Nightmare Alley : les premiers avis sur le thriller fantastique de Guillermo del Toro sont tombés

Matthias Mertz | 2 décembre 2021 - MAJ : 02/12/2021 11:50
Matthias Mertz | 2 décembre 2021 - MAJ : 02/12/2021 11:50

Le mystérieux Nightmare Alley a enfin été montré à la presse et qui dit première projection dit premiers avis.

Guillermo del Toro est très probablement l'un des réalisateurs les plus sympathiques qui soient. Non content d'être seulement la bouille la plus avenante qu'il soit possible de trouver dans le monde d'Hollywood, ce dernier est reconnu pour sa capacité à nous absorber dans son univers singulier et personnel.

Il est capable de réaliser des commandes pour Hollywood avec brio (il retrouve d'ailleurs Ron Perlman dans Nightmare Alley qu'il a insisté pour avoir comme Hellboy) tout en nous gratifiant d'oeuvres horrifiques et sensationnelles parvenant à juxtaposer contexte historique et fantastique (à l'image de films tels que Le Labyrinthe de Pan ou encore La Forme de l'Eau).

 

Nightmare Alley : photo, Cate BlanchettL'appel de Chtulhu ne peut pas tordre votre esprit plus que Cate Blanchett sur un divan

 

Sa fascination pour les monstres, les ruelles mal éclairées et le temps ont abondamment nourri ses productions, et Guillermo del Toro s'est imposé comme une pépite du fantastique et de l'horreur, jusqu'à nourrir nos fantasmes de le voir adapter des oeuvres cultes à l'image de celle de Lovecraft.

Mais avant d'aller explorer Les Montagnes Hallucinées, il est l'heure de faire la revue de presse de Nightmare Alley, son adaptation d'un roman des années 40 contant la relation étrange entre un escroc à la petite semaine (campé par Bradley Cooper) et une psychiatre femme fatale (on ne boudera pas notre plaisir de retrouver Cate Blanchett dans l'exercice) dans un spectacle de monstres hideux. La presse américaine y a-t-elle été sensible ?

 

Nightmare Alley : photo, Rooney Mara, Bradley CooperEt on oubliait de parler de Rooney Mara...

 

"Nightmare Alley marche du tonnerre. Un film plein de nuits noires et de tempêtes, de spectacles de monstres, d'escrocs, et Cate Blanchett qui souffle de façon séduisante la fumée de ses cigarettes. Du style à gogo." Chris Evangelista - SlashFilm

 

"Guillermo Del Toro et Kim Morgan [co-scénariste du film, ndlr] ont fait un coup de maître avec leur remake de Nightmare Alley. Un superbe film noir. Bradley Cooper et Cate Blanchett sont divins. Les décors de Tamara Deverell, les costumes de Luis Sequeira et la photographie de Dan Lausten sont tous parmi les meilleurs de l'année." Courtney Howard - Variety

 

 

"NIGHTMARE ALLEY: Ce qui commence comme un truc haletant, mais confus se transforme en l'un des films en anglais les plus séduisants de del Toro. L'astuce : Quand Cate Blanchett apparaît à l'écran. (À noter : le public de la salle de Toronto n'a que poliment applaudi, alors que d'habitude elle explose)." Barry Hertz - The Globe and Mail

 

Nightmare Alley : photo, Willem DafoeWillem Dafoe est sorti de son phare pour continuer à nous foutre les jetons

 

"Il convient de dire que Cate Blanchett domine cette foule parce qu'elle occupe une place importante dans NIGHTMARE ALLEY elle-même,les époustouflants décors du film semblent avoir été fait sur mesure pour que sa femme fatale puisse s'y faufiler. Et elle se faufilera sur des canapés, sur des bureaux, sur des murs, sur Bradley Cooper, à l'antenne." Kyle Buchanan - The New York Times

 

"D'une construction immaculée, Searchlight Pictures a un prétendant 5 étoiles aux Oscars en la personne de Nightmare Alley, Guillermo del Toro a encore réussi un coup de maître avec la meilleure performance de Bradley Cooper dans l'ensemble de sa carrière, une cinématographie stellaire et un montage sans défaut, l'un des derniers films de l'année à mériter une récompense, c'est une énorme, ÉNORME victoire." Erick Weber - AwardsAce

 

"Nightmare Alley est cool et sombre, a du caractère, est tortueux et Bradley Cooper est vraiment bon comme arnaqueur qui embrasse la moitié du cast pendant que Cate Blanchett vole le film comme à son habitude. Mais le vrai point fort du film est l'architecture classique de Buffalo, les chutes de neige, et les décors absolument bluffants." Kevin Polowy - Yahoo

 

Nightmare Alley : photoBon, la critique a raison sur le fait que les décors ont l'air d'avoir un design fabuleux

 

"Nightmare Alley de Guillermo Del Toro est hanté et séduisant dans sa manière de vous entraîner dans une histoire à propos d'un homme perdu dans sa propre escroquerie. Intelligemment troublant et férocement accrocheur à la fin - les scènes entre Bradley Cooper et Cate Blanchett sont fantastiques. Délicieusement old school." Erik Davis - Fandango

 

"Nightmare Alley est brillant à chaque recoin. Guillermo del Toro a fait un film incroyablement beau et étonnant. Les décors sont à couper le souffle. Les performances sont spectaculaires avec un Bradley Cooper qui livre l'une des meilleures performances de l'année." Jazz Tangcay - Variety

 

La Forme de l'eau : Photo Doug JonesRappel que La Forme de l'eau a obtenu 4 oscars, de quoi monter une table basse

 

Est-ce que la presse américaine n'a pas une tendance naturelle à être rapidement dithyrambique et à nommer trois fois par semaine des "candidats sérieux aux Oscars" ? Si, bien sûr, toutefois, on est content que ça soit à propos d'une production de Guillermo del Toro tant on adore le réalisateur mexicain, parce qu'il est un habitué des productions de qualité dans un univers original et introuvable ailleurs, et parce qu'il est diablement adorable.

Quant à Cate Blanchett en femme fatale ou Bradley Cooper en escroc de petite facture, difficile de ne pas être emballé tant par le casting que le matériau de base, une nouvelle des années 40 sur fond de spectacle de monstres qui laisse Guillermo del Toro dans une zone de confort XXL, ce dernier étant très habitué à traiter la question du fantastique sur le mode de l'histoire du 20e siècle (comme il l'a fait dans La Labyrinthe de Pan ou La Forme de l'Eau).

On devrait aussi retrouver un travail colossal de photographie et d'éclairage pour ne jamais en montrer trop ou trop peu, tout en donnant de l'exposition aux décors, une tâche pas facile lorsqu'on sait l'amour de Guillermo del Toro pour les plans peu éclairés. Pour se laisser entrainer dans une soirée au cirque et plus si affinités, rendez-vous dans les salles obscures dès le 19 janvier 2022.

Tout savoir sur Nightmare Alley

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
yo
10/12/2021 à 23:45

non vous etes pas gentils, la forme de l eau est....un vrai piratge de la créature du lagon noire de 1954 environ, et surtout un plagiat au personnage du dessinateur et storyboardeur mike mignola,abé sapiens que l on retrouve dans ses bandes dessinées, au coté de hellboy, et oui,ainsi que dans les films, est ce que il y a eu accord entre mignola et del toro, aucune idée,
le plagiat c est pas terrible

Kyle Reese
03/12/2021 à 09:12

@Nathan Lane

Pas vu de PTA au ciné depuis son chef d’œuvre There will be blood.
J'attends les critiques mais qui sait.

Birdy trempé
03/12/2021 à 07:57

Effectivement, La Forme de l'Eau plus gros pétard mouillé de ma mémoire vacillante de cinéphile. Espérons que ce dernier sera un vrai film original et non un condensé du Best of d'un autre...

Nathan Lane
02/12/2021 à 22:22

@ Kyle Reese

Pas de "Licorice Pizza" de Paul Thomas Anderson juste avant (5 janvier) ?

Le Serpent
02/12/2021 à 13:31

J'ai pour habitude de me méfier des premiers avis US, mais ça a l'air quand même très alléchant!!!

Kyle Reese
02/12/2021 à 12:31

Surement ma première sortie ciné de 2022.

votre commentaire