Eli Roth, réalisateur de The Green Inferno et Knock, Knock, va produire un nouveau film d'horreur turbo flippant

Christophe Foltzer | 2 octobre 2019
Christophe Foltzer | 2 octobre 2019

Eli Roth n'est certes pas le réalisateur le plus constant du monde, mais c'est en partie pour cela qu'on l'aime autant.

D'ailleurs, on sait toujours qu'avec lui, c'est limite un film sur deux qui va vraiment nous passionner. Même si on n'a pas trop compris comment il s'est retrouvé aux commandes de La Prophétie de l'horloge, lui qui nous avait plus habitués aux délires bien gorasses de Cabin Fever, Hostel ou encore The Green Inferno.

 

Knock KnockEli Roth, ce grand malade

 

Mais Eli Roth n'est pas qu'un metteur en scène, c'est aussi un producteur qui prépare un gros projet dans le monde de l'horreur. Alors qu'on se demande toujours s'il fera la version film de son faux, et excellent, trailer Thanksgiving montré au début de Grindhouse, le voilà qui revient avec un film qu'il va se contenter de produire. Il en a un peu parlé au micro de Variety, et ça promet :

"Rarement j'ai reçu un scénario qui me prenne autant à la gorge, qui me tient en haleine jusqu'à la dernière page et qui me donne des cauchemars après coup. Je ne veux pas trop en dire, mais ce scénario est l'un des meilleurs et l'un des plus effrayants que j'ai lu ces dernières années."

 

Knock KnockIl en demande "engore" plus

 

Le projet en question s'intitulerait 10-31 et serait coproduit avec le studio Orion, d'après un scénario de Ian Shorr et Peter Gamble. Il se déroulerait à Halloween et mettrait en scène une jeune femme qui s'occupe de sa nièce et de son neveu, les emmène faire la tournée des maisons avant de découvrir dans un bonbon un message qui l'informe qu'un tueur est en liberté dans les environs.

Du bon gros slasher à l'ancienne donc, selon une formule qui n'a plus rien à prouver, mais qui a encore certainement beaucoup de choses à dire. D'ailleurs, Roth ne cache pas son amour du genre :

 

Photo Eli RothSur le tournage de Green Inferno

 

"Le slasher est vraiment mon sous-genre préféré de l'horreur et ce scénario contient tous les ingrédients pour être un nouveau classique. Nous sommes très impatients de faire ce film avec Orion, avec qui nous avons une longue relation de confiance, et qui comprend parfaitement ce que cela implique de vouloir renouveler le genre."

Bref, tous les feux semblent au vert, le projet est des plus excitants et il ne nous manque plus qu'un casting, un réalisateur compétent et surtout une date de sortie pour se préparer à frissonner comme jamais. En tout cas, on veut y croire.

 

Copyright ELOn t'aime mec, mais bien

Tout savoir sur The Green Inferno

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Coqflo
03/10/2019 à 17:44

Yes

Ken
02/10/2019 à 12:13

Un des Réalisateurs les plus mauvais c’est bien lui il faut qu’il arrête le cinéma lui et surtout la drogue.

Mera
02/10/2019 à 11:55

"turbo flippant "turbo débile"

sans decc' les gars, stop avec vos expressions Gulli.

votre commentaire