Après Dune et The Matrix 4, Warner va vraiment abandonner la stratégie HBO Max grâce à un nouvel accord

Salim Belghache | 10 août 2021 - MAJ : 10/08/2021 15:17
Salim Belghache | 10 août 2021 - MAJ : 10/08/2021 15:17

Après la stratégie HBO Max de 2021, Warner marque un nouveau pas vers sa révolution en ayant passé un accord avec les cinémas AMC.

Si Warner Bros. a fait un grand coup cette année en organisant pour ses exclusivités une sortie simultanée au cinéma et sur sa plateforme HBO Max, la rétractation de cette stratégie ne devrait plus tarder. En effet, Warner a passé en avril dernier un accord avec l’entreprise d’exploitation britannique Cineworld qui possède entre autres les cinémas Regal aux États-Unis. Cet accord signifiait que Cineworld avait la possibilité de diffuser les films de la Warner pendant 45 jours avant que les longs-métrages de la major se retrouvent sur la plateforme HBO Max.

Une belle fenêtre de tir pour la société d’exploitation, mais qui ne représentait pas un arrêt total de la politique de streaming entrepris par le studio américain. Ce qui explique en partie la volonté de la Warner de conserver une place au niveau des plateformes de streaming est sans doute les résultats plus que contrastés au box-office américain depuis la réouverture des cinémas en 2021.

 

photo, Margot Robbie, Joel KinnamanWarner marche vers ses accords

 

Les productions Warner ne sont jamais parvenues à dépasser les 40 millions de dollars lors de leur premier week-end de sortie aux États-Unis. Et The Suicide Squad a confirmé cette même difficulté pour le studio en récoltant un chiffre en deçà des attentes du studio : 26 millions de dollars pour son premier week-end domestique. Bien que la pandémie, le R-Rated et la sortie simultanée sur HBO Max et au cinéma pourraient expliquer en partie ces chiffres, ne traduiraient-ils pas plutôt une véritable tendance du public à préférer rester chez soi plutôt que de payer pour aller au cinéma ? La question reste encore à élucider, mais la Warner n’abandonne pas le grand écran pour autant.

Au contraire, en dépit de ses désirs de streaming, la Warner tente de se refaire des amis du côté des cinémas et de préparer son modèle d’exploitation pour l’année 2022. Dans le même ordre d’idée que Cineworld, Warner vient tout juste de passer un accord équivalent avec AMC Theatres, l’une des plus grandes chaînes de cinéma américain.

 

photo, John CenaQuand Warner signe un contrat

 

Et pour changer, Warner s’est mis d’accord avec AMC Theatres sur les mêmes modalités que la société d’exploitation britannique. La chaîne de cinéma AMC pourra donc diffuser les productions Warner durant 45 jours avant que Warner les fasse entrer sur sa plateforme de SVoD. Pour rappel, AMC Theatres avait déjà passé un accord de ce type avec Comcast, le propriétaire d’Universal, qui garantissait l’exclusivité de ses salles pendant au moins 17 jours avant que les films du studio ne soient diffusés en streaming ou à la demande.

Même si l’on peut voir cet accord comme une bonne nouvelle pour les exploitants américains et un arrêt évident de la part de la Warner en ce qui concerne sa stratégie de 2021, une bataille a tout de même été gagnée par le studio et les autres grands mastodontes de l’industrie américaine. Les grands studios rêvaient effectivement depuis un certain nombre d’années de casser la règle américaine d’une distribution américaine de 90 jours en salles pour un film avant qu’il puisse se retrouver sur des services de streaming. Sauf qu’ils rencontraient des boycotts dont l’influence a certainement diminué à cause de l’impact sanitaire causé par la Covid-19 à l’industrie cinématographique.

 

Photo Zendaya, Timothée ChalametLes spectateurs de cinéma attendent la suite

 

En fin de compte, Warner semble essayer de laver les mésententes du passé, en faisant des pas en avant vers les sociétés d’exploitation aux États-Unis. Le moyen de garantir certainement une excellente distribution pour ses futures productions de 2022, notamment The Batman avec Robert Pattinson dans la peau du Chevalier Noir.

En attendant la fin de la stratégie de sortie simultanée sur HBO Max et les cinémas, la Warner a de belles cartes à jouer, en atteste le très excitant Dune version Denis Villeneuve qui a déjà fourni une bande-annonce palpitante, ainsi que le retour de Neo dans The Matrix 4. Et du côté de la France, on pourra admirer le résultat sur nos écrans, le 15 septembre 2021 pour Dune et le 15 décembre 2021 pour The Matrix 4.

Tout savoir sur Warner Bros.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Morcar
11/08/2021 à 17:15

Si je comprends bien, il y aura la sortie salles+HBOMax à un jour J, et la sortie dans les salles d'un certain groupe à J-45. C'est bien ça ? Ce qui voudrait dire que selon l'enseigne de la salle que tu as près de chez toi, la date de sortie ne sera pas la même ? Ca devient vraiment n'importe quoi.
Je n'ose pas imaginer chez nous par exemple un film sortant un mois et demi plus tôt dans les cinéma Gaumont.

J'espère avoir mal compris le concept...

Rick-ornichon
11/08/2021 à 09:08

@Pseudo1
Sauf qu'aujourd'hui on ne parle plus en terme de box office pour évaluer les bénéfices générés par un film. Par exemple, on sait que The Suicide Squad se plante au BO, mais sur HBO Max en revanche...
Le problème du streaming c'est que les chiffres de recettes sont inconnus du public car difficiles à évaluer, mais c'est du bénéfice pur avec zéro partage.
Ici l'accord avec AMC, c'est juste une protection pour Warner et une campagne de pub. AMC a beaucoup de poids. Mais surtout, signer cet accord, ça permet de montrer aux cinéastes que Warner veut encore soutenir les sorties ciné, à l'heure où certains, et pas les moindres, se barrent vers les studios concurrents. C'est purement stratégique, mais je ne m'inquiète pas pour les chiffres de la Warner quand ils disent qu'un film comme The Suicide Squad se plante au BO...

Pseudo1
10/08/2021 à 23:48

+1 RobinDesBois
45 jours, soit 6 semaines, je trouve ça très peu en plus de pousser le spectateur à attendre les versions SVOD/Tipiak, ça laissera extrêmement peu de temps aux films pour espérer fonctionner sur la durée. Pas sûr que ça facilitera également la tâche pour atteindre le palier rêvé du milliard, et encore moins pour battre Avengers 4/Avatar.

albundy
10/08/2021 à 21:26

Comme tu dis @RobinDesBois c'est plutôt court 45 jours, surtout qu'auparavant c'était 90 jours...3 mois, tellement long après une sortie ciné...ils en veulent tjrs plus, quitte à détruire les salles (juste un moyen de pression certainement) d'où leur industrie est née, des dingues !

RobinDesBois
10/08/2021 à 20:40

45 jours c’est peu j’espère que ça n’incitera pas trop de monde à attendre la sortie svod.

Armand
10/08/2021 à 20:03

Pfiou ! Nolan va pouvoir arrêter de bouder.

Goreman
10/08/2021 à 16:23

On attends toujours le trailer pour Matrix, ça sent le report.

votre commentaire