Survive : le survival enneigé avec Sophie Turner dévoile sa bande-annonce

Mathieu Jaborska | 24 mars 2020 - MAJ : 24/03/2020 11:56
Mathieu Jaborska | 24 mars 2020 - MAJ : 24/03/2020 11:56

Après avoir tout cramé dans X-Men : Dark PhoenixSophie Turner revient se mettre au froid dans Survive, où elle survit à un crash d'avion.

Nommer un survival Survive, voilà qui simplifie la vie de tout le monde. C'est donc ce qu'ont choisi de faire Richard Abate et Jeremy Ungar, auteurs sur une série s'apparentant bien à un survival pur et dur, dans la lignée des Survivants.

Il est bien question d'un crash d'avion en pleine montagne, mais cette fois, en lieu et place d'une troupe d'infortunés, il y aura Sophie Turner et Corey Hawkins. La première, ayant explosé grâce à Game of Thrones, n'est plus à présenter. Le deuxième était récemment à l'affiche de The Walking DeadBlacKkKlansman, du spin-off 24 : Legacy ou encore le 6 Underground de Michael Bay.

 

capture d'écranUn kilomètre à pied, ça use

 

Tout ceci est tiré d'un livre écrit par Alex Morel au même titre, et au pitch très similaire à celui du Territoire des loups, chef d'oeuvre de Joe Carnahan. Le personnage de Jane compte également se suicider juste avant de devenir une miraculée, statut qui va forcément la pousser à reconsidérer la valeur de sa vie. La bande-annonce, toute fraiche (c'est le cas de le dire), valide l'hypothèse, puisqu'elle passe d'abord du temps à caractériser les évènements qui précédent le crash.

 

 

On retrouve donc une Sophie Turner en proie à ses propres problèmes, mais aussi à des attaques de loups et autres avalanches. Comme prévu, le trajet présenté ici ne sera pas de tout repos. Ces images promettent un niveau de production assez élevé, ce qui intrigue forcément quand on sait que cette saison 1 a été produite et conçue pour Quibi, un nouveau service de SVoD américain créée par le producteur Jeffrey Katzenberg.

La plateforme se veut ancrée dans son époque et devrait proposer un contenu taillé pour être vu sur téléphone. Cela signifie que les épisodes de Survive ou de Spielberg After Dark devraient tous faire a priori moins de 15 minutes, format qu'on pourrait croire peu compatible avec une histoire pareille. Toutefois, la série sera bien disponible au lancement du service, le 6 avril prochain aux Etats-Unis.

Ambitieux, celui-ci compte bien révolutionner notre usage du steaming, mais ne sera pour l'instant pas disponible en France. Il faudra donc attendre un peu avant de découvrir Survive en France.

 

photo, Sophie Turner

commentaires

Tom’s
25/03/2020 à 17:48

Ça donne envie,Turner prend de l’assurance dans son jeu (je ne m’explique pas l’acharnement de certains à son égard ) et le concept survival est pas si courant .

Ben
24/03/2020 à 17:45

Why not, des films comme ça on en faisait plein dans les années 90 et ils faisaient la joie des vidéos clubs et des samedi soirs entre amis. Ce sont des films peu chers à concevoir et à distribuer et qui peuvent être facilement rentabilisés. C'est du divertissement qui ne se prend pas pour autre chose, contrairement aux blockbusters à minimum 100 millions de dollars qui essaient de nous vendre des sous séries B dopées aux cgi pour du cinéma.

De plus, on n'est pas à l'abris d'une bonne surprise car rien n'empêche un scénario vu et revu d'être traité selon un point de vue original, bien mis en scène et bien joué.

The Hunt en est un parfait exemple.

Bon, par contre on tombe aussi sur des pommes bien pourries filmées avec un smartphone et joué avec les pieds, comme "Disturbing the peace" avec Guy Pearce.....

Je trouve que l'impossibilité de rentabiliser les grosses prods car empêchées de sortir en salle en ce moment et jusqu'à nouvel ordre, permet de faire cesser le bruit incessant de la grosse promo - bandes-annonces, publi-reportages, coms à tous les étages - et permet aussi aux gens de tenter de regarder des choses vers lesquelles ils n'iraient peut-être pas en temps "normal" car sous l'influence de la pub.

Guéguette
24/03/2020 à 14:28

Bien cheap.

votre commentaire