Mortal Kombat le film : des personnages cultes du 3e jeu devraient s'étriper et casser des bras

Mathieu Jaborska | 19 novembre 2019
Mathieu Jaborska | 19 novembre 2019

Jour après jour, semaine après semaine, les personnages de l'adaptation du jeu de baston le plus gore de l'univers se dévoilent les uns après les autres.

Après le premier film Mortal Kombat, à voir pour la prestation délirante de Christophe Lambert, et sa suite, Mortal Kombat : Destruction finale, à voir pour ses effets visuels à forte valeur archéologique, Warner ne lâche pas l'affaire et promet un retour de la saga au cinéma. Cette fois, l'argument est de taille : le reboot sera classé R, garantissant enfin au public de retrouver la seule raison pour laquelle il joue à Mortal Kombat : l'ultra-violence bien Z sur les bords. Produit par James Wan et réalisé par Simon McQuoid, le film devrait même mettre en scène les fameuses fatalities. Pour les non initiés, cela consiste à terminer l'affrontement en étripant son adversaire de la pire des façons possibles.

 

photoUn exemple en toute sobriété

 

On espère de tout coeur que celle où Johnny Cage écrase la tête de son opposant avec un Oscar sera présente. Mais plutôt que de dévoiler les tortures qui attendent les personnages, les créateurs de cette nouvelle version préfèrent réveler les personnages eux-mêmes. C'est moins drôle, certes, mais connaître la couleur du sang versé est toujours utile. On y verra donc Scorpion et Sub-Zero bien sûr, mais aussi Raiden, Kano, Jax, Sonya Blade, Mileena, Shang Tsung, Kung Lao et même Nitara.

Cependant, il reste du monde à découper, et par conséquent des noms à annoncer. Un fan, encouragé par ces révélations en cascade, est venu directement alpaguer le scénariste Greg Russo (également auteur du reboot de Resident Evil) pour lui demander si les protagonistes de Mortal Kombat 3 allaient s'inviter à la fête. Il a joint une image avec 4 têtes bien connues : l'indien Nightwolf, les deux robots Cyrax et Sektor, ainsi que Kabal, armé de crochets acérés. La réponse est sans appel.

 

 

Citant une mascotte de pub américaine, Russo confirme. Difficile de savoir s'il parle des très appréciés 4 personnages représentés sur l'image ou s'il a inclut d'autres Kombattants (avec un "k" pour faire kool) de l'excellent troisième opus. On y croise beaucoup de personalités atypiques et quelques unes des meilleures créations de Midway Games comme Noob Saibot, Smoke, ou notre chouchou Ermac, sorte de bug des premiers jeux transformé en personnage jouable après des rumeurs chez les fans.

 

photoToutes les années 90 en 1 jeu

 

Vous l'avez compris : une telle diversité nous excite car elle préfigure l'ampleur de la boucherie annoncée. Son tournage a débuté il y a quelques mois, mais il faudra attendre 2021 avant de pouvoir découvrir le long-métrage en salle. En attendant, les jeux de Neatherrealm cartonnent, Mortal Kombat X et sa suite Mortal Kombat 11 en tête. Une belle occasion de réviser ses combos avant la sortie.

 

photoMortal Kombat 11, qui aime les effets de particules

commentaires

Maitre Tsou
21/11/2019 à 09:06

Pour Ermac, ce n'est pas un bug. il s'agit d'un mot apparaissant dans les paramètres de la borne d'arcade (mode service) du 1er mortal Kombat. On y voyait ERMACS voulant certainement dire ERror MACros. Les fans y ont vu un personnage caché, ce que les développeurs ont pourtant démenti à plusieurs reprises (y compris par un message caché dans Mortal Kombat II disant "Ermac Does Not Exist"). Jusqu'à ce qu'il apparaisse enfin dans le roster d'Ultimate Mortal Kombat 3.

theindominusalex
19/11/2019 à 20:44

Motaro ce serait kool aussi.

Arriflex
19/11/2019 à 20:04

Tant qu'il y a du gore, beaucoup de gore moi je signe! Kiki tout dur.

Gregdevil
19/11/2019 à 17:42

Hâte de voir le résultat.
Avec les SFX d'aujourd'hui les robot Cyrax et Sektor peuvent envoyer du lourd.

C'est quand même un projet casse gueule par excellence.
Adapter un jeu de baston en film, montrer des dizaines de combats avec une histoire autour fau se creuser les méninges.
Mais la mythologie de MK est tellement riche qu'il y a la matière à proposer un bon scénario.
Celui de Paul Anderson avait pris le partie du cool avec de jolie combat bien chorégraphié. Perso ça reste une des meilleurs adaptation de jeux vidéo. Ah si peut-être Mario Bros aussi. (Rire)

Bon après du moment qu'on a des combat bien travaillé et violent on va pas trop en demander non plus.

votre commentaire