Birds of Prey se la joue tableau de la Renaissance dans une nouvelle affiche moins colorée que d'habitude

Christophe Foltzer | 5 décembre 2019
Christophe Foltzer | 5 décembre 2019

Alors que Warner et DC touchent enfin au but, il reste encore quelques affaires à régler vis-à-vis du DCEU. Et Birds of Prey en fait partie. Reste à savoir maintenant si c'est fait intelligemment ou pas.

En tout cas, on espère que la réalisatrice Cathy Yan a bien conscience du moment capital qui est celui de Warner et DC actuellement, avec le triomphe du Joker et la certitude que ces films ne doivent plus copier bêtement Marvel pour s'imposer. Bon, on se dit que si elle ne le sait pas, quelqu'un du studio lui rappellera probablement.

 

 

Il n'empêche que son Birds of Prey et la Fantabuleuse Histoire de Harley Quinn intrigue pas mal, parce que justement on ne sait pas trop à quoi s'attendre. Alors oui, Margot Robbie a l'air super-investie dans le rôle (normal, c'est une des productrices), mais il faut bien avouer que la bande-annonce refroidit quelque peu.

On a l'impression de se retrouver avec du Deadpool soft en mode Girl-Power qui ne laisse cependant pas trop la place au reste du casting d'exister. On espère évidemment qu'il ne s'agit-là que d'un préjugé.

 

Botticelli - La Naissance de VénusL'original

 

Par contre, là où le film tire son épingle du jeu, c'est dans sa campagne de communication, avec ses affiches qui pètent plus les yeux les unes que les autres. Un parti-pris assez radical qui se voit légèrement atténué aujourd'hui puisque, pour son nouveau poster, le film s'est carrément permis de pasticher La Naissance de Vénus du peintre Botticelli, l'un des tableaux les plus célèbres du monde, maintes fois copiés déjà, pour un résultat assez paisible au final, mais qui prépare la bagarre.

Alors bien sûr, il s'agit surtout de marketing et de surprendre le spectateur potentiel, donc n'allez pas chercher de sens caché à cette inspiration autre qu'il s'agit d'un film avec des femmes prêtes pour la bagarre, mais un peu de culture dans ce monde fortement replié sur lui-même, ça ne fait jamais de mal.

Sortie de Birds of Prey et la Fantabuleuse Histoire de Harley Quinn le 19 février 2020.

 

Affiche USLa copie

commentaires

jorgio6924
05/12/2019 à 17:13

J'ai très envie de voir à quoi cela ressemblera.
J'ai bien hâte :D

Opale
05/12/2019 à 14:17

C'est toujours mieux que le "bon goût" version Disney...

Joe Staline
05/12/2019 à 14:03

Le bon goût s'est perdu en route ...

Brad eastwood
05/12/2019 à 13:00

Beurk...

Numberz
05/12/2019 à 12:25

Pourquoi ce film m'énerve d'avance, que j'ai l'impression que tout est forcé... Pourtant je ne juge jamais un film avant la sortie, mais quelques choses me met mal à l'aise.

Dirty Harry
05/12/2019 à 11:44

Et ben ça nous change de la cène de Da Vinci que les types du marketing ont un peu trop usé...

votre commentaire