The Lodge : Riley Keough se la joue Shining dans la bande-annonce du film d'horreur

Mathieu Jaborska | 23 janvier 2020 - MAJ : 23/01/2020 15:51
Mathieu Jaborska | 23 janvier 2020 - MAJ : 23/01/2020 15:51

On conseille aux chionophobes (les gens qui ont peur de la neige) de quitter cet article : The Lodge n'est pas exactement fait pour eux.

En 2015, Goodnight Mommy s'était frayé un chemin vers la France, malheureusement seulement sur le marché de la vidéo. Qu'on aime ou pas cet essai mettant en scène deux frères paranoïaques, il est difficile de lui enlever une vision du fantastique résolument originale et surtout une ambiance vraiment particulière, distillant le malaise avec un soin diabolique.

Le long-métrage avait beaucoup fait parler de lui en festival (deux prix à Gérardmer quand même) et avait révélé son duo de réalisateurs autrichiens, Veronika Franz et Severin Fiala.

 

PhotoLa reine des neiges

 

Depuis, ils n'ont pas trop fait parler d'eux, si ce n'est pour le segment d'un film à sketch encore inédit dans nos contrées. Mais c'est la fin du silence : leur prochain projet s'intitule The Lodge, et semble bien être un nouveau film d'épouvante. Il s'était déjà révélé un peu avec une mystérieuse affiche, quelques photos officielles et surtout une première bande-annonce. Mais les images toutes fraiches qui viennent d'arriver sont bien plus équivoques, sans pour autant gâcher l'intrigue.

 

 

Une famille qui part se ressourcer dans un chalet enneigé, une menace surnaturelle impossible à identifier, un basculement progressif dans la folie : pas de doute, la promotion de The Lodge fait du pied aux fans de Shining. Mais au-delà de ça, Riley KeoughRichard ArmitageAlicia Silverstone et Lia McHugh se retrouvent au milieu de plans qu'on pourrait presque croire volés à une production A24, ce qui est indéniablement un compliment.

Est-ce que le résultat sera flippant ? Personne ne peut le dire. Est-ce qu'il sera à la hauteur visuellement ? C'est bien parti. Les Américains ont la chance d'avoir la certitude d'une sortie en salles chez eux, en février. Pour la France, rien n'a été avancé, mais ce serait un crime de ne pas vivre l'expérience dans un vrai cinéma.

 

Affiche US

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

MystereK
24/01/2020 à 07:45

The Endless était mon film favori l'année de sa projection, et j'avais adoré Spring. Benson et Moorhead sont de plus très sympathiques et savent s'amuser avec la salle lors des sessions de Q&A. Avec un peu de chance, nous aurons droit cette année à leur dernièr film, Synchronic.

MystereK
24/01/2020 à 07:43

LODGE J'ai beaucoup aimé Something Else, après cette projection, je m'étais précipité voir The Battery. Le film est vraiment sympa, mais c'est vrai qu'en dehors du festival, j'en ai entendu parler nulle part, ni sous le titre Something Else ni sous celui d'After Midnight. Pour cetet année, j'ai gardé les éventails distribués l'année dernière.

Cela serai aussi super qu'Ecran Large parle du NIFFF, il y a toujours des films qui méritent qu'on parlent d'eux et d'une rande variété. Ecran Large est venu sur certains d'eux au hasard des sorties en France, comme Knives and Skin ou Swallow, mais un petit tour de leur part à Neuchâtel pour profiter du programme dense et des plages au bord lac serait sympa.

lodge
23/01/2020 à 21:50

@MystereK

En effet j’ai le souvenir d’une séance plutôt moite! En plus j’avais pas d’éventail...

En parlant de NIFFF, il me semble qu’ecranlarge ne parle pas de After Midnight (anciennement Something Else) et c’est fort dommage. Mon chouchou de l’année dernière.
Produit par le duo The Endless, qui a eu bonne presse ici même.

MystereK
23/01/2020 à 20:53

LODGE :) :) :) Vu à Neuchâtel aussi, mais on a pas eu la même impression :).en tout cas en ce qui concerne Shining. J'ai beaucoup aimé la photo et aussi les acteurs, mais je n'ai pas pu m'empêcher de laisser échapper quelques baillements, mais peut-être était-ce aussi dû, comme vous avez dû le vivre aussi, à la chaleur dans la salle qui était insupportable, en totale contraste avec les images à l'écran. Cette salle des Arcades est un vrai supplice et j'espère que cela sera mieux pour cet été.

lodge
23/01/2020 à 17:20

Vu cet été à Neuchatel. C'était vraiment pas mal! On retrouve un peu de shinning dans la mise en scène, un gros travail sur la symétrie et la lancinance.
Pas terriblement flippant mais très cool! Très envie de le revoir.

MystereK
23/01/2020 à 16:41

Ah si, je peux le dire ayant vu le film. Malheureusement,il n'est pas si flippant que cela, de belle image dans un huis clos étouffant, mais le rythme n'est pas soutenu et on s'ennuie parfois. On est très loin de Shining, il n'y a que le début de la bande annonce qui peut laisser penser cela. On est assez près des thèmes de Goodnight Mommy que j'avais beaucoup aimé, mais sans jamais l'égaler.

Simon Riaux - Rédaction
23/01/2020 à 16:19

@Michael Snow

Blague cinéphile du mois.
Haut la main.

Michael Snow
23/01/2020 à 16:17

Mais alors Michel Chion, ça veut dire "Michel Neige" ?

Merci pour cette BA, les affiches m'intriguaient.

votre commentaire