Hellraiser 11 : le réalisateur révèle en détail le scénario de la suite qui ne verra jamais le jour

La Rédaction | 15 août 2020 - MAJ : 15/08/2020 16:43
La Rédaction | 15 août 2020 - MAJ : 15/08/2020 16:43

Le dixième Hellraiser s'achevait en 2018 sur une fin ouverte laissant fortement entendre un onzième film, qu'on n'a malheureusement pas fini d'attendre.

En voilà une série de films d'horreur qui se fait attendre. Alors que le genre a le vent en poupe depuis plusieurs années et qu'un certain Halloween a redonné ses lettres de noblesse aux vieux briscards du genre (à tel point qu'un Scream 5 a été validé), la particulièrement déviante saga Hellraiser semble avoir dévissé. En effet, depuis le dixième film Hellraiser : Judgment sorti en 2018, le onzième film fait le mort tandis qu'une série HBO ainsi qu'un film remake de la première entrée de la saga ont été annoncés. Qu'est-il arrivé à Hellraiser 11 ?

 

Photo HellraiserHellraiser 10 apportait de nombreaux nouveaux designs pas toujours réussis...

 

Réponse : Harvey Weinstein. Ou plutôt, MeToo est arrivé sur Harvey Weinstein, boss de Dimension, la société propriétaire de la saga Hellraiser, alors même que Hellraiser : Judgment était sur le point de sortir. Inutile de vous faire un dessin, tous les projets de la compagnie se sont arrêtés d'un coup, laissant le réalisateur Gary J. Tunnicliffe et son Hellraiser 11 sur le carreau. Tout cela, le réalisateur le raconte en détail dans sa dernière interview à Bloody Disgusting avant de révéler ce que Hellraiser 11 devait raconter suite à la déchéance de Pinhead, redevenu un simple humain.

Le film devait se passer dans une ville du sud des États-Unis appelée Judgement, où un médecin ainsi que sa femme et sa fille s'installent, avant de se rendre compte que les habitants de la ville sont très étranges, et pour cause : la ville est en réalité un gigantesque camp de l'Inquisition Stygienne à ciel ouvert, et chaque maison est en réalité une chambre de torture. Le médecin, particulièrement infidèle, y aurait passé un sale quart d'heure, piégé par sa femme. Le film aurait introduit un nouveau Cenobite, remplaçant Pinhead et que ce dernier, devenu un simple humain mal en point et grisonnant, errant à travers les Etats-Unis, aurait réussi à renverser avant de reprendre sa place.

En bref, Gary J. Tunnicliffe comptait s'en donner à coeur joie avec de nombreuses nouveaux jeux sadiques, mais cela ne verra jamais le jour, malheureusement pour lui. Reste à voir ce que la série HBO aura dans le ventre, et si vous voulez plus de détails sur ce Hellraiser 11 qui ne verra jamais le jour, voici la (très longue) interview en anglais qu'il a donnée à Bloody Disgusting.

 

Affiche officielle

commentaires

Numberz
16/08/2020 à 14:54

Du coup, c'est no bite.

Andrew Van
15/08/2020 à 18:47

Cette licence est un gâchis monumental !

votre commentaire