The Gray Man : Ryan Gosling, Chris Evans et leurs moustaches dans la bande-annonce Netflix

Chloé Chahnamian | 24 mai 2022 - MAJ : 24/05/2022 18:24
Chloé Chahnamian | 24 mai 2022 - MAJ : 24/05/2022 18:24

Après Avengers : Endgame, les frères Russo reviennent avec The Gray Man, un film Netflix avec Ryan Gosling et Chris Evans.

Alors que la bande-annonce de Mission : Impossible 7 vient d'être dévoilée, Netflix a décidé de donner des nouvelles de son prochain gros film d'action, lui aussi rempli d'explosions et de cascades. Gros dans tous les sens du terme, aussi bien au niveau de son casting, composé de Ryan Gosling, d'Ana de Armas et de Chris Evans, que de son budget de 200 millions de dollars (qui fait de lui le film le plus cher jamais produit par NetflixThe Gray Man s'annonce redoutable.

La plateforme a en effet décidé de sortir l'artillerie lourde pour les frères Anthony et Joe Russo, les réalisateurs des volets deux et trois des aventures de Captain America, mais aussi des deux derniers Avengers. Des habitués du MCU donc, qui espèrent déjà que The Gray Man fasse l'objet d'un univers étendu. Le film, qui n'est d'ailleurs pas un spin-off sur Christian, le héros de Cinquante nuances de Grey, se dévoile dans une première bande-annonce sous testostérone.

 

 

Dans The Gray Man, Sierra Six alias Court Gentry alias Gray Man (alias Ryan Gosling) est un ancien tueur à gages devenu agent de la CIA. Pourchassé par un certain Llyoyd Hansen (Chris Evans) qui semble très clairement vouloir lui faire la peau, l'homme gris va se retrouver emporté dans une aventure rocambolesque.

Comme on pouvait s'en douter, ça mitraille de tous les côtés. Entre les explosions, les effluves de sang et même un crash d'avion, on comprend où est parti le budget de The Gray Man. Si comme à son habitude, Gosling a l'air d'interpréter un héros un peu plus torturé, le personnage d'Evans est au contraire un homme très déterminé, et comme il le dit si bien à travers sa grosse moustache, "Si tu veux faire une omelette, tu vas devoir tuer des gens". On retrouve également une Ana de Armas aussi énervée que ses collègues masculins dans le rôle de Dani Miranda, une autre agente de la CIA.

 

The Gray Man : Photo Ryan GoslingGosling qui veut nous faire croire qu'un tramway roule vite

 

Adapté d'un roman du même titre écrit par Mark Greaney (le premier volet d'une longue saga littéraire), The Gray Man réunira également Christopher Markus et Stephen McFeely, deux scénaristes qui ont déjà travaillé avec les frères Russo sur leurs films Marvel, mais aussi sur Thor : Le Monde des ténèbres et les trois films du Monde de Narnia. Ils sont également les créateurs de la série Marvel's Agent Carter

Pour accompagner les trois (grosses) têtes d'affiche, on retrouvera aussi Wagner Moura, Billy Bob Thornton, Regé-Jean Page, Jessica Henwick et Jimmy Jean-Louis. Pour découvrir si Netflix a trouvé le bon filon avec ce premier film qui deviendra probablement une saga, rendez-vous le 22 juillet 2022.

Tout savoir sur The Gray Man

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Rico
25/05/2022 à 23:45

De la daube en devenir, une fois de plus un film d’action qui va être parasité par des cgi pas fini. Zéro Money shots dans cette Ba qui prend quand même le temps de dire que c’est réalisé par les pitoyables Russo Brothers.

GTB
25/05/2022 à 11:28

@CuchulainBzh > "Ça a vraiment la gueule d'un film Netflix"

Ceci ne veut rien dire. D'abord vis-à-vis du catalogue Originals (faudra m'expliquer ce qui est typique Netflix entre Errementari/ The Falls/ Bubble/ Beast of No Nation/ Roma/ Apollo 10 1/2/ The Hand of God/ Red Notice). Ensuite, ça n'a littéralement aucun sens vis-à-vis du mode de production. Netflix ne font pas de films.

The Gray Man ressemble surtout à ces whatmile film d'action qu'on a vu un peu partout.

Pi
25/05/2022 à 10:20

Le monde manquait de héros virilistes qui se jouent des réalités de la physique pour appliquer la violence à n'importe quelle situations, et d'actrices utilisées uniquement pour leur capacité à faire bander les geeks prépubères. Sinon, on reconnait bien la "patte" Russo, ces gars filment tout, absolument tout de la même façon, n'importe comment et de manière plate, de préférence.

Ana de Armas mérite mieux que de servir d'icône masturbatoire bordel.

Que Chris Evans continue sa carrière d'asperge, moustachue cette fois, dans la lignée du personnage qui l'a rendu célèbre auprès des jeunes garçons de 10 ans, passe encore, mais Ryan Gosling ? Mais que devient ta carrière, gros ? Passer du ciné indé à ça ?

Ceux qui voient dans ce gloubiboulga numérique un équivalent à la franchise de Cruise ont vraiment un problême de câblage cérébral. Là, on est dans le tout-venant générique de qualitay sortie d'usine. C'est du Marvel sur Netflix avec des yesmen qui finalement n'ont pas besoin d'être contrôlés par des producteurs omniscients pour faire du caca en boîte.

Monde de merde.

Spidy
25/05/2022 à 09:21

Ca fait envie tout ca, comme dit plus bas, ça change d'un énième mission impossible, même si ce dernier a l'air d'être génial. On a quand même droit à un casting de premier choix et avec des acteurs secondaires comme wagner moura et Billy bob thornton. Hâte de voir le résultat pour ma part.

Karlito
25/05/2022 à 09:12

Au moins, cela a l'air bien mieux réalisé que l'ultra fade et l'abyssale nullité qu'est "Red notice".

Sur HBO max arrive le trosième volet des animaux fantastiques le 30 mai :)

CuchulainBzh
25/05/2022 à 08:51

Ça a vraiment la gueule d'un film Netflix, absolument rien de nouveau et des effets numériques très PS5, voilà un film que je vais avoir oublié dès le lendemain.

LeConcombreMoisi
25/05/2022 à 08:12

Ça a l’air plus marrant que l’énième Mission Impossible

Kyle Reese
24/05/2022 à 20:57

Ok c'est pas la BA de MI7 mais ça a l'air pas si mal.
Pour la moustache ce doit être l'effet Henry Cavill de MI6, enfin ça leur va bien ce coté viril cuir moustache à tous les 2 ! :)

Heureusement pour équilibrer tout ça avec une bonne dose de féminité il y a la bellissima Ana de Armas. Les sfx numériques (évidement y a pas Tom Cruise) ne sont pas si voyant que ça.
Donc un bon actionner/espionnage sur Netflix moi je prend.

Un con nito
24/05/2022 à 20:45

Je suis déçu. Ana De Armas n'a ni barbe ni moustache.

T.
24/05/2022 à 19:17

Bordel passer après la BA de MI7 ça pique fort pour ce film qui a l'air d'un classicisme qui ne dénote pas du tout avec le nom des personnes qui réalisent (quand j'ai vu qu'ils te vandaient le truc avec leurs anciens films du MCU j'ai bien rigolé tellement ça donne pas envie).

Plus
votre commentaire