se retourne vers Disney en leur disant : « toujours pas de Tron 3 avec moi ? Tant pis pour vous »

Numberz
03/06/2022 à 22:48

J'aurais aimé qu'un label de comics, de préférence indépendant, se penche sur tous les projets abandonnés et qu'il couche ça sur papier.

Kyle Reese
03/06/2022 à 12:53

Logique de fric. Comme d'hab. Dommage, Tron legacy a été une véritable tuerie visuelle et sonore même si tout n'est pas parfait ce film est merveilleux pour qui aime les jeux vidéos, le cyberpunk et les musiques électroniques. Un univers artificiels assez crédibles (plus que le premier) et une ambiance de malade. Une véritable impression d'être projeté dans un programme. Et puis ses basses de malades !

Par contre au niveau du scénario ou tout débarque dans notre monde, je vois mal l'intérêt même si c'est logique par rapport à Legacy. C'est comme pour Matrix, c'est plus intéressant quand on est dans la Matrice qu'en dehors.

brucetheshark
03/06/2022 à 11:15

@Morcar : "il est logique qu'ils aient misé leur argent sur une propriété connue"

Morcar
03/06/2022 à 11:00

Ils ont pourtant réussi à produire un Pirates des Caraïbes 5 malgré la prédominance de Marvel et Star Wars à l'époque, déjà.

DL
03/06/2022 à 09:58

Certes Tron Legacy possède quelques menus défauts. Cependant, dans sa mise en scène, ses effets spéciaux, sa DA, sa BO et ses acteurs, on sentait un véritable travail derrière. Un travail voulant déboucher sur un film qui n'a rien de générique en comparaison d'autres blockbusters. Je revisionne à chaque fois avec un grand plaisir et je suis déçu d'apprendre les raisons de l'annulation de Tron 3. Si il se fait sans Kosinski, ça sera réellement dommage...

Cidjay
03/06/2022 à 09:47

Perso, je considère le Tron Legacy, comme un film sympa sans plus, mais c'est surtout un chef d'oeuvre de design. C'est un film qui se laisse pleinement apprécier pour son côté technique et artistique.
l'ambiance, la photo, la musique ! tout était incroyable.
son plus gros point noir étant certainement son scénario un peu trop simpliste et téléphoné.
et son Jeff bridges tout droit sorti de la Uncanny Valley.

votre commentaire