Men : les premiers avis du film d'horreur d'Alex Garland sont tombés

Axelle Vacher | 4 mai 2022 - MAJ : 04/05/2022 22:31
Axelle Vacher | 4 mai 2022 - MAJ : 04/05/2022 22:31

Les premiers spectateurs du prochain drame horrifique d'Alex Garland, Men, ont donné leur avis, et le frisson semble bien au rendez-vous.

Après avoir gracié le réalisateur Danny Boyle des scénarios magistraux de 28 jours plus tard et Sunshine, Alex Garland décide que l'écriture seule ne suffit plus à exorciser les récits qui le hantent, et passe subséquemment derrière la caméra en 2014, ensorcelant au passage les écrans des effets visuels merveilleux de son premier-né : Ex Machina.

Fort de cette première expérience récompensée aux Oscars, le cinéaste explore davantage les sillages de la science-fiction au travers de sa plus mitigée fable biologique Annihilation, un registre qui permettra au Britannique de développer une beauté plastique aussi élégante qu'intrinsèquement lugubre. Un constat le motivant probablement à se diriger désormais vers des affres plus horrifiques, dont se répond justement son prochain métrage.

Sélectionné pour une séance spéciale à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes, ce nouveau bijou macabre fera donc le récit d'Harper (Jessie Buckley) qui, suite à la mort de son ex-mari, s'en va exorciser son chagrin dans les campagnes verdoyantes de Grande-Bretagne. Immersive et viscérale, l'expérience agressive de Men promise par son réalisateur s'est ainsi dévoilée à une poignée de spectateurs américains, lesquels semblent unanimement confirmer le caractère splanchnique du métrage. On a donc regroupé quelques tweets représentatifs d'avis pour le moins composites. 

 

Men : Photo Jessie Buckley En route pour les premiers avis

 

"Men : Il s’agit là du film d’horreur le plus impunément horrifique d’Alex Garland, mais aussi son plus dérangé. C’est un film d’horreur folklorique et surréaliste qui débute comme un troublant thriller de home invasion qui gagne en étrangeté (et en dégueulasserie) à mesure qu’il progresse. J’ai adoré ça ?? Les spectateurs détesteront !" Hoai-Tran Bui – Slash Film

 

"Le MEN d’Alex Garland démarrera encore davantage de conversations qu’Annihilation ou Ex Machina, mais je subodore qu’il y aura encore moins de consensus au regard des évènements qui s’y déroulent. C’est intense, opaque, provocant, et viscéral comme jamais. Ça devrait instiguer, au grand minimum, beaucoup de colère chez les gens." Tasha Robinson – Polygon

 

Men : photoCoucou; c'est les premières critiques !

 

"Men n’est pas mon film d’Alex Garland préféré, mais le métrage étend indubitablement son répertoire d’histoires complexes, fascinantes, et multifacettes qui vous niqueront le cerveau pour une multitude de jours à venir. Quant à la fin, elle promet un décrochage de mâchoire assuré, et se répond de brillantes scènes d’horreur corporelle." Eric Eisenberg – CinemaBlend

 

"Le Men d’Alex Garland est, bien évidemment, terrifiant sur le plan psychologique, mais aussi beaucoup plus drôle que ce à quoi je pouvais m’attendre grâce au versatile Rory Kinnear. Jessie Buckley continue d’impressionner. Le métrage se répond de plusieurs segments thématiques, d’une construction vive, et d’une séquence finale inoubliable. Il y a beaucoup à digérer en un seul visionnage." Matt Neglia – Next Best Picture

 

Men : Photo Rory KinnearBien le bonsoir, Monsieur Garland

 

"Men est flippant, étrange, et macabre, ponctué d’authentiques moments d’humour noir. C’est un film d’horreur très franc, mais aussi un objet élusif et inclassable. Jessie Buckley est aussi géniale que prévu, mais le film appartient aux multiples Rory Kinnear." Chris Evangelista – Slash Film

 

"Men est un film énigmatique, ce qui en fera un objet de division. Son horreur corporelle est aussi perturbante que visqueuse, sans oublier le final à couper le souffle – l’imagerie de ce film me suit depuis des jours. Jessie Buckly est incroyable, évidemment." Katie Rife – Rolling Stone

 

Men : Photo Jessie BuckleyJessie Buckley a-t-elle jamais mal joué ?

 

"Je peux confirmer que je n’ai jamais rien vu semblable au Men d’Alex Garland. Une exploration profondément envoutante et paralysante des affres du deuil, de la culpabilité, et des dynamiques de genre – une approche audacieuse qui requiert les talents indéniables de Jessie Buckley et Rory Kinnear." Perri Nemiroff – Collider

 

"Men pour moi se ressent comme la réponse d’Alex Garland à Antichrist, et ce même s’il ne possède ni l’abandon âpre de Lars Von Trier, ni la compulsion qu’il provoque. Je n’étais pas tellement dedans, même si je dois bien reconnaitre que Jessie Buckley continue d’assumer avec brio les rôles les plus difficiles." Alison Willmore - Vulture

 

Men : Photo Jessie BuckleyLa fin de l'attente avant la sortie du film comme la lumière au bout du tunnel 

 

Des premiers retours aux jugements de valeur pour le moins disparates qui s'accordent toutefois à souligner le caractère complexe et sinistre du récit, ainsi que la performance éclatante de justesse de Jessie Buckley. Métrage clivant au final clairement mis en exergue par les journalistes, Men semble ainsi promettre une expérience immersive et glaçante à la plasticité suintante, laquelle devrait brûler son esthétique dérangeante au coeur des rétines les plus habituées.

Et si bien des segments narratifs sont probablement à concevoir comme l'allégorie des traumatismes les plus inévitables de la vie, ces premières critiques américaines ne manquent toutefois pas de relever l'humour sordide dont se répond le scénario d'Alex Garland. Soulagement comique ou audace déstabilisante, cette légèreté passagère portée par l'interprétation fantasque de Rory Kinnear ne devrait ainsi que difficilement manquer d'importuner quelques spectateurs.

Une première salve d'opinions pavant donc la voie de toutes les expectatives, des plus attendues aux plus réservées, d'ici la sortie du métrage en salles le 8 juin 2022.

Tout savoir sur Men

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Kyle Reese
05/05/2022 à 00:06

Hâte.

Porter
04/05/2022 à 19:27

Ca va etre génial

Tom’s
04/05/2022 à 13:04

L’impression d´en savoir déjà trop. D’anticiper le scénario ... et j’adore ce que fait Garland.

Tearsin
04/05/2022 à 11:53

Yummy !

votre commentaire