Star Wars : L'ascension de Skywalker pourrait enfin répondre à toutes nos questions, selon son scénariste

Christophe Foltzer | 4 octobre 2019 - MAJ : 04/10/2019 08:01
Christophe Foltzer | 4 octobre 2019 - MAJ : 04/10/2019 08:01

Au fond, si Les Derniers Jedi est aussi critiqué, c'est peut-être parce qu'il avait bravé un interdit tacite entre la saga et son public : n'en avoir rien à battre de son background mythologique et ne pas s'en embarrasser pour raconter l'histoire qu'il voulait.

Une volonté qui a failli être fatale à cet univers sur de nombreux points et qui a probablement poussé Disney à se recentrer sur les éléments essentiels de la saga, comme la sortie de L'Ascension de Skywalker devrait nous le prouver à sa sortie le 18 décembre prochain. Parce que, ce qui saute aux yeux jusqu'à présent c'est cette volonté de J.J. Abrams de réunir les fans divisés, de satisfaire tout le monde et d'oublier ce qui s'est passé il y a deux ans.

 

Photo Daisy Ridley, Mark HamillPlus jamais ça ?

 

Une envie qu'il partage aussi avec son scénariste Chris Terrio, qui vient d'assurer au micro d'Empire que leur film répondrait à des questions essentielles pour tout fan de la saga, et notamment, comme c'est étrange, concernant les origines de Rey :

"L'une des questions [auxquelles nous allons répondre] est très simple : Qui est Rey ? C'est une question que se posent les gens de façon littérale mais aussi sur un plan spirituel. Comment peut-elle devenir l'héritière des Jedi ? On en revient toujours à la même question et nous essayons d'y répondre de la façon la plus satisfaisante qui soit sans être exclusivement factuels - parce que des gens sont manifestement intéressés d'en savoir plus sur son histoire - mais aussi et surtout en se demandant qui elle est en tant que personnage. Comment va-t-elle trouver le courage nécessaire, la volonté et la force intérieure pour porter ce dont elle a hérité ?"

 

photo, Daisy RidleyCette fois c'est la bonne ?

 

On sent bien donc que le film a été pensé en mode "damage-control" avec, en tête, la nécessité de répondre aux questions bazardées par Rian Johnson tout en faisant genre "c'était prévu comme ça, en fait". D'ailleurs la réponse à cette question devrait ouvrir la voie à d'autres interrogations, plus capitales dans l'univers Star Wars :

"La seconde question concerne le degré de pouvoir de la Force. A quel point est-elle puissante ? Ça parait simple dit comme ça mais, quand on y réfléchit, c'est une sorte de Koan Zen sur lequel nous allons vraiment méditer - pas littéralement en position de yoga évidemment, mais dont nous allons discuter. Qu'est-ce que la Force et à quel point est-elle puissante ? Ce sont deux questions capitales."

 

photoDes vraies réponses à prévoir ?

 

Et puis, aussi, il y a Palpatine qui va faire son grand retour d'une manière pas encore clairement définie. Alors qu'on pourrait y voir là un manque cruel de prise de risque, d'imagination et une volonté évidente de capitaliser en terrain connu, J.J. Abrams lui-même vole à la rescousse de son scénariste pour nous dire que, en fait, on a tout faux :

"Certaines personnes pensent que nous ne devrions pas revisiter la figure de Palpatine. Je le comprends parfaitement. Mais si vous considérez les neuf films comme une seule et même histoire, je ne connais pas beaucoup de livres dont les derniers chapitres n'ont rien à voir avec ce qui les a précédé. Si vous regardez les huit films précédents, vous verrez que toute cette préparation qui va payer dans le IX est évidente."

Voilà, on espère que vous êtes rassurés, L'Ascension de Skywalker ne devrait donc pas être un Derniers Jedi bis et devrait enfin vous satisfaire. En ce qui nous concerne, on va tranquillement se refaire un café parce que cette sur-justification à la Marvel pour baliser le terrain commence à nous fatiguer, surtout dans le cas d'un film qui n'est même pas encore sorti.

 

premiere affiche

 

Tout savoir sur Star Wars : L'Ascension de Skywalker

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Mr Vide c'est moi
06/10/2019 à 09:06

#manontherun
Voilà. Tu as tout dit. Pas la peine d'être un hater ( Je dis ça pour Ark) pour demander un minimum de cohérence dans un film et pas une suite de scènes sans queue ni tête.
Quant à Palpatine pourquoi pas, mais là c'est la méfiance quand même ...

Ark
04/10/2019 à 23:03

Ce moment où tu te balades dans les commentaires et où tu t'aperçois que les fanboys font bien plus de mal à la saga que ne pourra jamais en faire Disney. Je citerais bien ce bon vieux Palpatine au sujet de l'ironie, mais citer un aussi grand personnage pour de si petits haters serait un affront.

non
04/10/2019 à 21:33

Et pourquoi il y'a encore une rébellion ? Que fait la République ? Pourquoi les résistants sont considéré comme rebelles à la République ? Pourquoi le 3e Ordre n'a pas été détruit par la République ? Que veut le 3e Ordre ? Pourquoi la force est aussi puissante ? Pourquoi il n'y a pas eu de scène pour la mort d'Han Solo au retour de Rey ? De toute manière pas la peine qu'ils répondent à ces questions SW8 a détruit Star Wars, juste envi que le 9 fasse un four, qu'on enterre définitivement cette franchise et qu'on envoit les cadres de Disney au Pole Emploi américain.... naaaannn ils auront un nouveau poste avec une prime, si l'incompétence était sanctionnée ça se saurait.

jorgio6924
04/10/2019 à 20:47

@El Rey
Tant qu'elle ne pisse pas à l'envers... Même si cela peut être très spectaculaire !!

Gaidon
04/10/2019 à 20:02

En espérant qu'ils ne jouent pas encore une énième fois la carte de la filiation, ca serait très très lourd...

El Rey
04/10/2019 à 17:58

Rey arrive à faire pipi par les yeux

jorgio6924
04/10/2019 à 16:33

La seule question qui m'empêche dormir sur SW c'est si Rey arrive à pisser debout.
Même moi en tant qu'homme je n'y arrive pas.

Saiyar
04/10/2019 à 16:19

Boycott boycott Rey a pas de carisme. Vo pas un bon Luc

Nyl
04/10/2019 à 15:49

Ça sent le rush!

Manontherun33
04/10/2019 à 15:34

Des questions dont tout le monde se fout. La seule chose que l'on souhaite, c'est voir un vrai film avec un début et une fin. Un film qui raconte quelque chose de précis. Malheureusement, la méthode demeurera inchangée pour ce neuvième opus. Un tas d'idée en vrac pour ne rien raconter. Si stars wars est mort, c'est surtout parce que personne ne comprend rien. Il est tellement facile de réinventer les lois de la physique dans la science fiction qu'on en oublie souvent l'essentiel : Rester logique.

Plus

votre commentaire