Marvel : le réalisateur d’Ant-Man 3 annonce une révolution technologique pour Quantumania

Antoine Desrues | 19 mai 2021 - MAJ : 19/05/2021 16:20
Antoine Desrues | 19 mai 2021 - MAJ : 19/05/2021 16:20

Après avoir réalisé des épisodes de The Mandalorian, le réalisateur d’Ant-Man and The Wasp : Quantumania a annoncé l’arrivée du "Volume" chez Marvel.

Si on ne s’est jamais remis du fait qu’Edgar Wright n’ait pas pu réaliser le premier Ant-Man, c’est aussi parce que le projet a été repris par Peyton Reed, cinéaste derrière Yes Man, dont le titre est on ne peut plus lourd de sens. Le bonhomme a certes un certain sens du savoir-faire, mais son adaptabilité a rarement pu cacher la faiblesse de ses visions.

Pour autant, après être repassé derrière la caméra pour l’oubliable Ant-Man et la Guêpe, Reed s’est éloigné un instant de Marvel pour aller explorer une autre marque de Disney : Star Wars. En effet, le réalisateur a été approché par Jon Favreau pour réaliser deux épisodes de la saison 2 de The Mandalorian, dont son fameux final.

 

photoToujours la petite larme...

 

Or, la première série live-action dans la galaxie lointaine, très lointaine, a su reprendre à son compte l’héritage de George Lucas, en reposant son processus créatif sur une nouvelle révolution technologique. En l’occurrence, The Mandalorian a introduit au monde du cinéma le “Volume”, une pièce intégralement recouverte d’écrans LED, pouvant ainsi projeter des décors créés à partir de moteurs graphiques photoréalistes.

Non seulement cette opportunité a permis de plus facilement filmer les étendues des planètes imaginées par les équipes de Lucasfilm, mais elle a surtout offert un réalisme rarement atteint par le fond vert, notamment dans les reflets et les réflexions des couleurs, qui n’ont plus besoin d’être repensées en post-production. En plus d’impliquer différemment le directeur de la photographie, le “Volume” a tout simplement bouleversé la manière de concevoir le tournage en studio. Et si la publicité a été la première branche à expérimenter sur le procédé, The Mandalorian est devenu un pionnier dans le domaine, tout en démocratisant ces outils auprès de certains réalisateurs.

 

Photo , Paul Rudd, Evangeline LillyC'est pas du Stark Industries

 

Dès lors, il est tout à fait logique que Peyton Reed ait partagé sur ses réseaux sociaux une photo à l’intérieur du Volume pour la préparation d’Ant-Man 3, ou plutôt Ant-Man and the Wasp: Quantumania. Sa formation sur The Mandalorian devrait permettre à cette technologie de trouver sa place au sein des productions Marvel, très orientées vers les effets spéciaux numériques.

 

 

En tout cas, après avoir entrevu la dimension quantique dans Ant-Man 2, il est clair que le Volume devrait permettre aux équipes de la Maison des Idées d’exploiter le potentiel psychédélique d’un outil pouvant changer de décor en une fraction de seconde. On peut d’ailleurs apercevoir sur cette photo un paysage arctique on ne peut plus curieux.

Pour rappel, Marvel est venu reprendre son dû en balançant en vidéo son imposant line-up, dans lequel Ant-Man 3 a été daté au 15 février 2023 en France. Après avoir combattu la crise sanitaire, le tournage du film avec Paul Rudd, Evangeline LillyMichael Douglas et Michelle Pfeiffer devrait prochainement commencer. En attendant, on vous renvoie à notre critique d’Ant-Man et la Guêpe, et à notre classement de tous les films du MCU.

Tout savoir sur Ant-Man and the Wasp : Quantumania

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
L'hebdo geek youtube
20/05/2021 à 23:59

Il y a un making off de la série mandalorian sur le volume c'est impressionnant

Morcar
20/05/2021 à 14:31

Les Ant-Man et Spiderman sont les seuls Marvel que j'ai été voir au cinéma, et je n'ai pas été déçu. J'aime justement le fait que ces films fonctionnent seuls, et ne nécessitent pas de voir les autres films de la franchise pour être appréciés. J'ai aimé l'humour des deux "Ant Man".

Marc
20/05/2021 à 10:27

A noter que Waititi a aussi indiqué utiliser cette technologie pour Thor 4.

Mine de rien c'est un beau progrès, elle permet de réussir des effets spéciaux convaincants tout en étant pas trop cher. C'est lune partie de l'avenir des effets visuels .

Après, je vois vite l'exercice de la critique quant aux Ant Man, mais je note que l'on est quelques uns à défendre le premier volet.

Quant au second, on a malheureusement plus u "épisode filler" du MCU, comme certains autres opus de la Saga.
C'est le problème de l'univers partagé. Pour le construire, tu ne peux pas faire que des crossovers de la mort qui tue, avec l'avenir de l'univers en jeux. Il est presque obligatoire de passer par des "petits films" de transition.

Pseudo1234
20/05/2021 à 03:26

Ça n'en fera sans doute pas un bon film pour autant (comme les deux premiers).

Kyle Reese
19/05/2021 à 19:58

@RobinDesBois

Bien d'accord avec toi, les Ant Man sont pour moi très réussis. Ils ne pètent pas plus haut que le c*l, sont drôles, divertissant, prenant, touchant, humain, bien plus que bcq de Marvel qui font bcq de bruit pour pas grand chose au final. Ces 2 films me rappellent un peu de bons blockbusters familiaux des années 80, je les trouve ici un peu sous-estimés. Je suis très content qu'un 3 ème soit en préparation avec la même équipe.

Monsieur Vide
19/05/2021 à 19:00

Pas d'accord avec ta dernière phrase Pseudo 1: oui Edgar Wright est super, ses films sont toujours un régal pour moi mais les idées les plus marrantes à mon sens de Antman, viennent bien de P.Reed. Il avait été interrogé à ce sujet, notamment sur les scènes de flashback avec la voix du type qui raconte une anecdote. Je sais plus où j'ai vu ça, mais je l'ai vu.( Bon après on s'en tape finalement...)

Pseudo1
19/05/2021 à 17:44

@RobinDesBois

Pas du tout d'accord avec ta dernière phrase. Wright a beau lorgner sur le méta (encore que, ça reste mesuré comparé à d'autres), ses histoires fonctionnent très bien par elles-mêmes, et sa mise en scène est excellente.
Quant à Ant-Man, certaines des meilleures idées du 1 (reprises dans le 2) viennent de Wright avant son éjection, pour rappel.

RobinDesBois
19/05/2021 à 17:18

« Si on ne s’est jamais remis du fait qu’Edgar Wright n’ait pas pu réaliser le premier Ant-Man, c’est aussi parce que le projet a été repris par Peyton Reed, cinéaste derrière Yes Man, dont le titre est on ne peut plus lourd de sens. Le bonhomme a certes un certain sens du savoir-faire, mais son adaptabilité a rarement pu cacher la faiblesse de ses visions.»

Je m’en suis très bien remis, les Ant Man font partis de mes films préférés du MCU. Ils font parfaitement le job et remplissent tout ce que j’attends des films de ce genre. En revanche pas du tout fan des cinéastes à la Edgar Wright qui n’existent que par la meta et n’ont finalement rien à raconter.

votre commentaire