Les Crimes du Futur : David Cronenberg espère choquer Cannes et les spectateurs avec son thriller

Mathieu Victor-Pujebet | 13 mai 2022 - MAJ : 13/05/2022 10:06
Mathieu Victor-Pujebet | 13 mai 2022 - MAJ : 13/05/2022 10:06

Les Crimes du futur, le nouveau film réalisé par le cinéaste légendaire David Cronenberg, sera bien violent si on en croit son metteur en scène.

Des films qui ont choqué au Festival de Cannes, il y en a eu. Que ce soit la Palme d'Or huée de Maurice Pialat avec son Sous le soleil de Satan, les crachats reçus par Marco Ferreri et sa Grande bouffe ou encore les chocs qu'ont été La Maman et la putain, Funny Games et Irréversible, les différentes éditions du fameux Festival de cinéma n'ont pas toujours été de tout repos. Si ces dernières années ont été plus calmes, le récent palmé Titane, réalisé par Julia Ducournau, n'a pas fait non plus l'unanimité.

Et cette année, le plus beau candidat pour la Palme de la controverse est certainement le film de David Cronenberg qui, après être déjà passé par la Croisette pour, entre autres, Crash, A History of Violence et Cosmopolis, revient en 2022 avec Les Crimes du futur. Eh oui, Cronenberg est bien de retour ! Et si la légende du body horror a également annoncé un prochain thriller morbide avec Vincent Cassel, le bonhomme se prépare d'ores et déjà à choquer la Croisette avec ses Crimes du futur.

C'est en tout cas ce qu'il espère, comme il l'a laissé entendre lors d'un entretien avec IndieWire :

 

Les Crimes du futur : Photo David Cronenberg, Léa SeydouxLa Chair et le sang

 

"Je m'attends à ce que des gens sortent de la salle à Cannes, et c'est quelque chose de très spécial. Il y a des scènes très fortes. Je veux dire que je suis sûr qu'on aura des pétages de plombs durant les cinq premières minutes du film. Je suis sûr de ça. Certaines personnes qui ont vu le film m'ont dit qu'elles pensaient que les 20 dernières minutes seraient très dures pour les gens et que beaucoup quitteraient la salle.

Un mec m'a même dit qu'il a failli avoir une crise de panique. Il y a toujours des gens qui abandonnent, et leur siège claque bruyamment lorsqu'ils se lèvent [à Cannes, ndlr]. Il se replie et frappe l'arrière du fauteuil. Donc tu entends clack, clack, clack."

 

Les Crimes du Futur : Photo Léa Seydoux, Viggo MortensenDu body horror au cordeau ?

 

Le retour de David Cronenberg à son genre de prédilection, le body horror, s'annonce donc intense et douloureux comme le laissent entendre le peu d'images très sensuelles disponibles, son nouveau délire sur la chair et son habituelle fausse froideur. Cependant, dans le même entretien, le cinéaste s'est défendu d'utiliser du sexe dans Les Crimes du futur, ce qui ne signifie pas pour autant que le film ne sera pas érotique. "La chirurgie est le nouveau sexe", rappelle le cinéaste en citant les mots de son propre film.

David Cronenberg a cependant affirmé que les spectateurs ne seront sans doute pas aussi indignés que devant son chef-d'oeuvre Crash - qui avait fait polémique en 1996. Les Crimes du futur "dégoutera les spectateurs au point qu'ils veuillent partir, mais ce n'est pas la même chose que d'être indigné". Plus loin, le bonhomme a d'ailleurs évoqué son rapport à l'excès et à la violence :

 

Les Crimes du futur : Photo Kristen Stewart, Viggo MortensenSurgery is new sex

 

"Mon appréciation de ce qui est extrême, de ce qui est trop violent, de ce qui est sexuel, est vraiment en lien avec le ton du film, en accord avec son monde. C'est ça ma limite. C'est de là d'où je travaille. Une fois que l'on a fait ça, on peut avoir des distributeurs qui disent : « Je ne peux pas distribuer ce film dans mon pays », parce que c'est trop ci ou trop ça. Et à ce moment-là, vous dites : « Et bien, OK, dommage. » Vous ne le verrez pas,  il n'y a pas de problème."

Notons que le scénario de Les Crimes du futur a été écrit il y a 20 ans, mais retravaillé durant la pandémie de Covid-19. Le film devait s'appeler Painkillers (anti-douleurs, en français). Pour savoir si le long-métrage nous ôtera de la douleur ou nous en procurera, il faudra attendre sa sortie dans les salles de cinéma françaises le 25 mai prochain.

Tout savoir sur Les Crimes du futur

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Bilbo
13/05/2022 à 14:12

Réveille toi David on est en 2022 et plus en 1970, tu choqueras plus le bourgeois avec des trucs comme ça

Kyle Reese
12/05/2022 à 16:42

Après un Titane l'année dernière d'inspiration très Cronebergienne j'ai des doutes qu'un film du même genre gagne la palme à nouveau ... même si certains vont dire que l'original est toujours mieux qu'une sorte de copie.

votre commentaire