American Nightmare 5 : Jason Blum annonce que c'est loin d'être la dernière purge

Raphaël Iggui | 28 juin 2021
Raphaël Iggui | 28 juin 2021

À l'occasion de la sortie d'American Nightmare 5 : Sans limites, le producteur Jason Blum a annoncé que la franchise n'allait pas tirer sa révérence de sitôt. 

American Nightmare fait partie de ces idées qui sonnent incroyables sur le papier, dont l'exécution laisse sérieusement à désirer. Un postulat de départ ultra-excitant (sévèrement punis le reste de l'année, tous les crimes sont légaux pendant 24h aux États-Unis) pour un American Nightmare premier du nom complètement fauché dont la portée du propos était aussi limitée que son budget. Si American Nightmare 3 : Election parvenait à capturer un peu du potentiel du concept, American Nightmare 4 : Les origines semblait surfer sur la vague de l'opportunisme politique pour habiller une intrigue des plus pauvres. 

Alors que le dernier volet arrive bientôt en salles, avec un postulat renouvelé qui met l'eau à la bouche (à la frontière americano-mexicaine, les règles ne sont plus respectées et la Purge est déclarée sans limites), Jason Blum, producteur de la maison Blumhouse, s'est exprimé sur l'avenir de la saga

 

PhotoIls purgèrent heureux et eurent beaucoup de cadavres.

 

Interviewé par le média Discussing Film à l'occasion de la sortie du dernier volet, Jason Blum s'est ainsi prononcé sur le futur de la saga : 

« Ça dépend de la franchise. Vous savez, dans le cadre de certaines franchises, j’ai l’impression que vous pouvez en faire autant que vous voulez. La Purge, cette idée que tout crime est légal pour une certaine durée limitée, ou, dans ce cas [il fait référence à American Nightmare 5 : Sans limites, ndlr], légale de manière permanente, fait que chacun pourrait vivre une autre histoire.

Donc American Nightmare, je pense, devrait continuer. James DeMonaco [réalisateur des trois premiers volets et scénariste des cinq, ndlr] a dit que c’était le dernier film, mais je vais lui mettre la pression et parler avec lui pour faire au moins un volet supplémentaire après celui-là. Je pense que ça pourrait durer encore longtemps. Il y a de nombreux films qu'on pourrait tirer de La Purge." 

 

photoDes volets qui se reproduisent comme des lapins

 

On vous fait une traduction maison : on n'a pas fini de presser le citron et vous n'avez pas fini d'entendre parler de notre franchise. Jason Blum avait pourtant annoncé qu'il trouvait qu'il y avait trop de films d'horreur qui sortaient. Bon, il a aussi dit qu'il trouvait que les franchises offraient des coquilles vides idéales pour raconter de nouvelles histoires. Le concept de la Purge offre effectivement un potentiel infini d'histoires et de micro-trajectoires. À voir si American Nightmare 5 l'exploite intelligemment, ou si on se retrouve avec le même enchaînement de saynètes gores et cheap que d'habitude.

En attendant le 4 août 2021 pour découvrir cette purge sur les écrans français, regardez la bande-annonce pleine d'hémoglobine.

Tout savoir sur American Nightmare 5 : Sans limites

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
bonne nouvelle ?
29/06/2021 à 10:33

Non pas vraiment

Mx
28/06/2021 à 19:45

faut qu'ils arrêtent, avec cette franchise!!

Pas vu le 4, mais déjà le 3, élections, faisait vraiment mal à la tête, pour ma part, j'ai un faible pour le deuxième opus, anarchy (qui porte bien son titre), et là, la purge est à durée illimitée, donc je vois pas trop comment ils pourraient en faire d'autre après sa, mais bon, la mode est aux franchise étirées jusqu'au bout, donc...

votre commentaire