The Matrix 4 : un nouvel acteur rejoint le casting avant le tournage imminent

Marion Barlet | 5 février 2020 - MAJ : 05/02/2020 18:04
Marion Barlet | 5 février 2020 - MAJ : 05/02/2020 18:04

Alors que le tournage de The Matrix 4 commence ce mois-ci, un nouvel acteur débarque dans le casting et rejoint l'équipe dirigée par Lana Wachowski.

Depuis quelques mois, The Matrix 4 prépare les fans à son grand retour. Le tournage commence en ce mois de février, et on connait le gros du casting. Keanu Reeves a répondu présent, ainsi que Carrie-Anne Moss, et ils vont être épaulés par des petits nouveaux, dont Jessica HenwickJonathan GroffToby Onwumere et Neil Patrick Harris.

 

photo, iZombieAndrew Caldwell dans iZombie

 

Le petit dernier qui se joint à l'équipe est Andrew Caldwell, qui mène sa carrière sur un double front entre le grand et le petit écran. On a pu le voir dans le thriller Haunt, écrit et réalisé par Scott Beck et Bryan Woods, et dans les séries iZombie et Henry Danger. Le personnage qu'interprètera l'acteur de 30 ans n'est pas encore connu et les tenants et aboutissants de l'intrigue restent très flous, voire insondables.

La franchise table sur l'alliance des anciens et des nouveaux pour Matrix 4, après l'échec de Matrix Revolutions, en 2003. De l'eau a coulé sous les ponts, et la décision a été prise par Lana Wachowski d'associer la force de l'âge et la fougue de la jeunesse. On retrouvera ainsi les personnages de Neo et Trinity, qui seront entourés par une farandole d'acteurs dont on ignore le camp, l'importance et leur rôle dans le schmilblick. On a tout de même une piste, suite à l'absence d'un acteur phare et personnage clef de la saga, mais c'est une piste négative qui laisse ouvert le champ des spéculations. 

Une certitude néanmoins : la date de sortie française est prévue pour le 19 mai 2021 en France. 

 

Affiche

Tout savoir sur The Matrix 4

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

glouglou
06/02/2020 à 11:04

J'ai toujours du mal à voir Neil P. Harris dans Matrix. Hâte de voir le résultat en tout cas!

Marion Barlet
06/02/2020 à 10:25

@wut
Hello

Le mot "échec" est en effet un peu fort et demandait des détails. Le numéro 3 a moins fonctionné au box-office que les deux précédents, ce qui est bien une déception vu les enjeux d'une telle trilogie, mais ce n'était pas cata. Après, les critiques n'ont pas été hyper positives pour Revolutions, ce qui n'a pas aidé.
Donc parler d'"échec" est poussif, mais on ne peut pas non plus parler de grande réussite financière.

On en parlait plus en détail par ici
https://www.ecranlarge.com/films/dossier/960810-le-mal-aime-matrix-revolutions-des-wachowski-conclusion-ratee-d-une-trilogie-culte

Le 4 promet du lourd par contre ! héhé

Amnorian
06/02/2020 à 10:24

Matrix révolution pour un budget de 150 K$ fait un résultat de 427 K$.
Il est ou l'échec ? Et sin on parle du film, c'est un peu commele star wars 8, c'est pas parceque certain crie plus fort qu'ils ont raison !
Le 3 était une belle conclusion d'une saga avec des scène de combat incroyable entre néo et l'agent Smith. Les questions sur certains éléments reste volontairement en suspend. On doit encore réfléchir au film après être sorti de la salle et c'est une réussite des Wachowski. La bataille contre les machines était géniale et réussi la ou Terminator s'est planté.
Vraiment je vois pas l'echec !

wut
06/02/2020 à 09:31

"après l'échec de Matrix Revolutions"

ah?

tom's
06/02/2020 à 00:53

Retrouvé la sensation du 1er axé sur la nostalgie mais pas que Matrix as été un film phare et as permis l'avénement du comics movie( le plan ou Néo decolle dans les airs a la fin du 1er était synonyme de grandes promesses) les suites se sont un peu égarées dans le propos mais reste des monuments de mise en scéne,des années après c'est une évidence.

Dateuss
05/02/2020 à 20:11

Vivement qu'on entre à nouveau dans la matrice.
Par contre, à part un impressionnant et inattendu twist, je pense que c'est ''dead'' pour Fishburn.
Tant pis, je suis prêt à embarquer à nouveau dans la ''machine's system''.

Monsieur Vide
05/02/2020 à 19:58

"ce qui a fini doit recommencer"

votre commentaire