S.O.S Fantômes : la version féminine ne mérite pas autant de haine selon Melissa McCarthy

Raphaël Iggui | 29 septembre 2021
Raphaël Iggui | 29 septembre 2021

Melissa McCarthy a exprimé son incompréhension face aux torrents de haine qui ont accueilli S.O.S Fantômes version 2016 lors de sa sortie

S.O.S. Fantômes version 2016 est un bel exemple de film tué dans l'oeuf avant même sa sortie à la fois à cause des fans et d'Hollywood. Pour revenir rapidement dessus, l'annonce du projet de reboot a d'abord déclenché la colère des fans, avant de se déplacer sur le terrain des attaques sexistes, racistes... à destination des comédiennes. Les réseaux sociaux polarisant les débats à l'extrême tout en faisant caisses de résonance de ces derniers. 

Avec 230 millions récoltés au box-office mondial pour un budget de 150, et des critiques globalement positives, le film n'est pas considéré comme un échec cuisant, mais a enterré les projets d'Ivan Reitman qui y voyait l'occasion de raviver la flamme S.O.S. Fantômes. Du moins, jusqu'à ce que son fils, le réalisateur Jason Reitman (Juno, Thank You for Smoking) se lance dans S.O.S. Fantômes : L'Héritage qui se veut le prolongement des deux premiers volets. 

 

 

Melissa McCarthy, comédienne de cinéma et virtuose du gag, qui avait notamment eu le droit à des attaques directement dirigées sur son physique, a profité d'un interview avec Yahoo pour revenir sur les tombereaux de haine qu'elle et le reste de l'équipe du film avaient essuyés en 2016 : 

"Aucune histoire n'est jamais vraiment finie ; il y a tellement de remakes, de redites, de réinterprétations, que prétendre pouvoir dire que l'une d'entre elles a tout faux, ça me dépasse. Je ne comprends pas l'intérêt de se bagarrer pour savoir qui est le plus négatif et le plus débordant de haine. Chacun devrait avoir le droit de raconter l'histoire qu'il entend raconter. Si vous ne voulez pas la voir, vous n'êtes pas obligés de la regarder." 

 

Photo, Melissa McCarthy, Kate McKinnon"Je ne sais pas si on aura assez de fluide contre tous ses rageux"

 

Un discours raisonnable et raisonné, qu'on peut sans doute rejoindre sur la débilité des concours de haters, mais dont on se désolidarisera concernant les remakes, reboots et autres renouvellements de sagas ou films cultes. Certes, on ne fait sans doute que recycler quelques mythes déclinés un nombre incalculable de fois à chaque "nouvelle histoire", mais ce n'est pas une raison pour accepter la facilité et la nostalgie comme fonds de commerce.

Rendez-vous le 1er décembre 2021 dans les salles pour s'en assurer avec la sortie de S.O.S. Fantômes : L'Héritage. 

Tout savoir sur S.O.S. Fantômes

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Lord_Casque_Noir
23/01/2022 à 00:41

J'ai pu voir ce film par l'intermédiaire de netflix. Et si au début, j'étais plutôt à le défendre. Plus l'horloge tournait et plus j'avais envie de tout simplement arrêter de le regarder. Ce film est tout simplement une honte, une insulte au matériaux original et un torchon féministe. Les chiennes de garde ont certainement du le trouver très bon. Mais cela n'a rien d'étonnant quand on connaît les féministes. Après tout peut-on attendre mieux, du pendant des machos?

Bref, ce film est juste un étron emballé dans une papier cadeau à l'effigie de ghostbusters. Et jamais Janine n'a été traitée aussi mal que sa version masculine ne l'a été. Passer d'un personnage féminin non dévalorisé à un personnage masculin clairement voulu comme un débile profond, montre bien que ce film est juste sorti d'un esprit dérangé ou du service marketing.

Aquarius
01/10/2021 à 14:34

Ce film est lourdingue et vulgaire...
Heureusement que je n'ai pas gâchée une place de ciné pour cette daube.
Le féminisme à deux balles pour suivre la mode pour remplir le tiroir caisse, c'est tout.

Julien
30/09/2021 à 18:50

Quand je l'ai vu au cinéma ce Ghostbuster 2016 ne pas semblait si mauvais. Il faut dire que n'importe quoi avec un logo Ghostbuster pouvait faire l'affaire face à mon envie de revoir cette franchise. Mais après l'avoir regardé à la maison, chaque diffusion fût une lamentation. Heureusement que les acteurs d'origine étaient là sinon il n'y avait rien à racheter. L'actrice blonde est pour moi la pire de toute. Mais je crois que le ponpon est Chris Hemsworth. Quelle horreur ce rôle ! Le second degré est toujours complètement à côté. C'est vraiment très mauvais. Bref j'attends maintenant l'héritage pour me refaire la cerise et verser la petite larme d'émotion à vouloir retrouver mon âme d'enfant.

Kyle Reese
30/09/2021 à 18:34

@Ethan

Curieusement c'est toujours là oui, c'est français et made in France d'ailleurs et ça appartient au groupe qui déteint Orangina entre autre. :)

Ethan
30/09/2021 à 15:23

@Kyle
Ca existe encore le Canada dry :)
Ca a pas disparu comme le banga?

Ethan
30/09/2021 à 15:20

On ne peut dire qu'il y a des lobys c'est vrai mais il y a des influences, ce film en est l'exemple. Tout comme Wonder woman où une fille qui n'a pas de pouvoir décroche une mandale à un mec. Comment on peut financer un film pareil ? L'argent ne peut pas être mieux réinvesti quand on pense à tous les malheurs dans le monde?

@Yellow submarine
Comment tu peux dire ça, je n'ai pas vu le film mais juste au regard de l'image ça sent la parodie : on a envie de se marrer! Et puis l'homme à côté de ces filles franchement il a pas l'air con ?

lul69
30/09/2021 à 14:38

J'avais oublié le viole de SOS Fantômes.... Une victime de plus.
Cette purge... Rien à sauver. Peut-être le cabotinage de Chris Hemsworth et encore...
Bref, poubelle.

Gregdevil
30/09/2021 à 13:28

Le film a répondu a une mode opportuniste des studios, faire un remake avec des femmes, comme pour Ocean. Deja l'argument principal est mauvais, pasque le film en lui même n'est pas nul, mais l'humour gras des perso et le côté girl power vs les mecs c'est tellement cliché.

Pierre
30/09/2021 à 10:54

Perso le gros problème avec ce film, c'est les deux actrices principaux en mode neuneu bien lourd qui ma soulé (avec des vannes pipicaca...), le reste sa passe largement.

KLM
30/09/2021 à 10:42

@Kyle Reese

Ok donc c'est bien la seule question des personnages d'origine. Ce qui reste mineur pour moi, si vraiment le problème de ce film était le manque de respect (alors que le vrai ratage pour moi, c'est l'écriture et le rythme, et juste les défauts classiques d'une superproduction, comme on a pu le comprendre dans les interviews de l'équipe qui a parlé de la prépa, du budget de la promo)

Plus
votre commentaire