Le créateur de Rambo n'aime pas du tout Last Blood et il le fait savoir

Christophe Foltzer | 23 septembre 2019 - MAJ : 23/09/2019 10:00
Christophe Foltzer | 23 septembre 2019 - MAJ : 23/09/2019 10:00

C'est donc dans deux jours que nous pourrons découvrir les nouvelles (et ultimes ?) aventures sanglantes de Rambo au cinéma avec la sortie de son Last Blood. Et, visiblement, c'est compliqué...

Parce que, voyez-vous, la critique américaine lui est quand même salement tombé dessus il y a quelques jours. Bon, c'est vrai, nous aussi, on n'a pas trop aimé alors qu'on l'attendait à mort ce Rambo : Last Blood, le film se paye (à l'heure où nous écrivons ces lignes) un score de 27% sur Rotten Tomatoes et le film a fait un démarrage tout juste correct dans les salles américaines ce week-end.

 

photo RamboDure la vie...

 

Bref, la vie de cette dernière aventure risque d'être compliquée sur le long terme pour le dernier massacre de Sylvester Stallone et on serait tenté de penser que le film finira par retourner pleurnicher dans les bras de son père. Sauf que, voilà, même son père ne veut pas de lui. En effet, David Morrell, l'auteur du roman First Blood, paru en 1972 et qui servit de base à Rambo, s'est fait un malin plaisir de détruire le film en partageant sur son compte Twitter la critique incisive de USA Today tout en désavouant publiquement le dernier opus réalisé par Adrian Grunberg :

"Je suis totalement d'accord avec ces critiques de Rambo : Last Blood. Le film est nul. Et je suis embarrassé d'y avoir mon nom associé."

 

photo RamboComme une envie de tout péter

 

Une saillie brève, directe et extrêmement efficace qui ne laisse aucun doute et risque de ne pas vraiment aider la carrière du film. Dans le même temps, répondant à la question d'un internaute, David Morrell a enfin donné son avis sur le film John Rambo :

"Rambo 4 a des scènes d'action beaucoup trop longues, mais la version director's cut possède d'excellents dialogues et comprend parfaitement le personnage. Les guerres, ce sont les vieillards qui les commencent, ce sont les jeunes qui les font et personne ne gagne."

De là à se dire qu'il aurait peut-être mieux valu en rester là, il n'y a qu'un pas que nous ne ferons pas totalement parce que, malgré tous ses défauts, Rambo : Last Blood est néanmoins arrivé à nous divertir l'espace de quelques scènes.

 

photo, Sylvester StalloneOk Morrell, t'es le prochain sur ma liste

commentaires

Simon Riaux - Rédaction
24/09/2019 à 10:09

@Arkhan

Il faut nuancer un peu. La presse qui reproche à Rambo son usage de la violence était beaucoup plus à l'aise avec les précédents épisodes. Parce que tout simplement les adversaires de Rambo étaient caractérisés très différemment.

Il s'agissait de soldats, représentant une armée adverse. Et ça permet un certain nombre de choses. Des soldats, ce n'est pas un peuple, pas un pays. Et dans Last Blood, il n'y a pas que des combattants de cartel (il est d'ailleurs assez discutable de les qualifier comme tel), et c'est bien le Mexique en général qui est traité avec énormément d'agressivité.

Dans un pays qui a été chauffé à blanc par une classe politique qui a instrumentalisé la population mexicaine et par extension beaucoup d'américains descendants d'immigrés, c'est assez logique que le discours du film provoque des réactions très fortes. Pas besoin d'être un vilain gauchiste pour trouver ce discours assez puant dans le contexte actuel.

Ah et puis faut arrêter de s'imaginer que la presse a toujours été contre Rambo hein... Le précédent est loin d'avoir été attaqué par exemple...

Lolotte
24/09/2019 à 07:36

Tous ces acteurs qui sont à l'affiche depuis des décennies me font plaisir car d'ici peu on ne les verra plus, comme certains grands groupes de musique, la vieillesse. Alors polémique ou pas, certains pays feraient bien de casser les idées et d'agir au lieu de critiquer et s'enfermer dans leur bulle, fermer les yeux sur le monde actuel.la justice de nos jours est nulle, bonne pour les enfoirés, et non pour les gens offensés. Ça fait du bien de voir autre chose que la corruption, les avantages toujours pour les mêmes.... Vive rambo, et autre personnage qui agissent au lieu de critiquer sans rien faire pour changer le monde, vous feriez mieux de prendre un peu de "couilles" même si c'est un film, il parle de cette injustice qui profite qu'aux pomtes qui ont du pognon, ha si ça se passait comme ca il y aurait moins de monde dans les prisons....

Arkhan
24/09/2019 à 06:24

J'ai lu autre part que le film n'est qu'un massacre xénophobe de narcotrafiquants mexicains réalisés à base de piège sadique... Les critiques ne savent plus appréciées un divertissement et ne savent pas se servir d'un dictionnaire, maintenant il faudrait que les ennemis soient de la nationalité du héros et que les mort soit montrer hors champs pour "ne pas choqué mais faut que ça ait l'air violent" comme la scène d'intro de SW VII quoi... Je parie que si les antagonistes de Rambo 5 aurait été des mafieux albanais les critiques aurait gueuler sur le traitement de la femme. Faut qu'ils arrêtent de se palucher sur rien ces intello prout-prout pourvu d'une connaissance de la réalité aussi développer que les connaissances scientifiques concernant les trous noirs.

Et dans le 4, des scènes d'action trop longues? DES?! La seule scène d'action vraiment longue c'est la bataille finale, les autre scène sont assez rapide. L'autre scène qui dure longtemps c'est celle de l'infiltration dans le camps ennemi... Mais c'est justes NORMAL qu'elle soit longue, une infiltration c'est pas en un claquement de doigt.

Perso j'ai hâte d'aller le voir pour regarder Stallone fracasser du méchant B)

Movies
23/09/2019 à 16:07

@Beerus
Je te rejoins.

Beerus
23/09/2019 à 12:55

Davis Morell est un gros rageux, dès le premier Rambo c'est plus son personnage. Sly a tout réinventé . Il est jaloux que Sly s'est approprié le personnage.

Mccoy
23/09/2019 à 12:42

Il est génial ce Rambo !

Romain
23/09/2019 à 12:35

Mais quelle hypocrisie ! C'est uniquement des critiques politiques sur le fait qu'on massacre du mexicain.... J'ai même lu les termes racistes et xénophobe sur Twitter . On sent l'amertume des anti Trump sur les réseaux sociaux US et ce film est l'alibi parfait pour critiquer le gouvernement Trump.

Movies
23/09/2019 à 10:44

Quel hypocrite monsieur Morrell. Il attend de voir les critiques et juge. Il était bien content de venir sur les plateaux dans les 80's puis denigrait les films.
Il est peut-être aigri de savoir que Stallone a transformé le personnage en saga culte. Après que l'on aime ou non c'est un autre débat. Je l'ai vu et le film est génial mais vraiment. Les américains disent que le film est raciste (Rire jaune, époque triste où on voit du racisme partout) et parle d'un sujet politique. Ils découvrent les Rambo alors ! Les sujets politiques ont toujours fait partie de la saga même si Sly le déplore un peu. Des films à l'ancienne comme on en fait plus, Last Blood est génial.

Andarioch
23/09/2019 à 10:33

Complètement d'accord avec smashmorefun.
A l'exception du couplet sur l'action movie des années 80, 90. Il y a quand même de grandes choses, à commencer par les films de Mc Tiernan ou les armes fatales.

Gemini
23/09/2019 à 09:55

Flemmard : commences par le voir tu critiqueras après ;-)

Plus

votre commentaire