Dune : comment Denis Villeneuve a créé le féroce bestiaire du film

La Rédaction | 18 mai 2020 - MAJ : 18/05/2020 11:25
La Rédaction | 18 mai 2020 - MAJ : 18/05/2020 11:25

Les gigantesques vers des sables de Dune sont un élément central de sa mythologie, et pour réussir sa nouvelle adaptation du roman culte, Denis Villeneuve a travaillé d’arrache-pied à leur représentation. 

Créatures mythologiques marquantes, qui auront inspiré bien d’autres œuvres de science-fiction, et dont la vision était déjà mémorable dans l’adaptation de David Lynch, les Shai-Hulud sont un des emblèmes de Dune, qui peuplent le désert d’Arrakis qu’a imaginé le romancier Frank Herbert. 

Ces créatures, parfois longues de plusieurs kilomètres, produisent la denrée la plus précieuse de l’univers de Dune, l’Epice, et sont donc au cœur de bien des convoitises. Tantôt chassés, tantôt révérés, ils sont de formidables animaux, se repérant grâce aux vibrations émises par les formes de vie se déplaçant à la surface du sol, ce qui fait du désert de Dune un lieu extrêmement dangereux. 

 

photo, Timothée Chalamet, Rebecca FergusonQuand on t'annonce que tu vas devoir dresser un ver géant de 3 km.

 

Alors que les effets spéciaux offrent bien des possibilités aux films et que la science-fiction au cinéma dispose d’un bestiaire pour le moins fourni, on imagine que renouveler l’image de cette bébête infernale n’a pas été une mince affaire. C’est ce qu’a confirmé le réalisateur Denis Villeneuve dans les colonnes d’Empire. 

“Nous avons discuté chaque petit détail, tout ce qui pourrait rendre crédible une telle créature, de la texture de sa peau, en passant par la manière dont elle ouvre la bouche, à comment elle peut s’alimenter sous le sable. Ça a pris une année de travail, à parfaire les designs, jusqu’à trouver la forme parfaite pour qu’il ait l’air suffisamment préhistorique.” 

Un sacré programme donc, qui laisse à penser que nous aurons le loisir d’observer le mystérieux Shai-Hulud sous toutes les coutures. Dune est attendu sur les écrans internationaux en décembre 2020, et rassemblera un casting prestigieux, puisque le réalisateur de Blade Runner 2049 a réuni Timothée Chalamet, Rebecca Ferguson, Oscar Isaac, Charlotte Rampling, ZendayaJosh Brolin ou encore Jason Momoa. 

 

photoLes effets spéciaux ont dû pas mal avancer depuis 1985

commentaires

Marc
21/05/2020 à 12:13

@Nicotine46

Comme toi j'attends avec impatience Dune , Denis Villeneuve a du talent " première contact " j'ai adoré ce film. On verra sortie en Décembre ;)

Nicotine46
21/05/2020 à 11:55

Et bien tant pis pour toi.
Apparemment tu n'as rien compris au film. Pas de chance.
Mais remettre en cause le talent de Villeneuve alors que peu de monde aurait pu faire mieux, c'est fort.

Marc
20/05/2020 à 13:22

Ryan Golsing qui sans est expression tout le long du film froid... jusqu'à la dernière scène il apprend son identité. Blade Runner 2049 une suite bien inutile que j'ai déjà oublié comme les larmes dans la pluie.

Marc
20/05/2020 à 13:18

@Nicotine46
C'est mon avis je peux en parler je l'ai vu en salle , Blade Runner 2049 ryje l'ai trouvé sans émotions comme le personnage qui parle à une IA sexy mais c'est fu virtuel comme le scénario les Hologrammes dans la ville même la fin ou Dechart retrouve sa fille fruit de l'amour avec Rachel !?? Une androide peux accoucher d'un enfant ??? Ce film ma laissé sur la route. Visuellement c'est du Blade Runner inspiré la musique repris à part ça le vide comme resens ce personnage interprèté par

Nicotine46
20/05/2020 à 12:31

Vous êtes des fous ceux qui disent qu'il s'est loupé avec Blade Runner.

Au contraire, il a réussi à se hisser à la hauteur du chef d'oeuvre original.
Une réussite totale cette suite !

Betty1962
19/05/2020 à 21:27

Vue qu'il c'est lamentablement loupé sur blade runner 2049, je suis inquiète pour ces très bon livres... DUNE

Sardaukar
19/05/2020 à 21:14

Pour les décors et la plupart du travail du design artistique, on doit tout quasiment à Enki Bilal.
N'oublions pas que le projet initial du film était pour Jodorowski qui avait demandé à son ami Bilal de travailler sur le design du film.
Pour des raisons d'opposition avec la production on a retiré le projet des mains de Jodorowski pour la refiler à un jeune réalisateur qui venait de faire Elephant man.
Lynch a récupéré tout le background initialement établi. Jodorowski a crié au massacre en voyant le résultat final (lui était fan des livres, pas Lynch).
Qu'on aime ou pas Dune a marqué des générations (j'ai vénéré ce film qui a bercé mon enfance).
Tout de même le film n'est qu'un grain de sable dans Arrakis qui ne presente guère la complexité de la trame d'Herbert (vieux ou pas, on se souviendra du personnage inutilement et injustement fade de l'empereur dans le film, ce qui prouve que Lynch n'avait pas compris l'immensité du livre).
Quand on veut s'attaquer à trop lourd on finit écrasé sous le poids de ses ambitions.
Je doute que cela soit un futur chef-d'œuvre car la tâche semble insurmontable.

ERN
19/05/2020 à 16:29

J'espère que les photos sont des leurres, parce que c'est pas folichon...

Shammy
19/05/2020 à 15:09

Personnellement, j'ai beaucoup aimé Blade Runner 2049. Il est seulement un peu trop long.

Marc
19/05/2020 à 13:25

@MickeymousE

Denis Villeneuve c'est déjà cassé les dents sur un film et quel film ! La suite de BLADE RUNNER . Sa devrait être un exemple a ne pas suivre croire être a la hauteur d'un Chef-d'oeuvre qui a marqué le Cinéma a tout jamais ! Pour DUNE il s'attaque a un monument de Franck Herbert. Pour l'instant les premières photos sont prometteur. On se retrouve en salle en décembre prochain .

Plus

votre commentaire