Star Wars : Kelly Marie Tran est toujours (un peu) traumatisée par son expérience chez les Jedi

Gael Delachapelle | 4 mars 2021
Gael Delachapelle | 4 mars 2021

Alors qu'elle prête sa voix à l'héroïne de Raya et le Dernier Dragon, Kelly Marie Tran est toujours traumatisée par son expérience chez les Jedi.

Si la postlogie Star Wars sous l’ère Disney a fait parler d’elle au sein de la communauté de fans de la saga, le personnage de Rose Tico, une résistante apparue dans Les Derniers Jedi, demeure un mystère parmi le torrent de haine chez les fans.

Personnage dont l’arc narratif avec Finn (John Boyega) dans le film de Rian Johnson est plus que discutable dans son utilité, l’actrice a été accueillie par un véritable bad buzz dans la saga, sans aucune raison apparente. Kelly Marie Tran a donc subi une campagne de haine et de harcèlement directement adressée à son encontre et envers ses origines, au point d’être obligée de s’éloigner des réseaux sociaux pendant un temps.

 

photo, Kelly Marie TranKelly Marie Tran dans L'Ascension de Skywalker 

 

Malgré cela, l’actrice figurait au casting de L'Ascension de Skywalker, mais avec un temps d’écran ridicule (76 secondes). Un sacrifice qui a particulièrement contrarié le réalisateur Jon M. Chu qui voulait réhabiliter son personnage dans une série Disney+, même si l’actrice ne semble pas totalement emballée à l’idée de revenir. Et pourtant, malgré cette expérience difficile, l’actrice prête désormais sa voix à l’héroïne de Raya et le Dernier Dragon, le dernier film d’animation Disney, prévu pour une sortie simultanée dans les salles et sur Disney+ aux États-Unis.

Ce retour chez la firme aux grandes oreilles n’était pas forcément une évidence pour Kelly Marie Tran, l’actrice étant ressortie traumatisée de son expérience chez les Jedi. En effet, dans une interview auprès d’IndieWire, l’actrice a évoqué son premier ressenti lorsqu’on lui a proposé de prêter sa voix à Raya :

« Ma première réponse a juste été une peur absolue. J’étais genre : "Non, quoi ?". J’ai grandi en regardant les films Disney et en adorant ces films, et j’ai grandi en chérissant ce genre de mondes magiques habités par ces personnages. Et j’ai toujours recherché cela. […] C’est la même chose qui m’est arrivée avec Star Wars aussi. Dès que quelqu’un vous invite à vivre cette expérience, mon premier instinct est une incrédulité totale et une peur absolue de ne pas pouvoir le faire, même si cela a du sens. Parce que je me dis simplement : ‘Non, j’ai peur !’ C’est comme voir la grandeur écrasante de ces mondes et savoir ce qu’ils signifient pour les gens. »

 

photoQuand Disney te rappelle après une expérience traumatisante... 

 

En effet, on peut dire que l’actrice a découvert malgré elle ce que signifiait l’univers écrasant de la saga Star Wars pour ses fans, ce qui lui a valu une période de harcèlement difficile. Pourtant, selon ses propos, Kelly Marie Tran a su tirer du positif de cette expérience difficile :

« Je pense qu’il y a toujours de bonnes et de mauvaises choses dans une expérience. Mais ce que je veux garder avec moi, c’est que la recherche du bien est la chose la plus importante. »

A priori, l’actrice semble avoir donc dépassé les traumas de son expérience sur Les Derniers Jedi, puisqu’elle prête sa voix à l’héroïne de Raya et le Dernier Dragon, dont la sortie est prévue pour le 14 avril 2021 dans nos salles, en espérant qu’elles auront rouvert d’ici là. Ailleurs, le nouveau Disney jouira d'une sortie hybride entre les salles et Disney+ dès le 5 mars. Une stratégie qui devrait continuer à long terme comme l'a confirmé le boss de la firme.

Tout savoir sur Star Wars : Les Derniers Jedi

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Jet
08/03/2021 à 15:43

@Dure*dal et @RobindesBois ont bien résumé la situation : "voilà ce qu'il se passe quand on utilise les représentativités n'importe comment, ça excite les "turbo-déb*les";

Et qu'on ne vienne pas me parler de "fans", ce sont juste des raci*tes notoires. Après c'est bête pour cette pauvre actrice, mais son perso est d'une inutilité crasse.... On se contrecarre de ce qui se passe dans ses "aventures" et ça prend des proportions énormes alors qu'il ne se passe rien...

Bleach
06/03/2021 à 17:44

Fuck tu es un putain de gros con sans cerveau

Ethan
05/03/2021 à 12:54

C'est fou le nombre de commentaires sur ce sujet pour une actrice que personne connaît

Xbad
05/03/2021 à 09:35

C'est sur que dans un site de cinéma voir une info sur une actrice qui se plaint au premier abord c'est lassant, on a envie de lui dire qu'on échangerait bien notre place mais bon. Après on lui pose la question,elle répond simplement. Mais ya franchement pire dans le monde, bref

fuck
05/03/2021 à 09:32

Elle n'a pas subi une campagne de harcèlement notamment pour ses origines C'est que juste que les gens ont en marre de voir des quotas. Surtout comme dans son cas une petite grosse moche sans talent sans charisme choisi pour des raisons ethniques et géopolitiques et non pour des raisons artistiques. Et ça continue, voir la fée bleue dans le prochain reboot de Pinocchio. Vous croyez que Disney a choisi cette actrice black pour son talent ou pour faire plaisir à la culture Woke ?

Kyle Reese
04/03/2021 à 21:47

Elle ne méritait absolument pas ce harcèlement de la part de fans barges.
Elle est d'origine asiatique comme d'autres africaines ou indienne comme Billy Dee Williams, qui incarne Lando Calrissian. Ca n'avait pas posé de problème à l'époque de l'Empire contre attaque.
Son perso était intéressant mais elle n'est pas non plus une grande actrice ne dégageant pas grand chose et comme elle n'est pas un canon de beauté les fans vénères abrutis finis lui sont tombés impitoyablement dessus. Une grosse naze rie de geeks no-lifes qui se croient en mission divine. Bref. Très triste et je comprend son traumatisme. Elle n'y peut rien. La faute uniquement aux débiles qui se sentent vivre en enfonçant les autres et se prennent pour les gardiens de la galaxie Star wars.

Et puis faut arrêter avec le délire d'inclusion forcé dans les Star Wars. S'il y a bien un endroit ou tous le monde peut être représenté c'est bien dans ce genre de film, même un extraterrestre cyborg L.G.B.T du 3ème age bi-color né d'un père/mère porteuse au fin fond d'un trou noir aurait sa place dans cette galaxie très lointaine.

Miglou DSM 5
04/03/2021 à 20:27

&Max Ridder
En fait vous devriez postuler pour la saison 2 de « En thérapie » rubrique George fan névrosé
Sérieusement je trouve la prelogie exceptionnelle aussi bien visuellement qu’en terme de scénario et elle est 100% pure George ! Je dis juste que les Ewoks apres l’Empire c’est une cata totale !

Max_Rider88
04/03/2021 à 19:51

C'est marrant cette fixette sur les Ewoks et George Lucas... Vous avez remarqué ? Dès que les exécutifs de Disney sont montrés du doigt pour leur gestion calamiteuse de la Franchise, hop ! Les petites mains de Disney tricotent un truc rapidos pour essayer de charger Lucas jusqu'à la caricature. Le personnage de Kelly Marie Tran est mal écrit ? Oui mais c'est à cause des Ewoks et de George Lucas, vous comprenez. Le Covid-19 ? C'est la faute à George Lucas. Le réchauffement climatique ? C'est la faute à George Lucas aussi. Pratique !

J'espère que certains sont payés pour défendre Disney, sinon c'est du vol à ce stade.

Miglou is incorrect
04/03/2021 à 17:48

@Robin des bois en réponse à Arnaud le vrai
Ne vous excusez pas vous êtes libre de vos propos et de vos opinions tant que vous ne tombez pas dans l'excès ! ras le bol de cette police permanente sur les réseaux

Miglou regarde le PER
04/03/2021 à 17:38

Je ne pense pas qu'il faille reprocher cela à Disney.
Après tout Georges Lucas lui même en peuplant sont Retour du Jedi d'Ewoks a délibérément orienté sa trilogie pour un public d'enfants en espérant amasser plein de dollars
Disney fait de même en terme de publics visés avec la sensibilité du moment (ils ratissent large comme on dit)
Après on peut toujours avoir un débat sur l'intégrité artistique de la démarche mais là c'est un autre sujet et je ne pense pas qu'on puisse le reprocher à une société cotée en bourse.

Plus
votre commentaire