Alien : la scène qui a bluffé Stanley Kubrick à l'époque

Mathias Penguilly | 1 juin 2020 - MAJ : 04/06/2020 10:17
Mathias Penguilly | 1 juin 2020 - MAJ : 04/06/2020 10:17

En 1979, la scène où l'officier Kane voit son abdomen perforé par un mystérieux corps étranger était une véritable prouesse technique.

Lorsque le chapitre original d'Alien sort en salles, la gloire de Stanley Kubrick est établie depuis longtemps, alors que Ridley Scott n'a réalisé qu'un seul film - Les Duellistes, un film historique consacré lors du Festival de Cannes 1977. C'est dans le genre de la science-fiction qu'il s'illustrera cependant deux ans plus tard.

Dans une interview donnée au Los Angeles Times, depuis son lieu de confinement dans la Cité des Anges, le réalisateur britannique se remémore un appel téléphonique du maître, à la sortie d'Alien.

 

PhotoDéconfinement

 

Le réalisateur de Shining était bluffé par la manière dont son jeune collègue a réalisé cette scène d'anthologie. En plaçant l'acteur John Hurt sous la table, le visage posé contre un faux torse, et sans prévenir les acteurs du contenu de la scène, le cinéaste s'est assuré d'obtenir des réactions authentiques en une seule prise. 

À l'époque, le résultat impressionne. Ridley Scott se rappelle ainsi :

"Je me souviens d'un appel de Stanley Kubrick, pour me dire, 'Eh, comment t'as fait ça ?'. Il m'a dit, 'Je me le suis repassé lentement, je ne peux pas voir la coupe'. Et j'ai juste dit qu'il n'y en avait pas. Il a répondu 'Ok, j'ai compris, j'ai compris... Ça a marché'".

 

Photo Sigourney Weaver, Tom Skerritt, Yaphet Kotto, Ian Holm, Veronica Cartwright, Harry Dean StantonLa classe de 1979

 

Lors de son interview, "Sir Scott" est aussi revenu sur l'interruption du tournage de The Last Duel son nouveau film avec Matt Damon et Adam Driver, à cause de la pandémie de Covid-19. Son thème rappelle d'ailleurs celui de son premier film, illustrant la tendance du réalisateur à revenir à ses racines.

Est-ce que cela préfigure un nouvel épisode du réalisateur, après son retour sur Prometheus et Covenant ? Rien n'est moins sûr. Pour l'instant, le rachat de la Fox par Disney ne s'est pour l'instant pas réalisé au profit de la saga.

 

Photo Ridley Scott1979 : l'Odyssée de Ridley Scott

commentaires

Ho
02/06/2020 à 18:12

@Pseudo , on est d'accord, Neill Blomkamp à encore beaucoup à prouver pour surpasser le génie de Ridley Scott et les oeuvres cultes qu'il a laissé dans notre univers.

Cependant, on va pas se mentir : Alien Covenant n'est pas au niveau des autres Alien. Personnellement c'est le seule film Alien que je n'aime pas. Personnages pas attachants, discours pseudo mystique à deux francs, absences d'explications sur des sujets techniques précis, et surtout les Aliens en CGI tout dégueulasse ! Pas une once de suspens et de rythme effrayant ou intriguant. Un film plat.

Tandis que Blomkamp allait faire un film Alien d'un genre nouveau et en même temps hommage au 1 et au 2 donc aux meilleurs !! En résumé ça allait être le Bad Boys 3 de la saga Alien.

Je suis vraiment triste qu'il n'ai pas aboutie et énervé en tant que fan de Alien que ce soi à cause de son créateur qui à selon moi foutu la .... Sinon j'ai apprécié Prometheus, mais la vibe n'y est pas. Et c'est le plus important pour un film Alien.

Dirty Harry
02/06/2020 à 15:44

@ Rorov94 : Après un tournage n'est pas un diner de Gala, pointer son nez à un moment tendu du tournage (contenant certainement une prise de risque dû à une contrainte lourde - surtout pour un film de guerre contenant explosions et autres structures lourdes) n'est peut être pas fort stratégique pour faire une rencontre.

Pseudo
02/06/2020 à 14:35

Dire que certains placent Bloodkamp devant ce génie...l'internet...

Old
02/06/2020 à 12:02

@chandler Jarrell:
Créature bio mécanique ???? Tu peux développer ?
Ingé et Space Jokey c’est la même choSe je crois nan ?

Chandler Jarrell
02/06/2020 à 10:34

Les mecs: toutes les créatures de prometheus, covenant et alien sont différentes (celle du final de covenant se rapproche du xéno original mais n'est que organique contrairement à la créature biomécanique, ce qui pourrait expliquer un cycle de croissance plus important),

Chandler Jarrell
02/06/2020 à 10:27

... la vitesse de croissance peut être différente vis à vis du xénomorphe (étant donné qu'elle contient un mix d'ADN humain (d'ingé altéré) et du space jockey dans le crash sur LV-426)

PS: il n'y a pas de xénomorphe dans Prometheus.

Kodama
02/06/2020 à 10:26

La phase accélérée de Covenant ? Dans le premier opus il grandit bien bien vite aussi le Xénomorphe !

Chandler Jarrell
02/06/2020 à 10:23

Je pense qu'il faut prendre le dyptique Prometheus/Alien covenant comme une relecture plutôt qu'un préquel du 8eme passager. ( En tout cas, tant qu'il n'est pas connecté avec le crash du derelict, je le considère comme tel) du coup, la continuité quand à la croissance des créatures (qui plus est ne sont pas les même puisque non biomécanique et sans le crâne apparent sous le dome)

Thierry
02/06/2020 à 07:35

Alien Covenant est un grand film qui se bonifie au fil des ans. Le seul point rigolo, comme dans Prometheus, c’est la vitesse à laquelle le petit bébé alien grandit et prend des dizaines de kilos dans la journée. Beaucoup de spaghettis je pense.

Rorov94
01/06/2020 à 21:48

Anecdote:
Quand James Cameron tourne ALIENS en Angleterre il se pointe sur le tournage de FULL METAL JACKET pour rencontrer Stanley Kubrick.
Il se présente à un agent de sécu à l'entrée du studio.
Ce dernier appel Kubrick.
La réponse:«j'ai pas que ça à foutre!»
Depuis,Cameron ouvre ses portes à tous les réal qui veulent le voir en action.
Le gentleman n'est pas celui qu'on croit...

Plus

votre commentaire