Tenet : Christopher Nolan en dit plus sur l'énorme explosion de la bande-annonce

La Rédaction | 27 mai 2020 - MAJ : 27/05/2020 10:47
La Rédaction | 27 mai 2020 - MAJ : 27/05/2020 10:47

Tenet est attendu par bien des spectateurs comme le film qui relancera la vie des salles obscures, et pour cause, Christopher Nolan y ayant mis le paquet. 

Si vous vous êtes tenus éloigné de la promotion du blockbuster jusqu’à présent et n’avait regardé aucune de ses bandes-annonces, alors, vous préférerez sans doute quitter cette page, qui contient des infos relatives à leur contenu. Attention, MICRO-SPOILER donc. 

Il y a quelques jours, la nouvelle bande-annonce du film, dont l’intrigue est encore des plus mystérieuses, est venue secouer les rétines de millions de spectateurs. Parmi les images les plus marquantes du film, celles concluant cet appétissant aperçu, alors que John David Washington et Robert Pattinson discutent de la possibilité d’organiser un crash aérien, que l’on peut apercevoir en parallèle. 

 

photo, John David Washington, Robert Pattinson"Et là j'ai dit au pilote d'essayer sans les mains."

 

Or, pour qui s’intéresse aux effets spéciaux, cette scène a tous les airs d’un morceau de bravoure réalisé à même le plateau, sans l’ajout d’imagerie numérique, ou de modèles réduits. Dans un entretien à Total Film, le réalisateur Christopher Nolan est revenu sur la genèse de cette scène d’ores et déjà très attendue. 

“J’avais prévu de le faire en utilisant des miniatures au sein d’un décor, combinés à tout un ensemble d’effets visuels.” 

Après quoi, le cinéaste a découvert l’existence de nombreux avions bien réels, disponible à l’achat et à la location, à Victorville, en Californie. Ce qui n’a pas manqué de lui donner de la suite dans les idées. 

“On a commencé à faire les comptes... Et il est devenu évident qu’il serait moins coûteux d’acheter un véritable avion, de réaliser cette séquence pour de vrai, devant la caméra, plutôt que de construire des modèles réduits ou de tout faire en CGI.” 

 

photoUn crash artisanal

 

C’est finalement la solution “réelle” qui a été validé, occasionnant l’achat d’un avion, au destin funeste, à en croire le trailer de Tenet. 

“C’est étrange d’aborder ce sujet, cette espèce d’impulsion à l’achat. Mais nous avons fini par le faire, et au bout du compte, ça a très bien fonctionné. C’est grâce à Scott Fisher, notre superviseur des effets spéciaux et Nathan Crowley, le chef décorateur, qui ont déterminé comment assembler cette énorme scène devant la caméra. C’était très excitant de participer à ce processus.”

Comptant parmi les derniers grands défenseurs des tournages en pellicule (aux côtés de Quentin TarantinoWes Anderson, ou encore Paul Thomas Anderson), Christopher Nolan s’est toujours efforcé, y compris sur ses films les plus ambitieux en termes de spectacle, de tourner le maximum face à la caméra.  

Utilisant des jeux d’optiques pour Interstellar, de maquettes pour figurer la Batmobile de sa trilogie Batman, refusant catégoriquement d’user de figurants ou d’explosions numériques sur Dunkerque, le metteur en scène semble poursuivre ici sa démarche initiée de longue date. 

Il ne reste plus qu’à espérer que le public puisse découvrir Tenet dans les salles obscures à la date espérée, le 22 juillet prochain. 

 

photo, Robert Pattinson, John David Washington"Mais pour les fusillades, on utilise des balles à blanc hein ?"

commentaires

oldskool
29/05/2020 à 14:44

C'est pas "té net" cette histoire... Attention sieur Nolan de pas fatiguer tout le monde avec des histoires sans queue ni tête... On refait le coup de MEMENTO avec ce titre façon Palindrome. Regardez ce film dans un sens comme dans l'autre c'est pareil. Trop fort l'effet de style... Euh oui mais pour l'histoire ? Faites vous votre opinion, aujourd'hui tout le monde en a une... CF interview Tarantino.

Sinople
29/05/2020 à 13:58

Amateur d'effets à l'ancienne comme ton bon lecteur d'EL plutôt que de vilains CGI, ne négligeant aucunement la qualité et le ressenti supérieur d'une scène filmée en dur plutôt qu'en virtuel, et au-delà du débat sur l'emploi, on peut quand même aussi s'interroger sur l'impact écologique de ce type de tournage ou de scènes, non ? Loin de moi l'idée de jouer les écolos moralisateurs, n'ayant moi-même pas un comportement franchement vertueux en la matière, mais honnêtement pourquoi le cinéma ne semble-t-il jamais concerné par cette problématique quand même globale désormais ? Honnêtement, faire exploser un avion c'est jouissif à regarder et je vais certainement payer pour voir ça, mais est-ce bien raisonnable ? Tout comme se vanter de filmer aux 4 coins de la planète avec toute une équipe de tournage, c'est très bien pour le plaisir du spectateur mais alors bonjour l'impact carbone ! Et avant de me faire tomber dessus pour cause de terrorisme écologique, j'adore Christopher Nolan, mais je me dis juste qu'en tant que figure de proue dans son art il serait peut-être bon qu'il intègre cette problématique dans sa mise en scène. Mais c'est juste un point de vue.

Sergio
28/05/2020 à 14:26

« Christopher Nolan s’est toujours efforcé, y compris sur ses films les plus ambitieux en termes de spectacle, de tourner le maximum face à la caméra.  »
Et c’est ce qui donne tout le cachet à ses films ! A l’instar d’un Peter Jackson sur SDA ou d’un Miller sur Mad Max .
Le tout cgi systématiques c’est juste la plaie du cinéma populaire actuel .


28/05/2020 à 14:23

En fait personne ne dit que Nolan a fait quelque chose d'inédit dans le monde du cinéma,juste que a l'heure actuelle beaucoup préfèrent se tourner vers les cgi et lui préfère les effets mécaniques.
Ensuite lecteur depuis l'origine
racheter une épave et donc la recycler comme il le fait ça crée de l'emploi aussi.

jorgio6924
27/05/2020 à 19:18

Nolan est devenu Saïto de Inception.
"Il faut les hôtesses et les pilotes comme complices et on achète la 1e classe".
"J'ai acheté la compagnie."
"..."
"C'était plus commode !"

Lorian
27/05/2020 à 16:37

Dans le genre avion qui explose, je reste encore "bouche bée" sur celui de Speed, vraiment bien filmé et authentique, il y a une satisfaction malsaine à voir ce genre de chose tout de même ^^'

M1pats
27/05/2020 à 16:08

Petit joueur, Leone a fait sauter un pont... 2 fois

Dirty Harry
27/05/2020 à 15:07

@ Lecteur depuis l'origine :
Pour détruire un "bien" (après je ne sais pas si cette carcasse d'avion était encore valide) il faut aussi employer des gens : ceux qui planent les explosifs, ceux qui contrôlent l'explosion, ceux qui gèrent le plateau pour ça....il fut une époque que les moins de 20 ans blablabla c'était lorsque Joel Silver ordonnait une explosion tous les 15 minutes dans ses scripts et qu'elles étaient faites en direct...la Carolco aussi faisait ça dans ses productions.

Lecteur depuis l’origine
27/05/2020 à 14:30

Perso entre détruire un bien pour 20s de métrage et employer des gens pour les effets numériques, je préfère la second option.
Entre le gâchis et l’emploi, je préfère l’emploi.

jorgio6924
27/05/2020 à 12:17

@Rico
C'est exactement le film auquel j'ai pensé en voyant la ba.

Plus

votre commentaire