Venom : Woody Harrelson a détesté la perruque de son Carnage

Raphaël Iggui | 28 septembre 2021 - MAJ : 28/09/2021 18:37
Raphaël Iggui | 28 septembre 2021 - MAJ : 28/09/2021 18:37

Alors qu'il s'apprête à massacrer l'écran dans Venom : Let There Be Carnage, Woody Harrelson est revenu sur le choix capillaire regrettable du premier Venom.

Woody Harrelson est une sorte d'antithèse de Nicolas Cage en termes capillaires. Là où le neveu de Francis Ford Coppola multiplie les délires capillaires, avec un placard de perruques dignes d'un coiffeur de Château rouge, Woody a très tôt accepté sa calvitie, la baladant avec plaisir à l'écran. On retrouve bien quelques folies ici et là avec Semi-Pro, 2012, la saga des Hunger Games ou encore Solo mais globalement, le crâne de Woody donne dans la sobriété. 

Par contre, à l'image de cage, Harrelson fait partie de ces acteurs à la carrière reflétant leur jeu, riche et hétéroclite, qu'on était curieux de voir dans une production super-héroïque. Puisqu'un projet de ce type sort quasiment toutes les 20 secondes, autant que ce soit avec des gens compétents. Quelle heureuse surprise ce fut lorsque Woody est apparu à la fin de Venom, incarnant ni plus ni moins que Cletus Kasady alias le futur Carnage. Rôle qu'il reprend dans Venom : Let There Be Carnage dont les premiers avis viennent de tomber

 

photo, Woody HarrelsonIl n’avait pas précisé que le carnage serait capillaire

 

Tueur en série sanguinaire, Kasady aurait été infecté par Carnage, symbiote directement issu de Venom, mais avec un appétit bien plus démesuré pour le meurtre et les effusions de sang. Si Harrelson ne semble pas avoir de problèmes avec cette idée (il est un Tueurs nés après tout), c'est plus la coiffure de Kasady qui l'a dérangé sur le tournage de ce premier volet, si l'on en croit ses propos récoltés par IGN

"J'imagine que les cheveux de quelqu'un contribuent énormément à définir une personne. Dans le premier, je n'aimais pas la perruque, qui faisait très amateur. J'aime beaucoup ce qu'on a fait dans le deuxième, et évidemment j'aurais dit ça de toute façon, mais la qualité est juste meilleure."  

Même si on est content pour Woody et ses cheveux, on espère que son jugement sur l'amélioration de la qualité s'appliquera également au reste du long-métrage. Même si avec son PG-13, le carnage sera sans doute digne d'un concours de chatouilles avec des fourchettes au bout des doigts. Rendez-vous dans les salles, le 20 octobre 2021, pour le savoir.

Tout savoir sur Marvel

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Arsh
29/09/2021 à 11:00

@Amnorian
Euh, les films Wolverine en PG-13 étaient juste nuls à chier... Y'a que Logan qui est excellent, et c'est un Rated-R.

Amnorian
29/09/2021 à 09:51

Je ne comprend pas trop le ressenti sur PG-13, Wolverine n'a jamais dépassé le stade enfantin et vous encensez Hugh Jackman (sympa mais c'est pas Wolverine du comics..). Et pourtant Wolverine coupait un peu (du lait, une planche de bois...) dans les films.
Le premier Venom fonctionnait au début mais était complètement raté sur la fin et tom hardy surjouait, esperons que celui la sera mieux.

Monsieur vide
29/09/2021 à 09:22

Quand il était petit, W.Harellson a fait tomber sa gomme à l'école.
Je tenais à en faire un article

Loulou 48
28/09/2021 à 23:31

"vous allez voir, la réflexion numéro 3 de Woody va vous étonner !"

mxlf
28/09/2021 à 23:24

@Matrix R c'est clair. on dirait allociné

Matrix R
28/09/2021 à 22:46

Tout un article pour une affaire de perruque, les cheveux !!!!!
Le mec ressemble à Tahiti Bob, un de mes méchants préférés, quel bel hommage !!!!

votre commentaire