Spider-Man 3 : Venom devait avoir un "vrai" rôle dans No Way Home

Axelle Vacher | 15 avril 2022 - MAJ : 15/04/2022 17:34
Axelle Vacher | 15 avril 2022 - MAJ : 15/04/2022 17:34

D'après le co-scénariste de No Way Home, Venom devait non seulement intervenir plus tôt dans le film, mais aussi participer à la bataille finale.

Chaque jour que Kevin Feige fait, l’univers cinématique Marvel fait davantage parler de lui : entre les accusations d’exploitation des auteurs de comics, la disparition au montage de No Way Home du personnage d’America Chavez, ou encore les premiers aperçus un brin foireux de l’antagoniste principal de Love and Thunder, l’actualité du MCU est dense. Alors que la frontière entre le MCU et le Sony Spider-Man Universe (SSU) s’amenuise peu à peu, ce dernier dévoile à son tour des coulisses créatives mouvementées.

S’il circulait en 2020 quelques rumeurs concernant la présence potentielle de Venom au sein de No Way Home, certains spectateurs furent quelque peu deçus de constater qu’Eddie Brock ne faisait nullement partie des nombreux antagonistes auxquels Tom Holland, Andrew Garfield, et Tobey Maguire, étaient confrontés. Il semblerait toutefois que le plus gluant des symbiotes ait été privé d’un rôle un tantinet plus important que la scène post-générique dans laquelle il se contentait d'un clin d'oeil.

 

Spider-Man : No Way Home : photo, Tom HollandAvec un ennemi supplémentaire, pas sûr que les Spideys s'en seraient si bien sortis...

 

En effet, le co-scénariste Chris McKenna a assuré à Empire que le personnage interprété par Tom Hardy a bien failli faire partie du troisième acte de No Way Home, et subséquemment, de la fameuse bataille finale :

"Eddie Brock se retrouve das le MCU, mais il ne quitte jamais le bar. Cependant, il y avait des versions du film où on pouvait le voir arriver plus tôt. On voulait essayer de le faire apparaître sur la statue de la Liberté, ou bien de le coincer dans le Lincoln Tunnel [qui relie Mahattan au New Jersey, ndlr]"

Sans réellement être en mesure d’évoquer un crossover à proprement parler, la présence du suintant duo Eddie/Venom aurait effectivement eu de quoi planter les germes d’un affrontement à venir entre les deux ennemis, quoi qu’une contextualisation ait été à prévoir. Après tout, cette version du symbiote n’ayant jamais côtoyé le Tisseur, puisqu’issu d’un univers complètement différent, les scénaristes auraient bien été obligés de justifier la haine viscérale que se vouent initialement les personnages.

 

Venom : Let There Be Carnage : photo, Tom HardyTom Hardy confiné au SSU

 

Si les scénaristes n’ont pas précisé pourquoi la séquence initialement prévue fut finalement éludée du film, il y a fort à parier que le personnage ait été mis en retrait au dernier moment pour mieux l'inscrire au sein d'intrigues plus conséquentes dans le futur. Qu’il s’agisse de l’élaboration fantasmée par Sony des Sinister Six, ou d’un éventuel Spider-Man 4, les possibilités sont nombreuses. Interrogé sur une éventuelle confrontation entre l'Homme Araignée et l’un de ses plus emblématiques antagonistes, McKenna répond sobrement :

"C’est bien au-delà de mes qualifications. Nous faisons partie d’un vaste univers dont nous ne sommes nullement les dieux, mais de simples mortels. Je trouvais que c’était une idée amusante [de faire intervenir Venom dans No Way Home, ndlr]. Avoir le sixième membre des Sinister Six coincé dans un bar duquel il ne peut sortir… Mais bon. Il a tout de même laissé quelque chose derrière lui."

Le scénariste fait bien entendu référence au morceau de symbiote qu’Eddie laisse derrière lui après avoir été renvoyé dans sa propre réalité. De quoi attendre que la visqueuse entité ne se trouve un hôte au sein du MCU d’ici les prochaines aventures de Spider-Man.

Tout savoir sur Spider-Man : No Way Home

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire