Fear Street - Partie 1 : 1994 les critiques sont tombées pour le premier film de la trilogie horrifique Netflix

Raphaël Iggui | 1 juillet 2021 - MAJ : 01/07/2021 18:56
Raphaël Iggui | 1 juillet 2021 - MAJ : 01/07/2021 18:56

Les critiques sont tombées pour Fear Street - Partie 1 : 1994 et le premier volet de la trilogie d'horreur Netflix ne met pas les chocottes à tout le monde. 

Ce n'est pas tout de faire réfléchir les adolescents sur les conditions, ou de les émoustiller, il s'agirait aussi de leur filer les jetons. Après ÉliteRiverdaleSex Education... Netlifx part sur le terrain de l'horreur pour son jeune public, en piochant cette fois du côté de l'oeuvre de R.L. Stine, auteur notamment derrière le phénomène littéraire des Chair de Poule. 

Fear Street - Partie 1 : 1994 réalisé par Leigh Janiak va lancer une trilogie d'horreur se déroulant à différentes époques dans la même petite ville de l'Ohio menacée par des tueurs possédés par une antique sorcière, dont on devrait découvrir l'origine dans le très évocateur Fear Street - Partie 3 : 1666. Alors que le premier volet va débarquer le 2 juillet sur la plateforme, les critiques presses de la première partie sont déjà tombées outre-Atlantique, et elles sont positives bien que divisées.

 

photoTiens, un masque de crâne, ça faisait longtemps.

 

Ainsi, sur le site Metacritic, le film affiche une note moyenne de 64/100 basée sur un échantillon de neuf critiques allant de 50 à 90. La plupart des critiques s'accordent sur l'absence d'originalité de l'ensemble, au mieux pot-pourri bien digéré de nombreuses influences et au pire, hommage oubliable à de meilleures oeuvres. Néanmoins, même les moins bonnes soulignent que la mise en place des deux suites pourrait annoncer une trilogie vraiment intéressante.

Sinon, les critiques les plus positives soulignent le côté horreur-fun qu'on retrouve dans Fear Street - Partie 1 : 1994, soit un savoir faire qui manquerait à trop de films d'horreur aujourd'hui. De leur côté, les moins bonnes lui reprochent le manque d'originalité de ses ressorts, ses personnages ou même la mise en place maladroite de l'univers où doit prendre place la trilogie. Petit florilège. 

 

PhotoLes archives, qu'est-ce que c'est pratique !

 

"Fear Street - Partie 1 : 1994 est un film riche avec des personnages, un univers élaboré, des easter egg et des instants de terreur. Les fans d'horreur passeront du sourire face à une allusion visuelle, au cramponnage de siège devant la véritable boucherie qu'est cette aventure, jusqu'à pousser des cris d'effroi devant une mise à mort des plus douloureuses." IGN

"Il y a là une vraie tranche de plaisir horrifique, ce genre de plaisir qui manque trop souvent aux films d'horreur actuels." The Guardian 

"Fear Street est comme un pot-pourri de pleins d'influences - il y a des pincées de ScreamLes Griffes de la nuitÇaHalloween, la nuit des masquesVendredi 13, et d'autres. Regarder Fear Street, c'est se replonger dans des souvenirs de video-club sentant le renfermé, à fouiller les sections horreur à la recherche de la VHS à la pochette la plus criarde. Il y avait quelque chose de sacré dans cette expérience. Comme aller à l'Église" Slashfilm

"Si Janiak parvient à cocher toutes les cases obligées du genre, en parvenant à convaincre les personnes vivantes dans les années 1990 que l'époque était éclairée uniquement pas des néons agressifs, son film n'arrache pas les hurlements de terreur qui appelleraient deux suites dans le même contexte." The Globe and Mail

 

PhotoQuand tu cherches quel cadavre de film dépouiller

 

"Les dialogues peuvent paraître maladroits et prévisibles, et les jumpscares sont utilisés à très mauvais escient. Simplement, il faut se rappeler que cette histoire s'intègre dans une histoire beaucoup plus vaste, et sans spoiler, cette histoire se révèle des plus intéressantes au fil du film." Los Angeles Times

"Fear Street ressemble à de nombreux films d'horreur récents, à ceci près qu'il essaie désespérément d'être original, ce qui pourrait s'avérer payant dans les deux suites qui arrivent." Variety

"Si les bouffonneries fluo de Fear Street sont aussi mal écrites que ses personnages et un peu trop touche-à-tout pour vraiment vous émouvoir, rassurez-vous, ce slasher surchargé prend une tout autre dimension lorsqu'on le pense comme la première partie d'un long épisode d'American Horror Story qui se déroulerait sur près de 300 ans." IndieWire

"Fear Street - Part 1 : 1994 est une bonne petite madeleine de Proust du film de slasher, plombé par la mise en place d'un univers de trilogie." Screen Rant

 

Photo"Ya quelqu'unnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn ?"

 

Un bilan plutôt positif finalement, puisque la pire critique semble plus souligner sa déception face à un potentiel gâché qu'une haine sincère et farouche contre une oeuvre médiocre. Les contorsions scénaristiques pour la mise en place d'univers étendu font désormais partie du paysage audiovisuel (coucou Marvel et DC Comics). Espérons simplement que cet univers vaille le coup. 

Fear Street - Partie 1 : 1994 va arriver sur Neflix ce 2 juillet 2021, sa suite Fear Street - Partie 2 : 1978 le 9 juillet et le troisième volet le 16 juillet. En attendant, vous pouvez toujours regarder la bande-annonce de la trilogie.

Tout savoir sur Fear Street - Partie 1 : 1994

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Supersaien
03/07/2021 à 19:11

Très bon petit film qui se laisse regarder, foncer!

Laurent
02/07/2021 à 10:09

Le casting reste à mes yeux très importants et ici il est très pourri.

votre commentaire