Déconfinement : les cinémas vont enfin rouvrir en France

Alexandre Janowiak | 28 mai 2020 - MAJ : 29/05/2020 18:14
Alexandre Janowiak | 28 mai 2020 - MAJ : 29/05/2020 18:14

Les cinémas vont rouvrir en France à partir du 22 juin prochain.

Avec l'annonce de la fermeture des salles de cinéma françaises mi-mars dernier juste avant l'annonce du confinement très strict de la France, les exploitants, cinéphiles et travailleurs du secteur cinématographique ont vu leurs habitudes personnelles et professionnelles bousculées. Depuis, si les plateformes comme Netflix ont réussi à se démarquer avec des offres alléchantes, et notamment en rachetant quelques films prévus pour le grand écran (comme Amazon avec Pinocchio, Bloodshot ou Forte) pour les intégrer à leur catalogue, l'attente sur la réouverture des salles se faisait longue et posait de nombreuses questions.

Lors de la Phase 1 du déconfinement progressif lancé le 11 mai dernier, le gouvernement n'avait donné aucune perspective pour la reprise des salles de cinémas. Cependant, le ministre de la Culture, Franck Riester avait donné quelques clarifications le 20 mai dernier lors de son passage sur France 2.

Ainsi, il avait expliqué qu'à ce stade "le fait d'être dans une salle confinée à plusieurs dizaines de personnes en même temps pouvait poser problème en termes de risque de circulation du virus" mais promettait de tout faire pour permettre une réouverture d'ici début juillet. Ce sera finalement plus rapide.

 

photoDe retour au cinéma, comme Jean Reno dans Leon

 

Lors de sa déclaration sur la Phase 2 du déconfinement, le Premier ministre Edouard Philippe a indiqué que la réouverture des salles de cinéma, sur l'ensemble du territoire français metropolitain, débuterait à partir du 22 juin 2020. De quoi redonner le sourire aux exploitants, distributeurs, cinéphiles... qui avait hâte de retrouver leurs spectateurs ou les sièges de leurs cinémas favoris.

Une information qui reste cependant encore très floue. En effet, Edouard Philippe n'a donné que peu de précisions sur les conditions de réouvertures et de nombreux questionnements restent encore en suspens. On peut largement imaginer que les mesures seront très strictes afin d'éviter les mauvaises surprises et une possible deuxième vague, de moins en moins crainte, mais toujours possible.

Le respect des distanciations physiques sera évidemment la norme, on peut s'en douter, d'autant plus dans un lieu clos comme les cinémas, mais quid du port du masque, par exemple. Sera-t-il obligatoire ? Quel sera le nombre maximum de personnes autorisés dans les salles ? Comment se dérouleront les files d'attentes ? Un sens de circulation sera-t-il mis en place ?

 

photo, John David WashingtonRegarder Tenet masqué, un projet alléchant

 

Autant de questions auxquelles il faudra répondre rapidement pour trouver des solutions adaptées d'ici le 22 juin. Il restera alors à savoir un élément majeur : quels films seront à l'affiche ?

Rares sont les studios qui avaient maintenu la date de sortie de leurs films prévus pour cet été, préférant assurer une sortie sereine plus tardive (en 2021 pour les films Sony par exemple) que risquer de voir les salles clauses ou leurs capacités restreintes pour leur exploitation sur grand écran. Difficile donc de savoir, à l'heure actuelle, quels seront les films visibles lors de la réouverture dès le 22 juin.

Rien ne confirme, par exemple, que les gros blockbusters américains prévus pour le mois de juillet, à savoir Tenet de Christopher Nolan et Mulan de Niki Caro, garderont leurs slots. En effet, si l'horizon des salles françaises s'est éclairci, le destin des salles de cinéma aux Etats-Unis notamment (le plus gros marché pour ces deux films) est toujours très flou et l'on voit mal Warner et Disney, respectivement, sortir leurs films uniquement dans les pays où les salles seront ouvertes si celles américaines restent fermées. Les annonces des différents distributeurs seront donc largement scrutées dans les jours qui suivent.

 

Affiche française

commentaires

Marc
29/05/2020 à 18:45

@Marc
Tu pourrais prendre un autre Speudo ? Sa fais quelques temps j'utilise la moitié de mon prénom.
Mais je suis tout a fait d'accord Avec tes commentaires ;)

Reallu
29/05/2020 à 11:35

Deja depuis quelque année les cinemas manque de confort , enplus avec des gens qui mangent bizarrement et d’autre qui utilise leur telephone ou parlent pendant le film , ajouter a cela que la plupart des films sont mieu dans la bande annonce . La Svod c’est meilleur

Marc
29/05/2020 à 10:41

Pseudo 1: Endgame, Avatar, Titanic, ou même les Tuche 2, si tu m'as bien compris, peu importe le titre du film.
Ce qui compte, ce sera l'effet de relance. Ce que je peux attendre, en revanche, c'est un geste financier des studios au niveau des droits, ce qui risque d'être difficile avec Marvel (du fait de la plate forme Disney).

Après, le débat le débat qualitatif est totalement en arrière plan, de même que le "volet histoire du cinéma".

En ce qui concerne Endgame, tout dépend si tu prends le film en lui-même ou le résultat des 23 films. Endgame a un succès assez logique car c'est la conclusion de tout cet univers. Il suffisait que le film assure le "service minimum", mais le mérite ne lui appartient pas à lui-seul.

Est ce absurde qu'il soit le plus grand succès de l'histoire du cinéma? C'est un autre débat, mais en attendant c'est un fait.
Personnellement, je comprends les frustrations vis à vis d'un film comme Avatar ou Titanic, mais personnellement, pour différentes raisons, je préfère voir Endgame qu'"autant en emporte le vent".....
Moi j'attribue totalement ce succès à l'univers du MCU dans son ensemble et pas sur le film seul.

Mon avis, totalement subjectif, sur celui-ci est qu'il a fonctionné sur le plan de l'émotion et qu'il y a des choses bien trouvées, ainsi qu'un final très galvanisant (les séances de ciné ressemblaient à des matchs de foot!). Comme beaucoup j'ai aimé le début et la fin. Cela étant il aurait fallu relire plusieurs fois le scénario, en raison de faiblesses ou d'incohérence. C'est vraiment bête, c'est qu'ils tenaient quelque chose d'intéressant sur le voyage dans le temps et que certaines choses auraient pu être aisément recadrés. J ajoute que j'aurais apprécié que tous les personnages bénéficient de la même qualité d'écriture que Captain America et Iron Man (au moins Thor et Hulk). Mais un des problèmes chez Marvel, c'est qu'ils vont trop vite, beaucoup trop vite dans la sortie de leurs films.
.

Pseudo1
29/05/2020 à 10:20

@Marc
Entièrement d'accord, même si dans les faits et pour pinailler, je préfèrerais qu'ils ressortent Avatar que Endgame histoire que Cameron récupère son trône (car, bon, au même titre que les Ch'tis et Titanic en France, Avatar a quand même plus de gueule cinématographiquement parlant que ce Marvel - ça ne m'empêche pas de l'avoir apprécié, mais au point d'en faire le plus grand succès de tous les temps, faut pas déconner)

Marc
29/05/2020 à 09:37

@Atom: c'est vrai qu'empêcher les salles de cinéma de rediffuser un blockbuster à succès comme un Marvel, afin de permettre aux salles de se refaire un peu de liquidité, constituerait une "malédiction"....
Je prends Marvel, car c'est ce que tu cites dans ton "raisonnement", mais les salles pourraient aussi envisager de ressortir Titanic ou Avatar.

Nous ne sommes même plus dans un débat sur la qualité de tel ou tel blockbuster mais sur la relance économique pour les alles de cinéma. S'il faut rediffuser Endgame pour y contribuer, il ne faut surtout pas hésiter à le faire.Si une majorité écrasante adore les films Marvel et pourrait garantir des entrées, quelque part, tant mieux

Kyle Reese
29/05/2020 à 08:48

C’est bon, ne cherchons plus. On a trouvé notre héros solitaire des salles obscures pourfendeur des communautés faibles et hypocrites qu’il repère d’un seul coup et rapide coup d’oeil périphérique.
Juge suprême omniscient à la bravoure légendaire qui rôde dans les multiplexes le soir avec comme unique arme son catalogue UGC toujours accompagné de sa cour fidèle et soumise.
Tremblez admirateur de Tom Cruise, il est peut être assis à quelques rangs derrière vous.

Baron Lindon
29/05/2020 à 01:52

"ah la france, merveilleux pays ou on adore juger son voisin plutôt que réfléchir sur ses propres actions."

C'est la communauté d'Ecranlarge, des Célestins qui ragent dans l'espace commentaire, se voient Jean Moulin face aux bouffeurs de popcorn, mais qui dans les faits se taisent et garde leur casque jusqu'à l'extinction des lumières. Je les repères facilement quand j'y vais avec des amies, à bouquiner le catalogue UGC en regardant d'un air condescendent et envieux un couple mangeant du popcorn en toute sérénité.

Pas étonnant que cette commu voue un culte à Tom Cruise, un symbole de virilité, s'imaginant dérouiller la plèbe avide de pop porn façon Jack Reacher mais ne partageant finalement qu'un seul point commun avec ce dernier, sa taille.

antipop
29/05/2020 à 01:11

Quels films ? On repasse des vieux classiques qui se regardent sur un écran plus grand que sa tv et c'est parti ! (facile à dire ok, mais pourquoi pas après tout)

Atom
28/05/2020 à 23:18

Très bonne nouvelle (à moins qu'on nous annonce une ressorti d'un Marvel comme pour les Chinois, la, ça serait une malédiction.) donc, un virus à la fois s'il vous plaît

Numberz
28/05/2020 à 23:10

@ kyle pour moi le simple fait qu'une ou des personnes bouffent du pop corn, ça me les casse menu. Bon le côté positif, c'est que la plupart du temps ces c.ns finissent le cornet pendant les bandes annonces

Plus

votre commentaire