Fast & Furious : Hobbs & Shaw : la Chine s'emballe pour le spin-off de la saga et explose les compteurs

Déborah Lechner | 26 août 2019 - MAJ : 26/08/2019 17:24
Déborah Lechner | 26 août 2019 - MAJ : 26/08/2019 17:24

Fast & Furious : Hobbs & Shaw a timidement démarré à domicile, mais la Chine est venue donner un coup de pouce au spin-off avec un week-end d'ouverture record.

Fast & Furious : Hobbs & Shaw a réalisé le week-end d'ouverture à domicile le plus faible de la franchise depuis Tokyo Drift de Justin Lin (23,97 millions). Avec 60 millions de recettes, un budget estimé à 200 millions et plus de 125 millions de dollars consacrés à la distribution, le spin-off de David Leitch est loin de faire un bide (en tout cas au niveau financier), même si Universal a de quoi se réjouir de sa récente sortie en Chine qui devrait changer la donne.

Pour son week-end d'ouverture dans l'Empire du Milieu, Hobbs & Shaw a empoché près de 102 millions de dollars. Le film a ainsi amassé plus de 441 millions à l'étranger et 589 millions de recettes globales. D'après Variety, les analystes ont estimé que le film devrait atteindre les 600 millions de dollars à travers le monde pour atteindre son seuil de rentabilité, la Chine aurait donc mis un bon coup d'accélérateur. 

 

photo, Jason Statham, Dwayne JohnsonHobbs (Dwayne Johnson) & Shaw (Jason Statham) quand ils débarquent en Chine pour tout défoncer 

 

Les 102 millions de dollars récoltés en Chine établissent plusieurs nouveaux records, notamment ceux du week-end d'ouverture le plus prolifique d'août et le deuxième plus gros démarrage d'un film hollywoodien derrière Avengers : Endgame des frères Russo. C'est également le deuxième lancement le plus important de la franchise derrière Fast & Furious 8 de F. Gary Gray (184,9 millions). 

D'après la billetterie Maoyan, Fast & Furious : Hobbs & Shaw devrait rapporter 199 millions de dollars en Chine sur l'ensemble de son exploitation. Ce qui en ferait le 13e film étranger le plus prolifique sur le territoire chinois. Parmi les 102 millions, 8,6 proviennent des séances en IMAX de 623 salles chinoises, soit l'ouverture la plus importante du mois d'août et la deuxième plus grande en IMAX pour un film de la franchise derrière Fast & Furious 8

L'acteur Dwayne Johnson qui produit le film en plus de jouer dedans a déjà connu ce phénomène par deux fois. Skyscraper de Rawson Marshall Thurber a récolté 98,4 millions de dollars en Chine (dont 48 millions pour le weekend d'ouverture) sur les 236 millions qu'il a gagnés à l'étranger. Même schéma pour Rampage - Hors de contrôle de Brad Peyton et ses 156 millions (dont 55 au démarrage) sur les 327 millions amassés hors des États-Unis. 

Rien n'est donc joué pour Fast & Furious : Hobbs & Shaw dont notre critique se trouve juste ici

 

Affiche française

commentaires

Micju
26/08/2019 à 22:27

Le score en Chine sauve le film. Mais le retour est beaucoup moins grand. Car on estime que seulement 25% des recettes fait en Chine sont remises aux studios.

Snake
26/08/2019 à 20:32

Le film finira donc un peu en dessous des 700 millions de dollars. Une performance satisfaisante, après il y a deux façons de voir les choses. D'un côté, c'est le plus mauvais score de la franchise depuis FF5 qui avait fait dans les 630 M$, sachant que la visibilité de la série est monstrueuse aujourd'hui. D'un autre côté, pour un "faux" FF sans Vin Diesel et sa clique, ça reste honorable.

Après le film est avait un boulevard cet été avec un calendrier vide donc c'est egalement a prendre en compte. Il sera interessant de voir le score de FF9 en 2020. Mais ce qui est sur c'est que Statham et Johnson pèsent maintenant dans la franchise.

Il serait intéressant concernant ce dernier d'expliquer ce que les chinois lui trouvent, que ce soit a l'acteur mais aussi les daubes dans lesquelles ils jouent qui font des scores fracassants en Chine et sauvent les meubles a chaque fois.

Kolby
26/08/2019 à 19:38

@starlord
Il l'a plusieurs fois signifié que lui les chiffres ne sont pas de bon voisin. Mais sur le coup, faudrait lire plus loin pour le comprendre

StarLord
26/08/2019 à 18:51

« Avec 60 millions de recettes, un budget estimé à 200 millions et plus de 125 millions de dollars consacrés à la distribution, le spin-off de David Leitch est loin de faire un bide (en tout cas au niveau financier) »

Il y a un petit soucis dans cette phrase non?

votre commentaire