Mourir peut attendre : le prochain James Bond annule sa tournée en Chine à cause du coronavirus

Déborah Lechner | 17 février 2020 - MAJ : 17/02/2020 11:26
Déborah Lechner | 17 février 2020 - MAJ : 17/02/2020 11:26

C'est une mauvaise nouvelle pour la superproduction qui va faire l'impasse sur le deuxième plus gros marché au box-office mondial. 

Le baroud d'honneur de Daniel Craig dans la peau de l'agent 007 aura été semé d'embûches jusqu'à la fin. La production avait débuté dans la confusion après des problèmes d'écriture du scénario, le départ de Danny Boyle, la blessure de l'acteur principal et celle d'un technicien après une explosion accidentelle sur le tournage.

Finalement, le film est sur les rails et sortira en avril prochain, mais si la MGM voulait établir un record au box-office pour la saga avec ce 25e opus, les espoirs prennent déjà un coup dans l'aile avec la récente épidémie de coronavirus qui paralyse la Chine. 

 

photo, Daniel CraigDaniel Craig, une dernière fois dans la peau de James Bond 

 

La crise sanitaire a déjà conduit le pays à fermer presque toutes les 70 000 salles de cinéma qui composent le territoire sans date de réouverture pour l'instant, et d'après des informations relayées par le London’s Sunday Times et confirmées par Deadline, le lancement de Mourir peut attendre prévu à Pékin ainsi que la tournée publicitaire dans d'autres villes chinoises en avril prochain ont été annulés par mesure de sécurité.

Daniel Craig et les autres acteurs du casting du film de Cary Fukunaga ne se déplaceront donc pas sur le territoire pour assister à la première projection et tournent ainsi le dos au deuxième plus gros marché au box-office international. Des décisions qui pourraient potentiellement mener à l'annulation de la sortie du film sur le territoire chinois si la situation épidémique ne se règle pas ou que tous les cinémas gardent leurs portes closes (alors que Disney Shangaï a justement été fermé, par exemple, pour une durée indéterminée depuis fin janvier).

 

photo, Rami MalekRami Malek dans le rôle de l'antagoniste Safin 

 

Il y a cinq ans, le dernier opus de la franchise, Spectre de Sam Mendes avait rapporté 881 millions de dollars dans le monde, dont plus de 83 millions en Chine. Toujours d'après le London’s Sunday Times, même si les salles de cinéma chinoises rouvraient d'ici la sortie du film, il n'y aurait presque aucune chance pour que les vedettes du film dont Léa SeydouxRalph FiennesJeffrey WrightRami MalekLashana Lynch et Ana de Armas, obtiennent l'autorisation de se rendre dans le pays.

En France, Mourir peut attendre sortira le 8 avril prochain. Pour patienter jusque là, la dernière bande-annonce du film est juste ici et la critique de Spectre, juste là

 

affiche 1, Daniel Craig

 

commentaires

Turbodebile
17/02/2020 à 12:13

@et vous?
tu es pas suffisamment grand pour le trouver par toi meme si pas dispo ici.

Simon Riaux - Rédaction
17/02/2020 à 11:27

@Et vous ?

Non. il arrive.
Patience.

Et vous ?
17/02/2020 à 11:23

Et vous c'est à cause du Coronavirus que vous annulez le "Box Office USA" du lundi ?

votre commentaire