Disney+, Netflix, Apple TV+... les abonnements streaming explosent grâce au coronavirus

Marion Barlet | 27 mars 2020
Marion Barlet | 27 mars 2020

Le coronavirus réussit à faire des heureux : les plateformes américaines voient leurs abonnés augmenter de façon exponentielle... mais pour un temps seulement.

Disney+, Netflix, Apple TV+, Amazon Prime... tous les services de streaming ont des pics d'abonnements depuis le début du coronavirus. Aux Etats-Unis, les écoles sont fermées et les parents doivent occuper leur progéniture, alors qu'ils télétravaillent ou espèrent un peu de calme. La solution est toute trouvée et elle s'appelle le petit écran.

 

photo, Jude LawHop, un petit flyer publicitaire pour Disney+

 

Le site spécialiste des données chiffrées, Forbes, a indiqué que les plateformes de séries et films avaient enregistré des hausses exceptionnelles depuis que la pandémie cloitrait les Américains chez eux. Disney+ a triplé son nombre d'inscriptions entre le 14 et le 16 mars par rapport à la semaine précédente ; HBO Now (dont la version HBO Max arrivera plus tard en 2020) comptabilise une augmentation de 90% et Showtime de 78% ; Netflix a des résultats plus modestes (47%) ainsi qu'Apple TV+ (10% seulement). D'une semaine à l'autre, les chiffres sont donc énormes, mais peut-être pas voués à la stabilité.

En effet, l'attrait des plateformes tient beaucoup à la gratuité du premier mois. Selon les analystes de Forbes il serait fort possible que beaucoup d'usagers résilient leur compte lorsque la vie sera revenue à la normale. Néanmoins, l'astuce est efficace pour faire découvrir au public le catalogue complet de chaque plateforme.

 

photoTout le monde au lit, on connecte Disney+

 

Autre atout du coronavirus, les mesures inédites par l'industrie du cinéma pour maintenir le cap. De nombreux films ont vu leur sortie en VOD largement avancée dans le temps, comme Bloodshot (notre critique ici) disponible depuis le 25 mars aux Etats-Unis (et le 27 chez nous) ou Sonic le film  et Bad Boys for Life qui sortiront le 31 mars aux Etats-Unis. Disney+ a aussi sorti des films récents sur sa plateforme, comme La Reine des neiges 2, dont on sait que les enfants sont de grands fans.

Un constat peut être tiré : le streaming est le premier allié de l'ennui. Les Français devront attendre le 7 avril pour accéder à Disney+, décalée à cause du coronavirus, et noyer leur vacuité dans Mickey Mouse. Sinon, il y a l'INA qui propose 3 mois de gratuité pour découvrir le patrimoine filmique et télévisuel français.

 

Affiche fr

commentaires

Daddy Rich
28/03/2020 à 10:13

J'ai déjà AMAZON PRIME et NETFLIX! Voilà qui me comble largement! Pas besoin d'un site de plus! ;-)

Numberz
27/03/2020 à 18:57

Je regrette le temps où j'étais jeune et c.n et que je te dl tout et n'importe quoi :). Parce que s'abonner a tout pour avoir un film par ci, un film par la, j'ai plein de chose que je voulais voir sur différentes plates-formes lol. Donc pour l'instant c'est abonnement ocs. Fini Handmaid tales, maintenant autour de watchmen. Après leftlovers et plot against America. Y a de quoi faire.

Déçu
27/03/2020 à 15:02

Petite déception avec Disney plus. Contrairement à Netflix, il y a beaucoup de contenu qui ne proposent pas l’option sous-titre en français. Pour certains films (ex : le roi lion ou le monde de Ralph 2), les sous-titres français sont uniquement configurés pour les malentendants....tout ceci pénalise fortement les ceux qui, comme moi, privilégie le visionnage en VO StFR. J’espère que Disney va vite corriger ça, car sinon je vais me désabonner.

Stivostine
27/03/2020 à 13:55

Bad boys, vivarium, underwater, l'appel de la foret ect... tout déjà dispo sur le net (*_*)

votre commentaire