Joker : Martin Scorsese donne son avis sur le film et ça ne va pas plaire à tout le monde

Christophe Foltzer | 3 janvier 2020
Christophe Foltzer | 3 janvier 2020

Quoi qu'il dise, quoi qu'il fasse, il y aura toujours un gros respect pour Martin Scorsese. Parce que c'est l'un des plus grands réalisateurs en activité, parce qu'on devrait plus l'écouter, parce qu'on l'aime, c'est tout.

En fait, lorsqu'il a commencé à gueuler contre les films de super-héros en les traitant davantage d'attractions que de cinéma, Martin Scorsese a dit tout haut ce que pas mal de monde pense tout bas. Preuve en a été le bordel qui s'en est suivi avec la réaction violente des défenseurs des gars en collant et l'armée de fidèles du Maître qui a aussi pris les armes. Pour nous, c'est un questionnement nécessaire qu'il fallait bien avoir et maintenant semblait le meilleur moment.

 

TournageLe Maître au travail

 

S'il ne faut pas réduire le débat aux propos d'un seul homme, on ne peut pas remettre en cause la vision de cinéma d'un réalisateur comme Martin Scorsese, surtout quand on a vu son exceptionnel The Irishman et encore moins quand on connait les liens étroits qui le lient au film Joker. En effet, dès le départ, il avait été annoncé qu'il en serait le producteur avec un possible passage à la réalisation. Rien de tout ça au final, mais un film de Todd Phillips sous très grande influence Taxi Driver et La Valse des pantins, Robert De Niro inclus.

Alors que Joker est en lice pour les Oscars et que la polémique est un peu retombée, Scorsese en a profité pour révéler au micro de la BBC pourquoi il n'avait finalement pas fait le film, en précisant qu'il avait quand même travaillé dessus pendant 4 ans :

 

Photo Joaquin PhoenixUne longue préparation

 

"Je n'avais pas le temps de le faire et j'ignorais si j'étais capable de développer la prochaine étape de ce personnage et le transformer en héros de comics. Vous savez, il devient une sorte d'abstraction... Je ne dis pas que c'est mauvais, je dis juste que ce n'était pas pour moi."

Évidemment, bien qu'il n'ait pas conclu l'affaire, Scorsese est resté très attaché au projet, notamment parce qu'il connait bien Todd Phillips, mais aussi parce qu'il sait très bien de quoi le film parle pour en avoir lu le scénario. Mais il nous manquait encore son avis sur le film. Et il l'a donné à l'occasion d'une longue et très belle interview accordée au New York Times (que vous pouvez lire ici, en anglais). Et ça va probablement en surprendre quelques-uns, mais le réalisateur ne l'a toujours pas vu. Il explique :

 

photoUn résultat qui a dépassé les espérances

 

"J'en ai vu des extraits. Ça va, je connais. Donc pourquoi j'aurai besoin de le voir ? J'ai compris le truc, c'est bien."

Une réponse un peu lapidaire à remettre dans son contexte pour ne pas mal la comprendre : ayant effectivement suivi de très près tout le processus créatif, on comprend donc que Scorsese n'a pas besoin de voir le produit fini pour savoir s'il est conforme ou non à ce qui avait été promis.

 

WallpaperEt comme il a bien fait de passer la main !

Tout savoir sur Joker

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

RobinDesBois
05/01/2020 à 17:06

@ Suggar Daddy

Hugo Cabret est un très beau film. Quand aux aspects techniques de rajeunissement d’Irishman c’est bien la dernière chose qui compte. Ça fait l’affaire c’est suffisant, c’est pas un film de science-fiction. C’est pas parce que Marvel et cie peuvent éventuellement mieux faire que ça change quoi que ce soit à la qualité du film sur la durée. Il etait une fois en Amérique reste magnifique près de 40 ans après sa sortie...

Cubasumatra
05/01/2020 à 00:39

Tout ça ça nous rappelle que Scorcese n'est pas le seul ds le milieu des grands. Et ça passe mal ds sa tête. 0 de conduite pour moi. Un malotru. Qui se prend pour le Meilleur de tous...les jambes qui gonflent un peu trop. Surtout que Joker est un grand film.
Soyez bon joueur Mr Scorcese. Vous valez mieux que ça.

Sylphide33
05/01/2020 à 00:33

Ça n'est pas très sport un pareil dénigrement. Ne pas voir le film ! Il a quand même lu le pitch... Tout ça c'est rancoeur jalousie et cie...ça traîne parterre qu'on le veuille ou non. Ça n'est pas sport, pas digne de Scorcese.

Fastoche
05/01/2020 à 00:28

Ne pas faire un film qui vous était destiné et que vous avez refusé, et le voir fait par un autre qui en fait un carton...ça donne forcément des bourdonnements. Mais le faire sentir, c'est médiocre.
Dommage une si belle et brillante carrière, pouvoir se montrer aussi mesquin.

Magnum5
05/01/2020 à 00:23

Cela me rappelle les intégristes catho n'allant même pas voir cette dernière tentation, celle de Scorcese qui procéde de même avec Joker qui lui est un chef d'oeuvre déjà reconnu comme tel...

LaurenBis
05/01/2020 à 00:18

Cette attitude est méprisante, ne pas daigner voir le film et le déconsidérer. Désolée je ne vous suis plus Mr Scorcese.

MAII
04/01/2020 à 21:40

Super hero ou non, cela reste du cinema ...
Chaque genre apporte quelque chose.
Le cinema est une industrie, dont l'un des but hormis celui de transmettre des émotions et de faire de l'argent, le debats autour des $ est stérile.
Concernant la pérennité du genre super héroïque dans le future de cette industrie n est pas la question, mode ou pas, actuellement ces films procurent des émotions aux spectateurs qui se deplacent en masse pour les voir, ces meme spectateur en debatent apres le visionnage, se réunissent et aiment partager ces moments fait de joie de rires et parfois meme de pleurs ... DES ÉMOTIONS donc ... et n est ce pas le but premier d'un film ?!
Marvel produit des films pour la famille, pour les amoureux des comics, du cinema en tout genre.
Il n y pas que 2 cinema ... il n y en a qu'un ... et Marvel en fin clairement partie.
Bien a vous

Recko
04/01/2020 à 05:17

On peut dire ce qu'on veut. Sans Scorsese il n'y aurait pas le cinema actuel. Les films de super héros cela ne pourra jamais valoir un affranchie. Et allez mettre vos collant si vous êtes pas d'accord. Il dit ce que pas mal de gens qui n’adhère pas pense. Les super héros, c'est comme les films de cow boy, sauf que mise à part certains films de qualité et ba il y a pas de Sergio Leone

Martin
04/01/2020 à 02:07

Les films de super-héro sont créés et rentabilisé pour les ados, les fans et les geek. C'est un genre comme les films de zombies ou les films de Noël, Hollywood l'use jusqu'à la corde tant que ça rapporte puis tente de réinventer le genre en proposant de nouveaux paradigmes pour ces héros comme ce film. Le public préfère payer pour un cinéma simple et sans surprise dont il connaît à l'avance les ingrédients Marvel c'est le Mac Do du cinéma. C'est juste commercial sans âme et sans art

Laurent
04/01/2020 à 00:49

Dans ce Joker il n'y a qu'une chose la performance de Joaquin
qu'ont lui reconnaît après c'est le vide..réalisé pour le tiroir caisse à $$$

Plus

votre commentaire