Stephen King : en marge de la promo de Ça 2, le maître de l'horreur évoque sa retraite

La Rédaction | 13 septembre 2019
La Rédaction | 13 septembre 2019

Avec Ça : Chapitre 2 sur les écrans et un 61e roman en librairie, Stephen King est au centre de l’attention. Et à l’en croire, la retraite n’est pas pour tout de suite.

Romancier parmi les plus lus au monde, qui aura opéré une véritable révolution au sein de la littérature horrifique américaine, Stephen King est aussi un romancier invraisemblablement prolifique. Alors que Ça : Chapitre 2, dernier volet de l’adaptation d’un de ses plus grands textes, vient de sortir un peu partout dans le monde, l’artiste dévoile également son nouveau livre.

61e ouvrage de son cru, The Institute s’intéressera à de jeunes enfants dotés de pouvoirs paranormaux, qui se retrouvent incarcérés par une institution désireuse d’utiliser leurs capacités, quitte à les maltraiter. Spyglass a d’ores et déjà acheté les droits du roman pour en tirer une mini-série. Les lecteurs du King remarqueront peut-être que ce point de départ fait partiellement écho à au moins deux œuvres précédentes de l’écrivain.

 

photo, James McAvoyVous reprendrez bien un peu de cauchemars ?

 

On pense bien sûr à Charlie et la nouvelle Tout est Fatal, deux textes où des capacités surnaturelles font l’objet d’un vif intérêt par des organisations américaines plus ou moins secrètes, n’hésitant pas à manipuler et maltraiter leurs porteurs. Invité à présenter The Institute dans le Stephen Colbert ShowStephen King a été interrogé sur la perspective de sa future retraite.

En effet, âgé de 72 ans, l’artiste semble ne pas lever le pied et n’avoir aucune intention de se retirer.

« C’est le meilleur travail au monde, parce que personne ne peut vous faire prendre votre retraite à un âge prédéterminé. Vous pouvez continuer, aussi longtemps que vous ne radotez pas. Je crois que pour le moment, j’aime ce que je fais. »

Alors que la King mania donne l’impression de monter plus que jamais en ampleur, rappelant la ferveur des années 90, on imagine en effet que Stephen King doit être particulièrement désireux de donner le meilleur de son art. Et tout cela ne semble pas prêt de s'arrêter, avec Ça : Chapitre 2 au cinéma (la critique est par ici) et Doctor Sleep sur les écrans dans quelques semaines à peine.

 

commentaires

Syarus
13/09/2019 à 11:54

@Jackson6

Titre mensongé, en plus, il dit le contraire qu'il ne prendra pas sa retraite

Jackson6
13/09/2019 à 11:11

Encore un article fait pour rien...

votre commentaire