Love Child : Colin Farrell et Rachel Weisz dans le Oedipe de Todd Solondz

Raphaël Iggui | 16 juin 2021
Raphaël Iggui | 16 juin 2021

Après The Lobster, Rachel Weisz retrouve Colin Farrell pour Love Childune variation tordue du mythe d'Œdipe réalisée par Todd Solondz

Une version tordue du mythe d'Œdipe pourrait passer pour un pur pléonasme et on vous aurait répondu ça pour n'importe quel cinéaste. Mais Todd Solondz est de ces réalisateurs qui aiment scruter la nature humaine dans toute sa lâcheté et sa dépravation ordinaire. Comme si le Sam Mendes de American Beauty avait rencontré Bret Easton Ellis au détour d'une montagne de cocaïne et de cynisme. 

L'un de ses plus célèbres films, Happiness sorti en 1998, narre la trajectoire de plusieurs personnages issus de la classe moyenne américaine qui cachent tous des secrets inavouables. Comme Life During Wartime, sa suite sortie en 2009, Happiness croque, avec un regard et un humour féroce, l'hypocrisie et le malaise de la petite bourgeoisie américaine. 

 

photo, Shirley HendersonUne joie de vivre dévastatrice

 

Après Le Teckel en 2016 (le titre original étant Wiener, dog, on peut comprendre la traduction), Todd Solondz s'apprêtait à revenir au cinéma dès 2017 avec Love Child  qui devait être porté par Édgar Ramírez et Penelope Cruz. Abandonné depuis quatre ans, le projet vient d'être ressuscité avec un nouveau duo, et pas des moindres : Colin Farrell et Rachel Weisz. L'acteur et l'actrice avaient déjà eu l'occasion de jouer ensemble pour The Lobster en 2015, mais c'est une autre histoire d'amour qu'ils s'apprêtent à vivre dans Love Child. 

Le synopsis officiel se déroulerait ainsi : un jeune garçon précoce échafaude un plan pour se débarrasser de son père violent afin d'avoir sa mère pour lui tout seul. Les choses dérapent lorsqu'un bel inconnu fait son apparition. Un scénario mystérieux auquel Todd Solondz a apporté des précisions qu'on pourrait qualifier de légères lors d'une prise de parole reprise par Indiewire : 

"C'est mon premier film avec un scénario et mon premier film qui se déroule au Texas."

 

Photo Rachel Weisz, Colin Farrell"We need to talk about Todd"

 

On ignore encore les deux autres noms qui devraient compléter le casting ou la répartition des rôles, mais le plus gros mystère reste le ton que le film va adopter. Sachant que Todd Solondz aurait ajouté également  :

"Ça va être drôle, sexy, c'est un condensé des films hollywoodiens qui m'ont donné envie de devenir réalisateur. J'admire le travail de Rachel et Colin depuis toujours et je suis honoré de pouvoir leur offrir un terrain de jeu sérieux et inattendu."

Un discours inattendu, mais qui aiguise notre curiosité. Todd Solondz va visiblement sortir de sa zone de confort tout en gardant sa patte et ses obsessions. Face à un tel scénario et un tel casting, on va simplement se ronger les ongles jusqu'aux moignons en attendant d'en savoir plus. Et avant de les voir rejouer un mythe grec sous le soleil d'une banlieue pavillonnaire, vous pourrez retrouver Rachel Weisz à l'affiche de Black Widow en salles le 7 juillet 2021 et Colin Farrell dans Voyagers en salles depuis le 26 mai 2021.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Cat24
17/06/2021 à 10:42

Co'in Farrell semble avoir abandonné lrs blockbusters pour les films d'auteurs, où il est excellent

votre commentaire